rebâtir

définitions

rebâtir ​​​ | ​​​ verbe transitif

Bâtir de nouveau (ce qui était détruit). ➙ reconstruire. Rebâtir une ville. —  au figuré Rebâtir le monde, la société. ➙ refaire.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rebâtis

tu rebâtis

il rebâtit / elle rebâtit

nous rebâtissons

vous rebâtissez

ils rebâtissent / elles rebâtissent

imparfait

je rebâtissais

tu rebâtissais

il rebâtissait / elle rebâtissait

nous rebâtissions

vous rebâtissiez

ils rebâtissaient / elles rebâtissaient

passé simple

je rebâtis

tu rebâtis

il rebâtit / elle rebâtit

nous rebâtîmes

vous rebâtîtes

ils rebâtirent / elles rebâtirent

futur simple

je rebâtirai

tu rebâtiras

il rebâtira / elle rebâtira

nous rebâtirons

vous rebâtirez

ils rebâtiront / elles rebâtiront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Apparemment que les anges veulent la détruire pour en rebâtir une plus belle, et la peupler d'habitants moins malpropres, et qui chantent mieux.Voltaire (1694-1778)
Les rues sont larges, mais on y voit quantité d'édifices ruinés par les tremblemens de terre, et peu d'empressement pour les rebâtir.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Plus tard sans doute, on achèverait de la rebâtir, mais quelle heure passionnante, celle où la vieille cité agonisait dans la nouvelle, à travers tant de difficultés !Émile Zola (1840-1902)
Elle tombait en ruines en 1785, et on commençait à la rebâtir quand la révolution arriva : alors elle fut démolie, et sur son emplacement on a établi des maisons particulières.Théophile Lavallée (1804-1867)
Elles veulent recommencer à vivre, reconstruire ce qu'elles ont perdu, rebâtir leurs communautés là où celles-ci s'enracinaient, dans le respect de la tradition et de la continuité.Europarl
Cependant, quoique le roi eût peu de troupes, c'était pour lui un état bien pénible de demeurer toujours sur la défensive et de ne s'occuper qu'à rebâtir des forteresses.Richard de Bury (1730?-1794?)
S'il y en a qui veulent faire arpenter leurs lots avant de rebâtir les clôtures pour l'été, c'est de le dire.Louis Hémon (1880-1913)
Il choisit dans la ville même une petite maison avec un jardin et un ruisseau ; il la loua d'abord, l'acheta ensuite, et la fit rebâtir selon son goût.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Des gens qui ont la prétention d'être des économistes, et qui veulent rebâtir la société de fond en comble, avancent sérieusement de semblables billevesées.Théophile Gautier (1811-1872)
Où en aurions-nous été avec notre vieille chimie, s'il avait fallu rebâtir un édifice tout différent ?Joseph Bertrand (1822-1900)
La dame pleure, le bandit l'apaise en lui promettant de lui faire rebâtir une belle grande porte.George Sand (1804-1876)
Elles stimulaient au contraire son activité, et il s'appliquait avec une ardeur toujours nouvelle à rebâtir l'édifice de sa fortune.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Ou tâcherons-nous de rebâtir les institutions et les coutumes de gouvernance mondiale si péniblement mises en place au cours du dernier demi-siècle ?Europarl
Il veut aussi rebâtir l'école communale, et il y consacrera une centaine de mille francs.Émile de Laveleye (1822-1892)
Lorsque cette année fatale fut passée, les peuples, revenus de leur effroi, s'empressèrent partout de les rebâtir avec plus de magnificence qu'auparavant.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Cette maison n'était pas alors aussi considérable qu'elle l'est aujourd'hui ; différentes acquisitions successives des maisons voisines mirent la ville en état de la faire rebâtir.Bathild Bouniol (1815-1877)
Nous avons maintenant l'opportunité de le reconnaître, de montrer que nous avons écouté et de regagner et rebâtir leur confiance.Europarl
C’est pourquoi nous ne devrions pas essayer de rebâtir un nouveau mur européen par crainte d’un soi-disant dumping social.Europarl
Et plus tard, le jeune homme, qui aura gardé le souvenir d'une maison d'enfance heureuse et respectée, éprouvera invinciblement le besoin de la rebâtir pour son compte.Charles Turgeon (1855-1934)
Il fallut donc rester, ce qui m'a permis de bien voir la ville qu'on commence à rebâtir, ainsi que les environs.Théodore Aynard (1812-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REBASTIR » v. act.

& red. Bastir une seconde fois. Le Temple de Salomon a esté destruit & rebasti plusieurs fois. Il couste autant à rebastir une maison, qu'à l'achetter. On a rebasti sur les vieux fondements, ou de fonds en comble.
 
REBASTI, IE. part. & adj. Une maison rebastie, c'est à dire neuve.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021