attribut

 

définitions

attribut ​​​ nom masculin

Ce qui est propre, appartient particulièrement à un être, à une chose. ➙ caractère, qualité. La raison, le langage, attributs essentiels de l'être humain.
Emblème, symbole d'une figure mythologique, une chose personnifiée, un personnage. Le sceptre est l'attribut de la royauté.
Grammaire Terme relié au sujet ou au complément d'objet par un verbe d'état (ex. il est médecin; elle est intelligente). —  Adjectif attribut ou épithète.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toujours un attribut désigne une de nos manières d'être, ou une série de nos manières d'être.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le seul attribut de cette série qui puisse être affecté par une telle controverse, consiste simplement dans la continuité ou la discontinuité nécessaire de la progression organique.Auguste Comte (1798-1857)
Le fils a le costume de l'enfance, si la statue a été commandée tandis qu'il était encore enfant, le geste et l'attribut de sa charge, s'il est à l'âge d'homme.Gaston Maspero (1846-1916)
Enfin, quoique cette raison soit l'attribut naturel de l'homme, rien de moins conforme à sa nature que d'aller droit et loin, sans appui et sans guide.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
J'ai cherché pendant trois ans l'attribut de ma divinité et je l'ai trouvé : l'attribut de ma divinité, c'est l'indépendance !Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
À cette appréciation logique correspond naturellement, sous l'aspect scientifique, la substitution nécessaire du relatif à l'absolu, comme constituant aujourd'hui l'attribut le plus décisif du vrai génie philosophique.Auguste Comte (1798-1857)
Nous voulons dire qu'il leur manque l'attribut essentiel de l'homme : la faculté morale, le sens du bien et du mal.Jules Michelet (1798-1874)
Un autre est de penser, et je trouve ici que la pensée est un attribut qui m'appartient : elle seule ne peut être détachée de moi.René Descartes (1596-1650)
Toujours un attribut désigne une de nos manières d'être ou une série de nos manières d'être.Hippolyte Taine (1828-1893)
Les enseignes des serruriers n'ont pas en général beaucoup d'originalité ; leur attribut le plus ordinaire est une grande clé, souvent dorée, suspendue au-dessus de leur boutique.Paul Sébillot (1843-1918)
Celle de la substance repose sur une nécessité de la raison ; celles de l'attribut et du mode sont en l'air.Charles Secrétan (1815-1895)
Que l'objet soit un attribut ou une substance, qu'il soit complexe ou abstrait, composé ou simple, son étoffe pour nous est la même : nous n'y mettons que nos manières d'être.Hippolyte Taine (1828-1893)
Cet attribut de comédie cadre parfaitement avec le costume du personnage placé près de la jeune femme et qui a toute l'apparence d'un acteur de troupe italienne.Armand Dayot (1851-1934)
Jamais monarque terrestre eut-il la moitié de la majesté et de la gloire qui sont l'attribut du plus faible de ses rayons ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Est-ce, selon lui ou selon vous, un attribut de la divinité, ou une pure faculté de l'esprit humain ?George Sand (1804-1876)
C'est pourquoi la puissance de celle-ci est, pendant le mariage, un attribut sans réalité, un honneur latent, un titre nu.Charles Turgeon (1855-1934)
Le peuple, appelé à exercer sa générosité princière, ne doit pas laisser échapper cette occasion de se montrer roi – par le plus bel attribut de la couronne, – par la libéralité.Alphonse Karr (1808-1890)
Le principal attribut de cette méthode consiste, comme nous l'avons si pleinement démontré, dans l'extension fondamentale et habituelle de la comparaison biologique à l'ensemble des organismes connus.Auguste Comte (1798-1857)
Après la faculté de penser, celle de communiquer ses pensées à ses semblables est l'attribut le plus frappant qui distingue l'homme de la brute.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Aussi l'école rétrograde préconise-t-elle habituellement, comme son attribut caractéristique, la parfaite cohérence de ses idées, opposée aux fréquentes contradictions de l'école révolutionnaire.Auguste Comte (1798-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTRIBUT » subst. masc.

Terme de Theologie, qui se dit de toutes les qualités & perfections que nous connoissons être en Dieu, & qui sont de sa propre essence, comme la justice, la sagesse, &c.
 
ATTRIBUT, en termes de Logique, est l'épithete qu'on donne à un sujet, & qui luy est joint. Toute proposition est composée d'un sujet & d'un attribut, & de la particule conjonctive.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020