Email catcher

rabattre

définitions

rabattre ​​​ verbe transitif

Diminuer en retranchant (une partie d'une somme). ➙ déduire, défalquer. Rabattre une somme sur un prix. (intransitif) En rabattre : abandonner de ses prétentions ou de ses illusions. Elle a dû en rabattre.
Arboriculture Tailler en coupant la cime, les gros rameaux d'un arbre, d'une plante. Rabattre des rosiers après la floraison.
Amener vivement à un niveau plus bas, faire retomber. Rabattre son chapeau sur ses yeux.
Mettre à plat, appliquer contre qqch. Rabattre le col de son pardessus. Rabattre le capot d'une voiture.
Diminuer. ➙ rabaisser. Rabattre l'orgueil de qqn.
Ramener par force dans une certaine direction. Rabattre le gibier (vers les chasseurs).

se rabattre ​​​ verbe pronominal

Aller brusquement sur le côté. Voiture qui se rabat après un dépassement.
Se rabattre sur (qqn, qqch.) : en venir à accepter, faute de mieux.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rabats

tu rabats

il rabat / elle rabat

nous rabattons

vous rabattez

ils rabattent / elles rabattent

imparfait

je rabattais

tu rabattais

il rabattait / elle rabattait

nous rabattions

vous rabattiez

ils rabattaient / elles rabattaient

passé simple

je rabattis

tu rabattis

il rabattit / elle rabattit

nous rabattîmes

vous rabattîtes

ils rabattirent / elles rabattirent

futur simple

je rabattrai

tu rabattras

il rabattra / elle rabattra

nous rabattrons

vous rabattrez

ils rabattront / elles rabattront

synonymes

se rabattre sur verbe pronominal

se contenter de, accepter, faire avec, se satisfaire de

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle a dû en rabattre sur ses demandes, le quota pour les femmes n'ayant jamais dépassé les 3 % dans les différents projets constitutionnels.Revue française de science politique, 2016, Virginie Dutoya (Cairn.info)
Comme nous l'avons déjà évoqué, rabattre la notion de performativité sur celle de convention ne va pas de soi.Revue de philosophie économique, 2012, Nicolas Brisset (Cairn.info)
Les retardataires devront se rabattre sur la merguez, beaucoup moins typique.Ouest-France, 21/04/2017
Les athées peuvent se rabattre sur le yoga et la méditation, avec les mêmes effets.Ça m'intéresse, 19/05/2020, « Pourquoi dit-on que l'âge c'est dans la tête ? »
Pour tirer leur épingle du jeu, les sites vont donc devoir se ­rabattre sur les à-côtés.Capital, 18/06/2010, « Les sites de paris en ligne vont rafler la mise »
Éconduit par son amie, il avait tenté, le 24 octobre, de se rabattre sur une femme accueillie dans l'appartement.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 31/03/2017
Bien sûr, il faudra parfois en rabattre sur vos exigences, notamment en matière d'options.Capital, 30/08/2016, « Les mandataires automobiles cassent surtout les prix des modèles les… »
Pour combler les trous, le club devrait vraisemblablement se rabattre sur des prêts.Ouest-France, 19/08/2021
Pas question de se rabattre sur les pâtes et le riz : en hiver, manger de saison permet de se faire plaisir et de se faire du bien en même temps !Ça m'intéresse, 04/02/2022, « Quels sont les aliments à privilégier en hiver ? »
Elles se sentent en quelque sorte contraintes de se rabattre sur l'espace de proximité.L'Information géographique, 2021, Ayité Claude Mawussi (Cairn.info)
Actuellement, on peut rabattre au genou, la taille définitive se fera en mars.Ouest-France, 20/12/2019
Dans ce domaine plus que dans tout autre, on ne peut rabattre l'éducation sur l'information.Le Télémaque, 2010, Alain Vergnioux (Cairn.info)
On se flattait d'avoir conquis ou tout au moins ébranlé des personnages considérables ; seulement, il faut toujours rabattre des illusions d'émigrés.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Je crois qu'il faut en rabattre un petit peu par rapport à cette présentation ambitieuse.Europarl
D'où la tentation, notamment en anthropo logie, de rabattre le don sur l'échange.Revue du Mauss, 2008, Philippe Chanial (Cairn.info)
Les fournisseurs d'électricité vont être contraints de se rabattre massivement sur le marché du gros pour répondre aux demandes de leurs clients, comme l'an dernier.Capital, 27/09/2019, « Tarifs de l'électricité : le gouvernement n'empêchera pas la hausse… »
D'autre part, c'est le choix de rabattre les pratiques sociales sur les discours qui peut susciter le questionnement.Sociologie, 2021, Thomas Douniès (Cairn.info)
Toutefois, les acheteurs pourront se rabattre sur d'autres objets d'exceptions.Ouest-France, 19/02/2020
Et on ne peut pas tout rabattre sur une politique du coup par coup qui réagirait à chaque instant aux pressions extérieures.Ouest-France, Édouard MARET, 29/01/2014
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABATTRE » v. act.

