Email catcher

compter

définitions

compter ​​​ verbe

verbe transitif
Déterminer (une quantité) par le calcul ; établir le nombre de. ➙ chiffrer, dénombrer, évaluer. Compter les auditeurs, les téléspectateurs d'une émission. Compter une somme d'argent. Compter les points. —  pronominal (passif) Ses erreurs ne se comptent plus, sont innombrables.
Mesurer avec parcimonie. Compter l'argent, ses sous (en dépensant, en payant). —  au participe passé Marcher à pas comptés.
Mesurer. Compter les jours, les heures : trouver le temps long. —  (passif) locution Ses jours sont comptés : il lui reste peu de temps à vivre.
Prévoir, évaluer (une quantité, une durée). Il faut compter une heure de marche. Il faut compter deux cents euros pour la réparation de la voiture.
Comprendre dans un compte, un total. ➙ inclure. Ils étaient quatre, sans compter les enfants.
Avoir l'intention de (+ infinitif). Elle compte partir demain. ➙ espérer, penser ; prévoir (de). —  (avec que + indicatif) Je compte bien qu'il viendra. ➙ s'attendre, croire.
Compter pour : considérer comme.
Sans compter que : sans considérer que.
verbe intransitif
Calculer. Compter sur ses doigts. Apprendre à lire, à écrire et à compter. Donner, dépenser, recevoir sans compter.
Compter avec qqn, qqch. : tenir compte de. Il faut compter avec l'opinion.
Compter sur : faire fond, s'appuyer sur. Comptez sur moi. —  J'y compte bien, je l'espère bien.
Avoir de l'importance. ➙ importer. Cela compte peu, ne compte pas. —  familier Compter pour du beurre, ne pas compter.
Être (parmi). Compter parmi, au nombre de. ➙ figurer.
À compter de : à partir de. À compter d'aujourd'hui.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je compte

tu comptes

il compte / elle compte

nous comptons

vous comptez

ils comptent / elles comptent

imparfait

je comptais

tu comptais

il comptait / elle comptait

nous comptions

vous comptiez

ils comptaient / elles comptaient

passé simple

je comptai

tu comptas

il compta / elle compta

nous comptâmes

vous comptâtes

ils comptèrent / elles comptèrent

futur simple

je compterai

tu compteras

il comptera / elle comptera

nous compterons

vous compterez

ils compteront / elles compteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce vendredi 23 avril, elle compte plus de 35 000 signatures.Ouest-France, 23/04/2021
Cependant, et avant tout, il compte passer davantage de temps en famille.Ouest-France, 14/07/2021
Je sais que nous pourrons compter sur vous.Europarl
Le cercle philatélique, qui compte une vingtaine d'adhérents, souhaite lancer un site internet afin de se faire connaître.Ouest-France, 21/11/2015
Fleuriot n'ignorait pas que ses jours étaient comptés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le 5 septembre 2018, le public est ainsi invité à venir aider à compter les gentianes.Ouest-France, Olivier BORIES, 13/07/2018
Il faut compter avec moi de plus d'une manière.Paul Féval (1816-1887)
Or, croit-on que cette différence doit être comptée pour rien ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Pour les quantités, compter cinq à six marrons par lobe de foie gras.Ouest-France, 11/10/2014
La politique agricole commune compte beaucoup pour ces personnes.Europarl
Je sais ce que vous avez à me demander, vous pouvez compter dessus.Alphonse Karr (1808-1890)
Qu'elle s'appuie sur son compagnon, au lieu de ne compter que sur elle seule !Charles Turgeon (1855-1934)
Le projet provoquerait également la suppression des écrins de verdure entourant le presbytère, sans compter que rien ne serait prévu pour le stationnement des véhicules.Ouest-France, 05/11/2018
Nous comptons également sur les pays en développement.Europarl
Parmi les onze spécialités, on compte la dermatologie, la dentisterie, l'ophtalmologie ou encore la nutrition.Ouest-France, 22/08/2018
Toutefois, compte tenu de la crise sanitaire, cette réunion est reportée à une date encore inconnue.Ouest-France, 25/03/2021
Cette association compte plus de 1 200 membres : beaucoup d'entre eux ont déjà adopté, et d'autres souhaitent le faire.Europarl
Sans compter son solarium extérieur, qui permet aussi de profiter de l'aire de jeux, du filet de volley-ball et des tables tennis de table.Ouest-France, 10/08/2017
Vous vous arrangerez donc pour ne plus compter sur mon appui dans aucun genre.Alphonse Karr (1808-1890)
Sans compter qu'à côté, lapins et autres pigeons concourent eux aussi pour un titre.Ouest-France, Fabienne MENGUY, 14/02/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPTER » v. act.

