Email catcher

preste

Définition

Définition de preste ​​​ adjectif

littéraire Prompt et agile.

Synonymes

Synonymes de preste adjectif

agile, alerte, diligent, empressé, expéditif, léger, leste, rapide, vif, prompt (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot preste

Il ne viendrait à l'idée de personne de soumettre l'acte du chirurgien à une durée standard — il doit plutôt être preste.La Cause du désir, 2004, Christine Le Boulengé (Cairn.info)
La sensation de la fuite de la vie, si preste, si preste, comme une eau entre les doigts, l'accabla.Marcel Prévost (1862-1941)
Le tableau donne dans sa dernière colonne l'évolution du revenu disponible d'un chômeur isolé en première année d'indemnisation suivant le nombre d'heures de travail qu'il preste.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1987, Philippe Defeyt, Pierre Reman (Cairn.info)
Elle preste ainsi non seulement pour les ministères économiques et financiers mais également pour les autres ministères.Gestion et finances publiques, 2019 (Cairn.info)
A chaque rôle est associé un nombre minimum de services, dépendant du cadre dans lequel ils sont prestes : celui des émissions dramatiques ou celui des émissions non dramatiques.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1982, Michel Jaumain, Alexandre Von Sivers (Cairn.info)
Et d'une main preste elle dégrafa la jupe de sa robe qui tomba à ses pieds avec un bruit sourd.Joseph Marmette (1844-1895)
L'interprétation doit être preste, confer l'urgence beckettienne évoquée plus haut, et preste n'a rien à voir avec la prestance, ni avec le prestige.L'en-je lacanien, 2010, Albert Nguyên (Cairn.info)
La scène fourmille de silhouettes qui se déplacent avec une preste lenteur, sous des lumières vertes, rouges, orangées, d'où les bêtes surgissent et disparaissent.Études, 2004, Jean Mambrino (Cairn.info)
Elle glissait entre les pas, ainsi qu'une anguille preste.Victor Segalen (1878-1919)
C'est bien davantage – solution de l'inertie de jouissance – un poids qui rend leste, un poids qui rend preste.Champ Lacanien, 2012, Albert Nguyên (Cairn.info)
C'est en effet l'élan d'une langue qui la rend preste et vivace.La Cause du désir, 2019, Pierre Naveau (Cairn.info)
Leur préavis, qui ne doit pas être preste, prend cours le 25 novembre.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1984, Etienne Arcq, Camille Pichault (Cairn.info)
Naturellement cette imitation entraînait l'abandon de son dialecte natal, si savoureux, si preste, si pittoresque et plein d'effets inattendus.Auguste Angellier (1848-1911)
Le juge preste donc gratuitement sa présence pour les tâches de moindre durée.Courrier hebdomadaire du CRISP, 2000, Paul Palsterman (Cairn.info)
Il est d'abord preste, c'est-à-dire à la fois vif et discret.Rue Descartes, 2005, Bruno Clément (Cairn.info)
Mais ces gamins au pouvoir sont prestes, et puis ils ont dix-sept mois d'expérience.Les temps modernes, 2008, Jean-Paul Sartre (Cairn.info)
Quant j'auré sceu vostre voullonté, alors je seray bientost preste, pourvu que j'espère d'avoir cest honneur de vous y voir.Jules Delaborde (1806-1889)
On peut donc asseurer qu'un marchand pourroit avec bon profit vendre de telles marchandises à seize écus la piece toutes prestes & en bon estat.Denis Papin (1647-1712?)
De plus, les services prestes profitent en partie à des usagers (les navetteurs) qui ne participent que faiblement ou partiellement à leur financement.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1992, Serge Loumaye (Cairn.info)
Jeanne s'agitait, raillait, et ses mains voletaient, prestes, au bord des larges manches, ouvertes sur une ombre où se perdaient les bras nus.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRESTE adj.

Qui se fait viste & en peu de temps. Les Charlatans sont prestes & subtils à faire leurs tours, à joüer des gobelets. Un Basque est preste à faire un message, à revenir. Le chat est preste à attraper quelque morceau.
 
On dit aussi adverbialement, Allons preste, alaigrement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine