aviné

 

définitions

aviné ​​​ , avinée ​​​ adjectif

Qui a trop bu de vin. ➙ ivre. —  Une haleine avinée, qui sent le vin.
 

synonymes

aviné, avinée adjectif

ivre, soûl, beurré (familier), bituré (familier), bourré (familier), cuit (familier), éméché (familier), imbibé (familier), noir (familier), paf (familier), pété (familier), pinté (familier), plein (familier), rond (comme une queue de pelle) (familier), schlass (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si le caporal était aviné, ce geste, malgré sa brusquerie, pouvait être celui d'un interlocuteur tenace, importun, grossier, si l'on veut, sans intention brutale.Amédée Delorme (1850-1936)
Et il se mit à rire d'un rire épais et aviné.Pierre Zaccone (1818-1895)
Son nez légèrement aviné ressortait sur les lignes noires de sa figure.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Parti aviné, il revenait ivre ; sorti d'un pas lourd, il rentrait titubant.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le meilleur homme est le moins méchant, comme le meilleur convive, le moins aviné, etc., etc.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Des lumières suspendues vacillaient ; des personnages, peints sur les murailles, semblaient tournoyer dans une ronde dont un chanteur aviné marquait la mesure.Lucien Biart (1828-1897)
Cachée entre deux énormes vagues, la yole passa inaperçue devant le bureau de police, dont le fanal rouge semblait à moitié endormi, comme un œil aviné.Théophile Gautier (1811-1872)
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020