s'enfuir

 

définitions

s'enfuir ​​​ verbe pronominal

S'éloigner en fuyant, ou en hâte. ➙ s'en aller, déguerpir, s'échapper, filer, fuir, se sauver. Elle s'est enfuie à toutes jambes.
poétique S'écouler rapidement. ➙ disparaître. Le temps s'enfuit. ➙ passer.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'enfuis

tu t'enfuis

il s'enfuit / elle s'enfuit

nous nous enfuyons

vous vous enfuyez

ils s'enfuient / elles s'enfuient

imparfait

je m'enfuyais

tu t'enfuyais

il s'enfuyait / elle s'enfuyait

nous nous enfuyions

vous vous enfuyiez

ils s'enfuyaient / elles s'enfuyaient

passé simple

je m'enfuis

tu t'enfuis

il s'enfuit / elle s'enfuit

nous nous enfuîmes

vous vous enfuîtes

ils s'enfuirent / elles s'enfuirent

futur simple

je m'enfuirai

tu t'enfuiras

il s'enfuira / elle s'enfuira

nous nous enfuirons

vous vous enfuirez

ils s'enfuiront / elles s'enfuiront

 

synonymes

enfuir s' verbe pronominal

fuir, battre en retraite, déguerpir, disparaître, filer, partir, prendre la fuite, s'en aller, s'éclipser, s'envoler, s'esquiver, se sauver, se barrer (familier), calter (populaire), décamper (familier), détaler (familier), se faire la malle (familier), se faire la paire (familier), mettre les bouts (familier), mettre les voiles (familier), prendre le large (familier), prendre la poudre d'escampette (familier), prendre la tangente (familier), se tailler (familier), se tirer (familier), mettre les adjas (argot), enfiler la venelle (vieux), tirer ses grègues (vieux)

[à toute vitesse] prendre les jambes à son cou, [pour échapper à ses créanciers] faire un trou à la lune (vieux)

s'échapper, s'évader, faire le mur (familier)

se retirer, se réfugier

disparaître, se dissiper, s'envoler, s'évanouir, passer

 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFUIR » v. neut.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel, & signifie, Se sauver vistement de quelque lieu dangereux. Les voleurs ont voulu attaquer ce Cavalier, mais il s'est enfuy, il s'est sauvé. On a mal gardé ce prisonnier, il s'en est enfuy.
 
ENFUIR, se dit aussi des vaisseaux qui sont trop petits pour contenir une liqueur, ou qui la laissent écouler par quelque ouverture : ce qui se dit aussi des liqueurs qui y sont contenuës. Le vin qui bout dans le tonneau s'enfuit par le bondon. Ce tonneau s'enfuit par la cannulle. Le pot s'enfuit.
 
ENFUIR, se dit figurément en choses morales. Le temps s'enfuit, c'est à dire, coule bien viste. L'occasion s'enfuit, pour dire, elle s'eschappe. On dit poëtiquement, Les vents s'enfuyent, & le ciel devient serain.
 
On dit proverbialement, Tandis que le loup chie, la brebis s'enfuit, pour dire, que pour peu qu'on perde de temps, on manque l'occasion. On dit aussi, C'est un chien de Jean de Nivelle, qui s'enfuit quand on l'appelle, en se mocquant de ceux qui font le contraire de ce qu'on desire d'eux. Voyez l'origine de ce proverbe à Jean.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020