vendre

 

définitions

se vendre ​​​ verbe pronominal

(passif) Être vendu. Ce modèle se vend bien.
(réfléchi) Se mettre au service de qqn par intérêt matériel (➙ vénal, vendu). Se vendre à un parti.
Se mettre en valeur, se faire valoir. Elle sait se vendre.

vendre ​​​ verbe transitif

Céder (qqch.) à qqn en échange d'une somme d'argent (s'oppose à acheter). ➙ vente. Elle a vendu ses livres. Vendre qqch. (à) tel prix, tant. Vendre à perte. —  À vendre : offert pour la vente.
Faire commerce de (ce que l'on a fabriqué ou acheté). Vendre qqch. au détail. Vendre en solde. ➙ brader, liquider, solder.
Organiser, faire la vente de. Pays qui vend des produits finis. ➙ exporter.
souvent péjoratif Accorder ou céder (un avantage, un service) en faisant payer, ou contre un avantage matériel. Vendre ses charmes.
Exiger qqch. en échange de. Vendre chèrement sa vie : se défendre avec vaillance jusqu'à la mort.
Trahir, dénoncer (qqn). Il a vendu ses complices. ➙ donner, livrer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vends

tu vends

il vend / elle vend

nous vendons

vous vendez

ils vendent / elles vendent

imparfait

je vendais

tu vendais

il vendait / elle vendait

nous vendions

vous vendiez

ils vendaient / elles vendaient

passé simple

je vendis

tu vendis

il vendit / elle vendit

nous vendîmes

vous vendîtes

ils vendirent / elles vendirent

futur simple

je vendrai

tu vendras

il vendra / elle vendra

nous vendrons

vous vendrez

ils vendront / elles vendront

 

synonymes

vendre verbe transitif

céder, aliéner (Droit)

[Commerce] écouler, débiter, faire commerce de, remettre (Belgique)

monnayer, négocier, se faire payer

se débarrasser de, se défaire de, bazarder (familier)

[Bourse] liquider, brader, échanger, réaliser, rétrocéder, revendre

[familier] trahir, dénoncer, livrer, donner (familier)

se vendre verbe pronominal

s'écouler, s'enlever

se donner, se prostituer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela veut dire incorporer plus de liquide, c'est-à-dire vendre de l'eau au prix de la viande au consommateur.Europarl
Allons la vendre, nous en aurons un bon prix auprès de deux ou trois marchands de curiosités que je connais.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Je pense aussi que l’on ne peut forcer des sociétés concurrentes à vendre les billets l’une de l’autre.Europarl
Si elles ne savent pas se vendre, elles éventreraient leurs mères pour y chercher de quoi briller.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je pense également qu'après l'opération d'octroi des licences, ces droits d'utilisation devraient continuer de profiter aux firmes qui pourront alors également les vendre, les louer ou les échanger.Europarl
Le prix du lait étant descendu à 0,21 euro, les agriculteurs doivent vendre leur lait à des prix inférieurs à leurs coûts de production.Europarl
Premièrement, l'objectif de réduire la bureaucratie de 25 % – peut-être plus, espérons-le – est absolument nécessaire et très facile à « vendre ».Europarl
Il s'agit uniquement de pouvoir vendre aux clients un produit qui réponde à leurs attentes et qui soit soumis à des normes déterminées en matière de production organique.Europarl
Le revendeur exclusif pourra cependant vendre une voiture à n'importe quel acheteur potentiel qui se rendrait dans son salon.Europarl
On a l'air de vendre ses chevaux en public et sous main on en achète.Victor Cousin (1792-1867)
Quand on a voulu vendre le domaine, tous sont venus me trouver en m'apportant leurs économies, pour qu'on le rachetât en votre nom.Émile Souvestre (1806-1854)
Enfin, je m'inquiète d'apprendre que les entreprises informatiques continuent à vendre des systèmes qui ne tiennent pas suffisamment compte du millennium bug .Europarl
Ce serait une grave erreur de fournir aux écoles des fruits remplis de résidus de pesticides et donc difficiles à vendre.Europarl
Qui contrôlait les banques d'investissement qui ont relayé la crise en transformant les mauvais crédits en actifs financiers pour les vendre à toute la planète ?Europarl
Aux termes de celui-ci, il est interdit de vendre, notamment en ligne, de nombreux produits de marque, si la part de marché du fournisseur est inférieure à 30 %.Europarl
Il devrait vendre en son nom propre, ou proposer au moins un des services inclus dans le forfait et assurer l'accès aux autres services, par tous les moyens.Europarl
Ce n'est pas une marchandise qu'on peut vendre ou qu'on pourrait vendre avec nos entreprises multinationales.Europarl
Les agriculteurs polonais ont exprimé des objections quant aux quotas de production et se sont plaints de rencontrer des difficultés pour vendre leurs produits.Europarl
L'exception à l'obligation de vendre par l'intermédiaire des organisations de producteurs des produits directement mis sur le marché par le producteur appelle, à mon avis, des questions critiques.Europarl
Les habitants protestent, quittent le pays, annoncent des grèves de la faim à durée indéterminée ou proposent de vendre leurs organes pour pouvoir nourrir leurs familles.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENDRE » v. act.

