Email catcher

séducteur

Définition

Définition de séducteur ​​​ , séductrice ​​​ nom et adjectif

Personne qui séduit, qui fait habituellement des conquêtes. Un séducteur, une séductrice. ➙ don juan ; familier tombeur ; femme fatale, sirène, vamp. adjectif Sourire séducteur. ➙ enjôleur.
nom masculin vieilli Homme qui séduisait (2) une femme, une jeune fille.

Synonymes

nom masculin

don Juan, aguicheur, casanova, charmeur, enjôleur, homme à femmes, play-boy, bourreau des cœurs (plaisant), dragueur (familier), tombeur (familier), lovelace (littéraire), suborneur (vieux ou littéraire)

nom féminin

femme fatale, aguicheuse, charmeuse, enjôleuse, vamp, bourreau des cœurs (plaisant), allumeuse (familier), dragueuse (familier)

Exemples

Phrases avec le mot séducteur

Certes, il y avait là de quoi retenir le séducteur le plus hardi.Louis Reybaud (1799-1879)
Fini de rire et de faire rire, pour l'humoriste à la bouille de vieil enfant, qui savait se montrer aussi séducteur que vachard.Ouest-France, Pascale VERGEREAU, 29/05/2020
Passionné, séducteur et un rien cabot, il a le verbe facile et sait comme personne transmettre ses connaissances et son amour des animaux.Ouest-France, Olivier RENAULT, 31/07/2021
Dans ces conditions, les résultats trop rapides ne sauraient être imputables à la capacité du séducteur.Hermès, 2014, Mélanie Gourarier (Cairn.info)
Un nombre impressionnant de citoyens albanais a laissé ses économies à des séducteurs, parce que ceux-ci leur promettaient des gains incroyables.Europarl
Et d'ailleurs, ce succès n'est pas isolé, le personnage du séducteur reptilien participe de la définition de l'homme moderne chez d'autres écrivains.Commentaire, 2002, Marin de Viry (Cairn.info)
Il est fort, violent et guerrier, grand séducteur et amoureux.Lettres de la SPF, 2016, Daniel Oppenheim (Cairn.info)
Dans l'amour courtois, le séducteur se pliait aux lois de la séductrice.Dialogue, 2004, Michel Laxenaire (Cairn.info)
Elles ne jouent pas sur l'effet séducteur de la technologie pour étouffer les débats et les interactions.Flux, 2009, Maria Basile, Jean-Jacques Terrin (Cairn.info)
À la fois bonimenteur, séducteur et tout et tout, c'est un personnage dont le comédien semble avoir pris un infini plaisir à composer les charmes.Ouest-France, Pierre FORNEROD, 19/05/2015
Ambiance rock'n'roll pour raconter l'histoire de ce séducteur qui poursuit de nouvelles conquêtes amoureuses, tout en fuyant les conséquences précédentes.Ouest-France, 04/01/2017
Le premier, charmant, séducteur, prenait les délicats du monde, les rois, les grands, les femmes.Jules Michelet (1798-1874)
Il faut déjà une solide confiance en soi, pour supporter, par exemple, qu'un collègue éducateur se conduise comme un délinquant ou un séducteur.Le sociographe, 2008, Jean-Christophe Panas (Cairn.info)
Vraiment, ce serait un rôle trop commode que celui de séducteur.Louis Reybaud (1799-1879)
D'où un vin d'une grande finesse, élégant et séducteur, qui vieillira en cave sans souci.Capital, 06/07/2011, « Acheter son vin en primeur, mode d’emploi »
Ne faudra-t-il pas qu'elle dise où, quand et comment elle a failli, qu'elle répète les paroles de son séducteur, qu'elle énumère les rendez-vous ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Le séducteur invétéré étant appelé l'homme du vent, le vent est célébré via des mouettes rieuses.Ouest-France, 12/08/2016
Elle se montra furieuse contre elle-même, d'abord, de sa faiblesse ; contre son séducteur, ensuite, à cause de sa sottise.Pierre de Lano (1859-1904)
Il apparaît comme le grand négateur, une sorte de séducteur dont le chemin est jalonné de filles abandonnées et de familles en état de choc.Ouest-France, Daniel MORVAN, 12/12/2016
Le talent est un grand séducteur, et le succès prépare le succès.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SEDUCTEUR adj. & s. m.

Qui trompe, qui abuse les peuples, ou les particuliers. L'Ecriture appelle le Diable, l'Esprit seducteur. Mahomet a esté le seducteur de tout l'Orient. On punit les seducteurs des filles, les subornateurs, de même que les ravisseurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine