Email catcher

décamper

Définition

Définition de décamper ​​​ verbe intransitif

S'en aller précipitamment. ➙ déguerpir, s'enfuir, fuir, se sauver.

Conjugaison

Conjugaison du verbe décamper

actif

indicatif
présent

je décampe

tu décampes

il décampe / elle décampe

nous décampons

vous décampez

ils décampent / elles décampent

imparfait

je décampais

tu décampais

il décampait / elle décampait

nous décampions

vous décampiez

ils décampaient / elles décampaient

passé simple

je décampai

tu décampas

il décampa / elle décampa

nous décampâmes

vous décampâtes

ils décampèrent / elles décampèrent

futur simple

je décamperai

tu décamperas

il décampera / elle décampera

nous décamperons

vous décamperez

ils décamperont / elles décamperont

Synonymes

Synonymes de décamper verbe intransitif

déguerpir, s'enfuir, fuir, lever le camp, quitter la place, se sauver, décaniller (familier), détaler (familier), ficher le camp (familier), filer (familier), jouer des flûtes (familier), plier bagage (familier), prendre la poudre d'escampette (familier), prendre le large (familier), prendre les jambes à son cou (familier), s'esbigner (vieux), escamper (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot décamper

Un témoin assure avoir entendu un rugissement et vu des biches affolées décamper devant la bête féroce.Ouest-France, Jean-François VALLÉE, 21/10/2017
Encore pouvaient-elles vouloir décamper d'un jour à l'autre.George Sand (1804-1876)
Le mioche, avant de décamper, coula un regard sournois vers sa marraine.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le propriétaire crut donc, au premier abord, qu'il avait pris le parti de décamper, mais son illusion fut courte.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une fois hors de la chambre, il ne fut pas long à décamper.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il faut en effet savoir que toute cette clique ne siège ici que dans un seul but : critiquer puis décamper et surtout, ne pas affronter le débat.Europarl
Il était évident qu'ils s'étaient hâtés de décamper, car leur feu brûlait encore, et il était resté des assiettes sur l'herbe.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Chacun s'empressait de mettre la clef sous la porte et de décamper sans tambour ni trompette.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Il faut donc pouvoir décamper vite, après avoir empoché la plus-value.Tous urbains, 2014, Jean-Michel Roux (Cairn.info)
Je dis à l'oreille de la femme de chambre les précautions qui restaient à prendre, et je voulus décamper.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est vrai que, si elle avait vu décamper son mari, elle n'avait pas à se gêner puisqu'elle se savait seule au logis.Eugène Chavette (1827-1902)
Le 10 octobre, portée par l'espoir d'un amour naissant, cette femme a réussi à décamper.Ouest-France, Thomas HENG, 15/10/2016
En cas de non-respect des gestes barrières et du port du masque aux abords du camion-scène, le concert devra s'interrompre et le camion décampera pour la sécurité de tous.Ouest-France, 02/09/2021
Ne parvenant plus à roupiller peinards, ont fini par décamper, les chiards.Po&sie, 2017, Jacques Demarcq (Cairn.info)
Au point de faire décamper une bonne partie des exposants au cours de l'après-midi.Ouest-France, Pierre MOMBOISSE, 24/07/2021
Alors vous filerez par le couloir et, sitôt que je l'aurai amené ici, vous décamperez par la porte du carré que j'aurai laissée entr'ouverte.Eugène Chavette (1827-1902)
Avec un autre habitant, cette forte personnalité est parvenue à les faire décamper le jour même.Ouest-France, Agnès CLERMONT, Marylise COURAUD, 09/11/2019
Heureusement que le cancéreux est en parfaite sécurité et absolument épanoui de ce qui lui arrive car, lui, il n'a pas le loisir de décamper !Cancers & Psys, 2014, Sarah Rayr (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DECAMPER v. n.

Lever le camp, mettre une armée en marche pour luy faire changer de poste. C'est le plus souvent la nuit qu'on decampe, quand on est prés des ennemis.
 
On dit dans le discours ordinaire, qu'on a fait decamper quelqu'un, lors qu'on luy a fait quitter la place, qu'on l'a mis en fuitte. Dés qu'il a sceu qu'on avoit decreté contre luy, il a decampé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine