Email catcher

conte

définitions

conte ​​​ nom masculin

Récit de faits, d'aventures imaginaires, destiné à distraire. ➙ histoire, récit ; conter. Les contes de Perrault. Conte de fées : récit merveilleux ; au figuré aventure étonnante et heureuse.
littéraire Histoire fausse et invraisemblable. ➙ baliverne, sornette. Des contes à dormir debout.

synonymes

conte nom masculin

légende, fable, fabliau, fiction, histoire, historiette

[vieux ou littéraire] mensonge, fable (littéraire), sornette (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À chaque étape (au total, une marche de 3 à 5 km), des contes et des textes.Ouest-France, Emmanuel CHARLOT, 24/07/2013
Donc ma grand-mère ne racontait jamais des contes de fées.L'Autre, 2012, Geneviève Welsh (Cairn.info)
On en fit des contes par la ville.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
La trajectoire fulgurante de ces duettistes de 37 ans tient du conte de fées.Capital, 24/12/2010, « Les empereurs de la planète start-up »
Pourtant, le héros de ce conte, qui était un véritable grippe-sou, a été métamorphosé.Europarl
Laissez-vous guider par les contes et les légendes dans le carré de sorcellerie.Ouest-France, 15/09/2021
Cette intervention, cette opération sur le conte implique une sélection de motifs, d'images, de compréhensions.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2014, Catherine Velay-Vallantin (Cairn.info)
Il s'agit d'un conte musical et théâtral en français et en breton.Ouest-France, 16/12/2016
Mais la crise des subprimes est venue balayer ce conte de fées en 2008.Capital, 23/03/2016, « Zone euro : pourquoi elle ne nous garantit plus la… »
Jardin, nature, environnement : trois expositions, deux rencontres autour du conte et cinq ateliers graviteront autour de ce thème.Ouest-France, 04/03/2019
D'origine russe, elle se découvre une vocation tardive pour l'écriture et s'oriente principalement vers les romans, les contes et les œuvres didactiques.Hommes & Migrations, 2020, Marie-Cécile Farges (Cairn.info)
Genre mouvant par excellence, le conte n'a fait qu'évoluer au gré des conteurs et des époques.Ouest-France, Delphine VAN HAUWAERT, 18/05/2021
Cette médiation thérapeutique est au croisement du psychodrame et des ateliers marionnettes ou conte de fées.Dialogue, 2009, MICHAEL STORA (Cairn.info)
Cette fois, ce sont les similitudes entre les récits arthuriens et les contes amérindiens qui le frappent.Revue de littérature comparée, 2013, Laureline Amanieux (Cairn.info)
Leurs culottes courtes portent les étiquettes de grandes maisons de couture et leurs anniversaires sont de véritables banquets de contes de fées.Capital, 13/03/2019, « Les goûters de luxe pour enfants, la nouvelle astuce marketing… »
Cette façon de faire illustre l'importance du livre lui-même dans la pratique contemporaine du conte.Recherches familiales, 2012, Julie Saint-Pierre (Cairn.info)
Hormones et neurotransmetteurs sont les ingrédients des contes de fée.Ça m'intéresse, 22/08/2017, « Infographie : comment fonctionne le cerveau amoureux ? »
Elle aime aussi bouleverser les fables ou les contes, car ils ont un caractère très patriarcal.Ouest-France, 29/09/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTE » s. m.

Histoire, recit plaisant. Les contes de Douville, d'Eutrapel, de Bonaventure, de Periers, de la Reine de Navarre, sont agreables & divertissans. Il y a bien de l'adresse à faire un conte de bonne grace. Il entend bien à broder un conte.
 
CONTE, se dit quelquefois des choses fabuleuses & inventées. C'est un conte fait à plaisir, un conte pour rire.
 
CONTE, signifie aussi, Medisances, railleries. On fait d'estranges contes de cette femme-là, des naïvetez de ce paysan, des tours d'adresse de cet escroc.
 
CONTE, se dit aussi de tous les discours de neant & qu'on méprise, qui ne sont fondez en aucune apparence de verité, ou de raison. Cet impertinent m'est venu faire un sot conte. Je ne fais aucun estat de tout ce qu'il me promet, se sont tous contes, des contes en l'air.
 
CONTE, se dit proverbialement en ces phrases. Ce sont des contes de vieilles, dont on amuse les enfans, des contes à dormir debout, de peau d'asne, de la cigogne, de ma mere l'Oye. Un conte violet, un conte jaune, un conte bleu, &c.