crapuleux

définitions

crapuleux ​​​ , crapuleuse ​​​ adjectif

Très malhonnête et sordide. ➙ infâme. Crime crapuleux, accompli pour voler.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N'avez-vous jamais eu en main de ces libelles, publiés sous le manteau, patriotards et crapuleux (sic) ?Jean Massart (1865-1925)
De grossiers, ils étaient devenus abjects, ignobles et crapuleux.Paul Mahalin (1838-1899)
Le second, et il se trouve quelquefois étrangement associé au premier, était le goût des plaisirs crapuleux et des débauches secrètes.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
On ne fait plus d'orgies : un homme crapuleux serait honni.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
L'obséquiosité de cette douteuse matrone, la toilette bizarre et le crapuleux visage de sa compagne me fixèrent du coup sur la catégorie d'auberges à laquelle appartenait la maison.Paul Bourget (1852-1935)
Ce sont de crapuleux coquins, mais ils sont très intelligents et en même temps très honnêtes pour leur métier.Auguste Angellier (1848-1911)
Un homme crapuleux méprise les femmes, un raisonneur épais blâme l'esprit, un sophiste moralise contre l'argent.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Pour peu qu'on craigne d'être fripon ou crapuleux, il faut de l'argent pour être joueur et libertin, et l'on peut encore aimer les défauts dont on redoute les excès.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Nous pouvons émettre des hypothèses pour savoir si son enlèvement répond à des objectifs politiques, crapuleux ou de reconnaissance, nous ignorons toutefois ce qu'ils sont, pour autant qu'ils existent réellement.Europarl
On a même remarqué dans le parti qu'une expérience constante semblait démontrer, confirmer, vérifier que c'étaient les plus crapuleux qui avaient le plus de talent.Charles Péguy (1873-1914)
D'autres fois, dans la foule, on saisit les bribes d'une conversation étrange entre deux crapuleux gredins.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'évoquai la physionomie du comédien, une face pâle, plissée, glabre, des yeux cyniques, éraillés, des lèvres ignobles, un col très ouvert, une cravate rose, un veston court, aux plis crapuleux....Octave Mirbeau (1848-1917)
Le peuple jusqu'ici n'avait pas de roman à lui, de roman tantôt crapuleux, tantôt sublime, tantôt rêveur, surtout utopiste, quelquefois dangereux, souvent héroïque, fait à son image.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020