Transporter à un autre la proprieté d'une chose qui nous appartient, moyennant l'argent dont on convient. On vend les meubles par une simple tradition. Pour vendre des heritages, il en faut faire un contract. On vend ordinairement de gré à gré & à l'amiable ; quelquefois forcément à l'encan, à l'égard des meubles ; par decret, à l'égard des heritages : l'une & l'autre façon de vendre est à cry public, au plus offrant & dernier encherisseur. Ce mot vient du Latin vendere.
 
VENDRE, se dit aussi de la maniere d'aliener sa marchandise, ses possessions. Il y a des Marchands qui vendent en gros, d'autres en detail, à credit, argent comptant. Les grains se vendent au boisseau, les estoffes à l'aune, les espiceries à la livre. On excommunie au prosne ceux qui vendent à faux poids, ou à fausse mesure. Les bourgeois vendent leur vin à pot. Les Cabaretiers qui vendent leur vin par assiette, n'ont point pour cela d'action en Justice par le 128. Art. de la Coûtume de Paris. Le bled est de requeste en cette saison, & se vend bien, c'est à dire, il est cher, & on en a prompt debit.
 
On vend les charges, les lettres au poing, ou simplement la procuration pour resigner. Les Domeines du Roy se vendent à faculté de rachat perpetuel. Les particuliers les peuvent vendre avec faculté de remeré, ils les vendent avec garentie, ou francs & quittes de toutes charges & hypotheques.
 
VENDRE, se dit quelquefois improprement pour, Eschanger, ou donner pour peu de chose. Esaü vendit son patrimoine pour une esculée de lentilles. Il a vendu sa maison pour une piece de pain. Le commerce est rompu, rien ne se vend. Ce n'est pas là vendre sa marchandise, c'est la donner.
 
VENDRE, signifie aussi, Constituer une rente sur soy. Tous les contracts de constitution portent, qu'un tel a vendu, creé & constitué, assis & assigné sur luy & à toûjours une rente annuelle & perpetuelle de tant. On dit aussi, vendre une rente, quand le creancier la transporte à un autre.
 
VENDRE, se dit figurément en choses morales. Un homme qui se marie vend sa liberté. Un meschant Juge vend la justice. Une femme vend son honneur, quand elle se prostituë pour de l'argent. Un soldat vend bien sa vie, vend cher sa peau, quand il se deffend courageusement, quand il tuë bien des ennemis.
 
VENDRE, signifie aussi, Trahir, tromper. Judas vendit le juste moyennant trente deniers. Un Sergent vendroit son pere, le mettroit en prison. C'est un homme plus fin que ses associez, il les vendroit tous à beaux deniers comptans. On accuse les Procureurs de vendre souvent leurs parties ; & les flatteurs, de vendre de l'encens, de la fumée.
 
À VENDRE. Adverbial. Maison à vendre. Dans les cabinets des curieux tout est à vendre, pourveu qu'ils y trouvent leur compte.
 
VENDRE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un homme froid, serieux, qui ne rit point, qu'il seroit bon à vendre vache foireuse. On dit, A qui vendez-vous vos coquilles ? à ceux qui reviennent de St. Michel, pour dire, qu'on sçait le prix des choses, qu'on ne les achete pas plus qu'elles ne valent. On dit aussi, qu'un homme vend bien ses coquilles, quand il vend cher ce qui luy appartient. On dit aussi, Marchandise qui plaist est à demi venduë. On dit aussi, qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours, qu'on ne l'ait pris, pour dire, qu'il ne faut pas vendre les esperances de ce qu'on n'a pas encore. Ce n'est pas le tout que de vendre, il faut livrer. On dit aussi des gens d'une compagnie qui parlent bas, ou à quartier, qu'ils vendent la ville. On dit aussi, qu'un homme est à vendre & à despendre à à l'égard d'un autre, pour dire, qu'il est capable de faire toutes choses pour luy. On dit encore d'un prodigue, qu'il vendroit jusqu'à sa chemise. On dit pareillement, Femme qui prend se vend.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020