Email catcher

primat

Définition

Définition de primat ​​​ nom masculin

Prélat ayant la prééminence sur plusieurs archevêchés et évêchés. L'archevêque de Lyon est primat des Gaules lyonnaises.

Définition de primat ​​​ nom masculin

littéraire Primauté. Le primat de la pensée.

Exemples

Phrases avec le mot primat

Elle a pu les renverser, en accordant le primat à l'une ou à l'autre.Transversalités, 2021, Camille Riquier (Cairn.info)
Il ne s'emporta pas contre le primat qu'il respectait et qui avait fait son devoir.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
D'une façon ou d'une autre, elles affirment le primat de la sémantique par rapport à la pragmatique.Raisons politiques, 2001, Jürgen Habermas (Cairn.info)
Cette carence semble prouver le primat du rythme et de l'élément sonore, du moins tel que le traducteur le conçoit.Études Germaniques, 2007, Claire De Oliveira (Cairn.info)
Le roi fit un effort, étendit le bras et saisit d'une main crispée la main amie du primat.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Il le parcourut en attendant et dépêcha un message au primat afin de l'avertir de sa visite.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Cette interprétation participe en cela du projet même de fondation des sciences sociales, en ce qu'elle donne le primat au mode de pensée relationnel.Sensibilités, 2016, Manuel Schotté (Cairn.info)
Dans le temps des traitements, c'est le temps du primat du somatique qui règne.Cancer(s) et psy(s), 2019, Françoise Daune (Cairn.info)
Du moins cela serait-il cohérent avec le maintien d'un primat de la forme, et des considérations qualitatives sur les considérations seulement quantitatives.Revue internationale de philosophie, 2002, Jacques Croizer (Cairn.info)
Dans un fonctionnement sous le primat de l'intrication, liaison et déliaison se combinent et se succèdent, les désintrications ne sont que partielles et temporaires.Revue française de psychanalyse, 2004, Robert Mancini (Cairn.info)
Ceux qui ont connu le prince primat doivent se rappeler sa bonté et son aimable accueil, chaque fois qu'on se trouvait avec lui...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Ils levèrent aussitôt la séance et se rendirent avec le primat dans le cabinet du monarque.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
D'autre part, la pédagogie institutionnelle rompt avec le primat de la relation pédagogique duelle dont elle dénonce le caractère illusoire.Reliance, 2008, Yves Jeanne (Cairn.info)
Nous savons, en effet, qu'en faisant des lois républicaines, ils avaient pris les titres de primats et d'altesses royales.André Le Glay (1785-1863)
Cette puissance de l'informalité participe et procède en même temps du primat de l'auto-organisation de l'urbain.Tous urbains, 2016, Michel Lussault (Cairn.info)
Cette œuvre est un avertissement à une culture tentée par le primat du quantitatif et de l'évaluation marchande.Rue Descartes, 2010, Philippe Sers (Cairn.info)
Enfin, le plus important est le primat du politique.Europarl
Du primat du social dans le pédagogique, qui débouche sur une conception a priori de l'éducation et de ses buts.Carrefours de l'éducation, 2012, Jean Houssaye (Cairn.info)
Dans ce contexte, affirmer le primat de la fonction maternelle sur tous les autres rôles sociaux que la femme peut endosser est un risque important.Revue Internationale de l'éducation familiale, 2017, Claire Ganne (Cairn.info)
Il rapporta ce récit chez le prince primat, tel qu'on vient de le lire.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRIMAT s. m.

Archevêque qui a une superiorité de jurisdiction sur plusieurs Archevêchez ou Evêchez. L'Archevêque de Lyon est le Primat des Gaules. Les appellations des sentences des Officiaux de Paris & des autres Evêchez ressortissent en sa Justice. L'Archevêque de Bourges se pretend Primat d'Aquitaine. L'Archevêque de Roüen prend la qualité de Primat de Normandie. Le Pere Sirmond dit que l'origine des Primats vient de ce que les grandes Provinces ayant été par la volonté des Princes subdivisées en petites, les unes s'appellerent premieres, les autres secondes, les autres troisiémes, &c. & qu'on appella Primats, les Metropolitains qui avoient obtenu les Evêchez des villes, qui étoient Chefs de la Province avant sa division, & qui étoient au dessus des Evêques de ces petites Provinces ; & ils ont été appellez quelquefois Patriarches. Baronius & Saumaise en ont aussi écrit.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.