Email catcher

se récrier

Définition

Définition de se récrier ​​​ verbe pronominal

littéraire S'exclamer sous l'effet d'une vive émotion. Se récrier d'admiration. sans complément Ils se sont récriés. ➙ protester.

Conjugaison

Conjugaison du verbe récrier (se)

pronominal

indicatif
présent

je me récrie

tu te récries

il se récrie / elle se récrie

nous nous récrions

vous vous récriez

ils se récrient / elles se récrient

imparfait

je me récriais

tu te récriais

il se récriait / elle se récriait

nous nous récriions

vous vous récriiez

ils se récriaient / elles se récriaient

passé simple

je me récriai

tu te récrias

il se récria / elle se récria

nous nous récriâmes

vous vous récriâtes

ils se récrièrent / elles se récrièrent

futur simple

je me récrierai

tu te récrieras

il se récriera / elle se récriera

nous nous récrierons

vous vous récrierez

ils se récrieront / elles se récrieront

Synonymes

Synonymes de récrier se verbe pronominal

protester, s'indigner, s'insurger, objecter, se plaindre, se rebeller, récriminer, regimber, se révolter, se rebiffer (familier), ronchonner (familier), rouspéter (familier)

s'exclamer, s'écrier

Synonymes de se récrier contre

s'élever contre, s'opposer à

Exemples

Phrases avec le mot récrier

On se récriera que c'est là une solution bien peu démocratique en vérité.Le débat, 2002, Jean-Pierre Dupuy (Cairn.info)
Il me conviendrait mal de me récrier contre leurs censures vraiment légères ; car, peut-être, s'ils avaient été moins bienveillans, ils auraient été plus francs.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On peut se récrier, bien sûr, et dénoncer ce vieil acharnement du pouvoir à minorer les résistances qu'il rencontre.Vacarme, 1999, Stany Grelet (Cairn.info)
Il est vrai qu'à un niveau conscient, le sujet pourrait protester, se récrier et exiger que l'on interdise la chose, mais en fait, il l'apprécie, à un niveau inconscient.Savoirs et clinique, 2009, Parveen Adams (Cairn.info)
Mes confrères là-devant se récrieront de concert, et ils auront raison.Medium, 2013, Régis Debray (Cairn.info)
Certains se récrieront : mais c'est le premier qui, ici, plagie le second !Lignes, 2003, Alain Brossat (Cairn.info)
Et tous de conserve se récrieront qu'ils n'ont pas inventé les faits.Vacarme, 2005, François Bégaudeau (Cairn.info)
À la lecture de cette phrase, certains se récrieront : la nouveauté d'une telle proposition ne paraît en effet pas évidente.Esprit, 2011, Jean-Louis Schlegel (Cairn.info)
Se récrier sur l'erreur en quoi consiste le traitement de l'autisme par la psychanalyse, au nom des déterminants génétiques supposés n'est pas moins erroné.La Cause du désir, 2007, Éric Laurent (Cairn.info)
Les délateurs de se récrier, d'admirer, de demander quel moyen il avait pris.Volney (1757-1820)
On peut se récrier, contester, réprouver un tel langage, trouver que c'est voir la réalité par le petit bout de la lorgnette.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, Olivier Rey (Cairn.info)
Et le mari de se récrier et d'affirmer en chaque occasion qu'il s'agit là de quelque chose d'aussi fugitif que lointain et d'oublié.La Revue Lacanienne, 2015, Claude Landman (Cairn.info)
Bien des personnes, du reste, fort sensibles et fort sympathiques, se récrieraient, repousseraient cette idée si naturelle comme une scandaleuse hypothèse.Jules Michelet (1798-1874)
Avant de nous récrier contre les rédactions de notices et de modes d'emploi, pensons que c'est le premier usage auquel penseront nos collègues.Le français aujourd'hui, 2001, Viviane Youx (Cairn.info)
Ai-je tort de me récrier contre leur inhumanité ?Astolphe de Custine (1790-1857)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RESCRIER v. neut.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. S'escrier hautement, & se dit en deux occasions contraires ; l'une en cas de loüange, ou d'approbation. Il s'est rescrié sur tous les beaux endroits de cette Tragedie. L'autre en cas de mespris, ou d'aversion. Cet Agent s'est rescrié contre une proposition si indigne qu'on luy a faite.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.