déshonnête

définitions

déshonnête ​​​ adjectif

littéraire Contraire à la pudeur, aux bienséances. ➙ inconvenant, indécent.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lui, après le premier emportement, tourna sa colère contre son tableau, qu'il déclarait menteur, déshonnête, exécrable.Émile Zola (1840-1902)
Eh bien oui, soustraire un nom et se mettre dessous, c'est déshonnête.Victor Hugo (1802-1885)
Elle a reçu désormais son stigmate déshonnête, mais elle est invétérée dans la langue énergique de la populace.Paul Lacroix (1806-1884)
Il est tout à fait déshonnête qu'il oublie sa pauvreté pendant une heure.Émile Zola (1840-1902)
Les mœurs, dit-il, sont l'obéissance à ce « sens intérieur » qui nous montre l'honnête et le déshonnête, pour faire celui-là et éviter celui-ci.Jules Lemaître (1853-1914)
Ils savent aussi peu que les animaux ce que c'est qu'honnête et déshonnête.Amédée Thierry (1797-1873)
Il va sans dire qu'on surveillera l'insolente et déshonnête bêtise de voter pour les absents.Alphonse Karr (1808-1890)
Et sans conscience, qu'est le bien et le mal, l'honnête et le déshonnête, le vice et la vertu dans l'univers ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce ventre « lui semble jeter son ombre sur la propreté froide de la cour... et emplir l'immeuble d'une chose déshonnête dont les murs gardent un malaise ».Jules Lemaître (1853-1914)
Enfin un autre intermède des festins était la chanson souvent déshonnête.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
C'est ici la lutte de l'honnête industrie contre l'oisiveté déshonnête.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Gardez-vous soigneusement de toute parole déshonnête ; car encore que vous ne les disiez pas avec mauvaise intention, toujours est-il que ceux qui les entendent peuvent les prendre d'une autre manière.Saint François de Sales (1567-1622)
Vous veillez au fond de mon cœur, vous êtes là, et rien de déshonnête ne peut approcher de vous.Denis Diderot (1713-1784)
Je ne vois autour de moi que des gens qui semblent vouloir enseigner chaque jour à leurs contemporains, par leur parole et leur exemple, que l'utile n'est jamais déshonnête.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Ils traitaient très gaîment entre eux ces questions de mariage, - mais sans rien dire qui fût déshonnête.Pierre Loti (1850-1923)
Laissez-moi poursuivre ; je disais que votre amour déshonnête, probablement repoussé, avait dû, sous l'influence de quelque accès de folie, se transformer en un mouvement de colère féroce.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESHONNESTE » adj. m. & f.

Ce qui est contre les regles de l'honneur, de la bienseance, de la pudeur. Il ne faut ni dire, ni entendre des paroles deshonnestes, lire des Livres deshonnestes, entrer dans des lieux deshonnestes, faire des gestes, des postures deshonnestes.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020