prophétiser

 

définitions

prophétiser ​​​ verbe transitif

Prédire, en se proclamant inspiré par la divinité. —  sans complément Parler au nom de Dieu.
Prédire, annoncer (ce qui va arriver).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prophétise

tu prophétises

il prophétise / elle prophétise

nous prophétisons

vous prophétisez

ils prophétisent / elles prophétisent

imparfait

je prophétisais

tu prophétisais

il prophétisait / elle prophétisait

nous prophétisions

vous prophétisiez

ils prophétisaient / elles prophétisaient

passé simple

je prophétisai

tu prophétisas

il prophétisa / elle prophétisa

nous prophétisâmes

vous prophétisâtes

ils prophétisèrent / elles prophétisèrent

futur simple

je prophétiserai

tu prophétiseras

il prophétisera / elle prophétisera

nous prophétiserons

vous prophétiserez

ils prophétiseront / elles prophétiseront

 

synonymes

prophétiser verbe transitif

prévoir, annoncer, conjecturer, deviner, entrevoir, prédire, pressentir, pronostiquer, vaticiner (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle conférait l'inspiration, l'illumination intérieure, le pouvoir de faire des prodiges, de prophétiser, de parler les langues.Ernest Renan (1823-1892)
À travers toutes ces fariboles grandiloquentes, il n'arrêtait pas de prophétiser.Adolphe Retté (1863-1930)
Notre monde moderne n'a pas un aspect définitif et durable au point que l'on pourrait prophétiser que l'idée de culture possède, elle aussi, un caractère permanent.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Dans de pareils moments, prophétiser, c'est faire, déterminer l'événement.Jules Michelet (1798-1874)
Il avait tant fureté, réuni tant d'indices, qu'il aurait pu prophétiser le spectacle qu'offriraient les nouveaux quartiers en 1870.Émile Zola (1840-1902)
Il est, en vérité, trop aisé de prophétiser.Jules Michelet (1798-1874)
Il y a dans tous les pays, des esprits chagrins, qui aiment à prophétiser le malheur.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Or, les hommes, qui tous aiment à prophétiser le présent ou le passé, ont l'habitude de prendre en haine ceux qui ne permettent pas à leurs prédictions de se réaliser.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On aura son portrait en se figurant un homme qui, une casserole dans une main et un fouet de postillon dans l'autre, se mettrait à prophétiser.Hippolyte Taine (1828-1893)
Oui, j'en ai le pressentiment, ma langue vient de prophétiser.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
C'est ma façon de prophétiser, et la plus sûre de toutes, puisque personne ne me donnera le démenti.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Votre oncle a soulevé la pierre de sa tombe pour prophétiser des malheurs dans votre famille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Au reste, il ne s'agit pas ici de prophétiser si l'humanité réussira jamais (pas plus que le monde des fourmis), à dominer ses aveugles instincts.Romain Rolland (1866-1944)
Et maintenant, croyez-moi, il est inutile de lui prophétiser malheur, ou d'augurer mal de sa jolie figure.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Guadet demande aussitôt la parole pour une application historique aux circonstances présentes, et il semble prophétiser d'une manière effrayante la destinée des partis.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il faut avoir une foi collectiviste imperturbable pour prophétiser, à brève échéance, l'avènement de ce nouvel âge d'or.Charles Turgeon (1855-1934)
Vous avez bien marqué la nuance dans votre joli conte ; mais vous n'en avez pas assez tiré de parti ; en ce genre, comme en beaucoup d'autres, prophétiser, c'est amener l'événement.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROPHETISER » v. act. & n.

Faire une prophetie. Les Patriarches & les Prophetes anciens ont prophetisé le Messie.
 
L'Escriture prend quelquefois ce mot en mauvaise part, & signifie, Fureur. Quand le malin esprit se saississoit de Saül, il prophetisoit, & David appaisoit sa fureur avec sa harpe, comme on voit au I. des Rois, Cap. 18. & 19.
 
PROPHETISER, signifie quelquefois, Prescher ou faire quelque chose au nom de Dieu. Beaucoup diront au jour du Jugement, Seigneur, n'avons-nous pas prophetisé en ton nom, chassé des Demons, & fait plusieurs choses merveilleuses ? en St. Matthieu, Ch. 7. v. 22. St. Paul ayant baptisé plusieurs Disciples à Corinthe, ils parloient plusieurs langues & prophetisoient, aux Actes, Ch. 19. v. 6. St. Paul dit que l'homme doit prier & prophetiser nuë teste, & la femme prier & prophetiser la teste voilée, I. aux Corinth. Ch. 11. v. 4. & 5.
 
PROPHETISER, signifie aussi, Deviner. Les Juifs ayant bandé les yeux de JESUS-CHRIST, & luy frappant le visage luy disoient, Prophetise nous qui t'a frappé, pour dire, devine.
 
PROPHETISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020