chagrin

définitions

chagrin ​​​ , chagrine adjectif

vieilli Rendu triste. ➙ affligé, peiné. J'en suis fort chagrin.
littéraire Qui est d'un caractère triste, morose. ➙ maussade, mélancolique. —  Être d'humeur chagrine.

chagrin ​​​ nom masculin

État moralement douloureux. ➙ affliction, douleur, peine. Avoir du chagrin.
Un chagrin, peine ou déplaisir causé par un évènement précis. Un chagrin d'amour. Un gros chagrin (d'enfant).

chagrin ​​​ nom masculin

Cuir grenu utilisé en reliure. Livre relié en chagrin. —  locution, au figuré C'est une peau de chagrin : cela ne cesse de rétrécir (allusion au roman de Balzac).

synonymes

chagrin, chagrine adjectif

affligé, attristé, morose, sombre, triste

maussade, bougon, revêche, atrabilaire (littéraire), bilieux (littéraire), grimaud (vieux)

avoir l'air chagrin

faire triste mine

chagrin nom masculin

tristesse, affliction, douleur, peine, souffrance, tourment

contrariété, déception, dépit (littéraire)

avoir du chagrin

être peiné, être triste, en avoir gros sur le cœur, en avoir gros sur la patate (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sûrement on ne peut imaginer qu'elle éprouve à son égard quelque impression de chagrin ou de joie, qu'elle s'intéresse à ce qui lui arrive.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je ne connais rien de plus doux, et il n'est pas un chagrin qu'elles ne calment.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Tantôt c'était ridicule, reprit-il avec un sourire ; – je n'aime pas à quereller et je ne me le permets jamais, ajouta-t- il d'un ton chagrin.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Puissé-je être la seule à ressentir toute la peine, tout le chagrin de cette séparation !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Celle concernant les femmes vient d’être réduite à peau de chagrin, alors que nous sommes dans ce processus d’élargissement du champ de nos préoccupations.Europarl
Elle n'éprouva donc aucune crainte en considérant ses traits calmes dans le sommeil, mais elle avait au cœur un profond et pénible chagrin qui se soulagea par des larmes.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Je ne sache rien dans ce pays qui puisse m'apporter ni grande joie ni grand chagrin.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Épargnez le reste de ses années, le chagrin et le repentir les réduiront en un petit nombre de jours.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Son chagrin sera éternel ; au moins telle serait ma douleur, si j'étais le séraphin, et qu'il fût la créature périssable.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il en prit occasion d'exprimer son chagrin d'être bientôt obligé d'abandonner son père dans une situation aussi périlleuse.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Mais comme on n'a point encore inventé d'instrument pour découvrir, au premier coup-d'œil, si un homme a le caractère chagrin, mon philosophe se servoit, pour cela, de ses jambes.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Au chagrin de la séparation se mêlaient en moi des espérances vagues mais douces, lattente impatiente des dangers et le sentiment dune noble ambition.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
J'avais peine à me figurer que c'était bien sa fille que j'avais devant les yeux ; le chagrin et les fatigues lui avaient fait perdre quelques-uns de ses attraits.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Son goût pour la famille est étonnant : lorsque son troisième mari mourut, ses cheveux devinrent parfaitement dorés de chagrin !Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il baissait les yeux, et son chagrin semblait prouver que cette commission ne lui plaisait guère.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
De même qu'un vrai chagrin donne parfois de l'intelligence aux imbéciles, il peut aussi, – momentanément du moins, – faire un stoïque de l'homme le plus pusillanime.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je ne puis dire à quelle époque de mon chagrin j'en vins à songer que, dans mon insouciante jeunesse, j'avais rejeté loin de moi le trésor de son amour.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle en attribua la cause aux souvenirs que ce lieu venait de lui rappeler, et ne soupçonna point le vrai motif d'un chagrin qu'il ne lui communiquait pas.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Alors – si son œil eût versé des larmes de chagrin, mille guerriers se fussent élancés, mille glaives eussent brillé hors du fourreau, en faisant de sa querelle la leur propre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le colonel répéta encore tout son chagrin d'en être la cause, mais déclara que son départ était inévitable.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAGRIN » s. m. & adj.

Inquietude, ennuy, melancolie. La mort de cet enfant est capable de faire mourir sa mere de chagrin. les ennuis ont rendu cet homme si chagrin, qu'on ne peut plus vivre avec luy. cette femme est chagrine de l'absence de son mari. le chagrin ne paye point de dettes. Quelques-uns derivent ce mot de aigrir, parce qu'il cause quelque aigreur ou amertume dans l'esprit ; & en quelques lieux on dit encore aigrin, pour dire, chagrin.
 
CHAGRIN, ou CHAGRAIN, est aussi un certain cuir fait de peau de cheval, d'asne, ou de mulet, dont le meilleur se prepare en la ville de Tauris. Il se fait seulement du derriere de la beste ; & celuy de l'asne a le plus beau grain. C'est avec des grains de moutarde, qu'on presse dessus, qu'on y fait paroistre ce beau grain qui le fait estimer. On dit qu'il y a aussi un poisson nommé chagrain, qui a le cuir fort dur, dont on a fait le premier & le vray chagrain. Borel dit que c'est un chat marin : desorte qu'il semble que ce soit grain de chat.