renfrogné

définitions

renfrogné ​​​ , renfrognée ​​​ adjectif

Contracté par le mécontentement. Visage renfrogné.
(personnes) Maussade, revêche.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La discrétion négative est celle des sots qui emploient le silence, la négation, l'air renfrogné, la discrétion des portes fermées, véritable impuissance !Honoré de Balzac (1799-1850)
Grimaud s'approcha avec son visage le plus renfrogné.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Plus il allait, plus il devenait morose et renfrogné...Eugène Chavette (1827-1902)
Avec cela, un air renfrogné, brutal, mais pas méchant diable au fond.Octave Mirbeau (1848-1917)
Le général, après avoir attentivement examiné pendant deux ou trois minutes le visage renfrogné du bandit, hocha la tête d'un air de mécontentement et lui adressa enfin la parole.Gustave Aimard (1818-1883)
Un gros gaillard, au visage renfrogné, sournois, s'avança vers le second.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Renfrogné, muet, avec des yeux pleins de haine, il repoussait d'un geste brusque toute caresse !Judith Gautier (1845-1917)
Chignole pousse un soupir de soulagement et abandonne son air renfrogné, quitte à le reprendre si le départ est ajourné.Marcel Nadaud (1889-?)
Son museau noir, hargneux, renfrogné, que deux dents trop saillantes retroussaient du côté gauche, avait une expression singulièrement sournoise et vindicative.Eugène Sue (1804-1857)
Bordenave, renfrogné, glissé au fond de son fauteuil, écoutait d'un air de lassitude.Émile Zola (1840-1902)
À leur approche, un petit homme noir, renfrogné, lippu, descendit de cheval.Anatole France (1844-1924)
Sa tête, placée sur un col extrêmement court, présentait un visage renfrogné, jaune, ridé, accompagné de cheveux gris poudrés à frimas.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Assurément, je n'ai pas de passion pour ce peuple orgueilleux et renfrogné ; mais il faut se supporter entre voisins....Alfred Assollant (1827-1886)
Il était taciturne, l'œil ténébreux, le profil renfrogné, noir d'une barbe rasée pourtant du matin.Michel Corday (1869-1937)
Cet après-midi, toutefois, il aperçut dans la loge un visage renfrogné de vieille, qui se dressa pour le dévisager.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais, il se montrait renfrogné, taciturne et fuyait vers les coins.Henri Barbusse (1873-1935)
Sa bonne humeur contrastait singulièrement avec l'air renfrogné de son père.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il avait l'air épouvantablement renfrogné ; je jugeai qu'il s'était mis à confectionner un article d'une espèce particulièrement noueuse.Émile Blémont (1839-1927)
La veille, ils avaient quitté la salle des séances en citoyens qui ne songent qu'à rentrer tranquillement chez eux, en célibataires dont aucun visage renfrogné n'accueillera le retour au logis.Jules Verne (1828-1905)
Le monde est un miroir qui renvoie à chacun ses propres traits ; si vous froncez le sourcil en le regardant, il vous jette un coup d'œil renfrogné.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval

À quoi ressemblait notre langue, il y a plus de 500 ans ? Découvrez vite ces deux épisodes consacrés au français médiéval. 

Laélia Véron 26/02/2021