Faire le denombrement de plusieurs choses ou quantitez separées de même nature. Il a compté un à un tous les Prestres qui étoient à ce convoy. les voix se devroient plûtost peser que compter dans les assemblées où il y a des ignorants. Dieu deffia Abraham de compter les estoiles du Ciel. Nicod derive ce mot de computare.
 
COMPTER, signifie aussi, Calculer, supputer par les regles d'Arithmetique. On compte tous les temps des mouvements des astres, des Eclipses de Soleil & de Lune.
 
COMPTER, se dit aussi relativement à l'égard des personnes qui ont eu des affaires ensemble, des societez, des charges, des commissions & des maniements. Les Marchands doivent compter tous les six mois, tous les ans avec leurs chalands, pour empêcher les fins de non recevoir. Les Receveurs sont amendables, quand ils ne comptent point à la Chambre dans les delais de l'Ordonnance. On dit en ce sens, Quand on compte sans son hoste, on compte deux fois, pour dire, que quand on fait un compte à son avantage, & en l'absence de la partie interessée, on est sujet de se tromper.
 
On dit, Compter par un bref estat, quand on compte sur des memoires, bordereaux ou estats du Roy sommairement. Compter en forme, lors qu'on presente un compte libellé, & qu'on l'examine avec un legitime contradicteur. Compter de Clerc à Maistre, se dit dans les traittez & recouvrements qu'on ne peut pas faire à forfait, où le Receveur n'est responsable que de ce qu'il a receu. On dit aussi, On luy a compté cela, on luy en a tenu compte, on luy a alloüé cet article.
 
COMPTER, signifie quelquefois, Payer. On a renvoyé un tel Officier supprimé au Tresor Royal, où on luy comptera le prix de sa charge. On dit aussi en ce sens d'un meschant payeur, C'est un homme qui ne veut ni compter, ni payer.
 
COMPTER, signifie aussi la maniere de faire un compte. Dans les affaires de successions on compte tantost par souches, tantost par testes. dans les hosteleries on compte tantost par pieces, tantost par teste.
 
En ce sens il signifie quelquefois, Estimer. Un bon General se doit compter pour mille soldats. c'est un homme qu'il faut compter pour mort, compter pour rien, qui n'est capable de faire ni bien, ni mal. pour combien comptez-vous les travaux qu'il a soufferts en ce voyage ?
 
COMPTER, signifie encore, Assûrer. Vous pouvez compter sur moy, pour dire, vous assûrer que je vous serviray en toutes occasions. il comptoit sur la parole de ce Marchand qui luy a manqué. Je comptois là-dessus, pour dire, Je m'attendois à cela. On dit aussi, Compter les morceaux à quelqu'un, pour dire, luy reprocher la nourriture qu'on luy donne.
 
COMPTER, se dit aussi des distances, des temps & des lieuës, & des differentes manieres de les distinguer. On compte 1800. lieuës d'icy à Surate. On compte en France par lieuës, en Italie par milles, en Grece par stades, en Orient par journées, aux Indes par cos. En Chronologie on compte par Olympiades, Lustres, Indictions. On compte tant de Dynasties & tant de Rois en une telle Monarchie. On dit aussi, qu'un homme compte toutes les heures, tous les moments, pour dire, qu'il s'ennuye fort, qu'il a grande impatience que quelque chose arrive : qu'il compte ses pas, pour dire, qu'il marche fort lentement ; & au figuré, qu'il fait les choses avec grande mesure & grande circonspection. On dit, Tout compté, tout rabattu, pour dire, Aprés avoir compensé les avantages & les inconvenients de quelque chose.
 
COMPTÉ, ÉE. part. & adj. Le Chapitre de reprise des comptes est composé des deniers comptez & non receus. L'Evangile dit que nos cheveux sont comptez, qu'il n'en tombe pas un que par l'ordre de la Providence. On dit, Brebis comptées le loup les mange. Peine de vilain n'est à rien comptée. On dit aussi, Tout compté, tout rabattu, pour dire, toute deduction faite.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021