& redupl. Abattre plusieurs fois. Voilà deux fois que cet homme fait bastir & rabattre ce pavillon, parce qu'il a changé le dessein de son bastiment.
 
RABATTRE, signifie aussi, Oster, retrancher, deduire. Sur la demande que vous me faites il faut rabattre ou compenser ce que vous avez receu. On a rabattu à cette servante sur ses gages le prix de ce qu'elle a laissé voler. C'est un prix fait, on n'en peut pas rabattre un denier. On ne luy a rien rabattu pour les frais. J'ay été obligé de rabattre un tiers du prix de ma ferme à mes Fermiers.
 
RABATTRE, signifie encore, Parer, empêcher l'effet de quelque chose. Un manteau de cheminée rabat la fumée, empêche qu'elle n'entre dans la chambre. Une double porte, un double chassis rabattent l'effort du vent. On dit en ce sens, rabattre les coups, quand on pare des coups d'estocade. On le dit aussi de celuy qui separe deux personnes qui se battent, en se mettant entre-deux. On le dit aussi au figuré de celuy qui appaise des gens animez, qui adoucit leurs esprits.
 
RABATTRE, se dit figurément en Morale. Dieu confond & rabat l'orgueil des superbes. Un Juge ne doit rien rabattre de sa severité ni pour prieres, ni pour menaces.
 
RABATTRE, signifie aussi, Prendre son chemin en revenant, pour s'arrester en un certain endroit. Si vous allez au Palais, venez rabattre chez moy, & vous reposer. On dit aussi à la chasse, que des oiseaux se rabattent sur le gibier ; & figurément, qu'un homme se rabat sur quelque chose, quand il se reduit à quelque moindre employ, ou qu'il s'applique à quelque moindre travail que celuy d'auparavant.
 
RABATTRE, en termes de Palais, se dit des defauts & congez qu'on fait revoquer par le Juge en se presentant devant luy, & offrant de plaider pendant la même Audience. Un Advocat qui vient remonstrer qu'il étoit à plaider ailleurs, fait rabattre le defaut qu'on avoit obtenu contre luy.
 
RABATTRE, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui manie à courbettes ; & on dit qu'il les rabat bien, lors qu'il porte à terre ses deux jambes de derriere à la fois. On dit aussi, que le cavalier dompte & rabat l'impetuosité d'un cheval fougueux.
 
On dit proverbialement, J'en rabats quinze, pour dire, J'ay perdu beaucoup de l'estime que j'avois pour luy. On dit aussi, J'en rabats la moitié. Je luy ay bien rabattu son caquet, pour dire, Je l'ay humilié, je l'ay obligé à se taire. On dit aussi à ceux qui ont un habit neuf, qu'il leur faut rabattre les coutures, quand on les frappe legerement ; par allusion à ce qu'on dit des Tailleurs, qu'ils rabattent les coustures, quand ils les cousent une seconde fois.
 
RABATTU, UË. part. pass. & adj. Il y a un jeu aux Dames qu'on appelle Dames rabattuës.
 
On dit proverbialement, Tout compté, tout rabattu, c'est à dire, Tout ayant été bien calculé & compensé.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022