fuir

 

définitions

fuir ​​​ verbe

verbe intransitif
S'éloigner en toute hâte, partir pour échapper à une difficulté. ➙ s'enfuir. Fuir devant qqn, devant un danger. Fuir précipitamment. ➙ décamper, détaler, filer ; → ficher le camp. —  Fuir devant ses responsabilités. —  Partir au loin.
(choses) S'éloigner ou sembler s'éloigner par un mouvement rapide. —  (du temps) Passer rapidement. Les beaux jours ont fui. ➙ s'écouler, s'évanouir.
S'échapper par une issue étroite ou cachée. Eau qui fuit d'un réservoir.
Présenter une issue, une fente par où s'échappe ce qui est contenu. Tonneau qui fuit.
verbe transitif
Chercher à éviter en s'éloignant, en se tenant à l'écart. Fuir qqn, la présence de qqn. Fuir un danger. ➙ esquiver, éviter. Fuir les responsabilités.
(sujet : chose) littéraire Échapper à la possession de, se refuser à (qqn).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fuis

tu fuis

il fuit / elle fuit

nous fuyons

vous fuyez

ils fuient / elles fuient

imparfait

je fuyais

tu fuyais

il fuyait / elle fuyait

nous fuyions

vous fuyiez

ils fuyaient / elles fuyaient

passé simple

je fuis

tu fuis

il fuit / elle fuit

nous fuîmes

vous fuîtes

ils fuirent / elles fuirent

futur simple

je fuirai

tu fuiras

il fuira / elle fuira

nous fuirons

vous fuirez

ils fuiront / elles fuiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les investisseurs ont commencé à fuir le secteur et la production des réseaux, des appareils et des services des prochaines générations ralentit.Europarl
Il fallait fuir, le bruit avait attiré un grand nombre de personnes, la garde de nuit pouvait venir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quand nous sortîmes, la nuit était froide et sombre, et je vis fuir devant nous cette apparition mystérieuse.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Son premier mouvement fut de fuir ; mais avec une puissance de réflexion au-dessus de son âge, il comprit que s'il fuyait il perdait tout.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les camps actuels ne peuvent héberger davantage de réfugiés, qui continuent cependant à fuir et qui doivent payer pour quitter leur pays.Europarl
Je veux fuir, et non haïr le genre humain ; mon cœur soupire après la sombre vallée dont l'obscurité convient aux sombres pensers.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous ne pouvons pas ignorer que, aujourd'hui aussi, des dizaines de milliers de personnes doivent malheureusement fuir diverses formes de persécution et de guerre.Europarl
Plus de 20 millions d'individus, soit 10.000 personnes, tous les jours, qui sont obligées de fuir.Europarl
Allons-nous traiter comme des criminels des gens dont l'infortune les pousse à demander asile ou à fuir la persécution ?Europarl
Mais un grand nombre n'avaient dû ni mourir ni fuir : ils furent l'objet des persécutions.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Emmy se mit à rire ; elle l'appella mauvais payeur, l'accusa de fuir devant ses créanciers et l'accabla de mille petites railleries autorisées par les circonstances.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
On a donc recours à des mesures idéologiques pour fuir les véritables mesures que nécessitent les irrégularités.Europarl
Tant qu'ils vivront dans des conditions aussi horribles, ces personnes continueront de vouloir fuir vers des pays occidentaux.Europarl
Tout cela se passa sans qu'ils pussent reconnaître qui les frappait, sans qu'ils sussent par quel chemin fuir.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Mes nuits et mes jours se passent sans repos ; je n'ai presque jamais de société, et quand j'en ai je m'empresse de la fuir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Comme tous les jours j'abhorrais tous les lieux, et, dans mes frémissemens, j'aurais voulu fuir toute la nature.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Qu'il en soit ainsi : – ce n'est pas de mourir qu'il m'inquiète ; c'est d'entraîner mes compagnons dans des lieux d'où ils ne pourront fuir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si l'occupation cessait, moins de personnes seraient contraintes de fuir ; c'est ce que déclare clairement la résolution.Europarl
Fuir constamment les problèmes ne sert à rien car, en les fuyant, nous ne parviendrons jamais à les résoudre.Europarl
Vous cherchez donc ceux qui les aident à fuir leur pays, qu'ils se fassent payer ou pas.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FUIR » v. act.

Tascher d'éviter un peril en s'en éloignant à force de jambes. Les braves aiment mieux perir que de fuir d'une bataille. les poltrons disent, que qui fuit peut combattre derechef. on a beau fuir la mort, elle nous attrape toûjours. On ne peut fuir sa mauvaise destinée.
 
FUIR, se dit aussi en choses morales. Il faut suivre la vertu, & fuir le vice. pour fuir les occasions du peché, il faut fuir les mauvaises compagnies. le pecheur fuit la lumiere, c'est à dire, la craint, l'évite.
 
On dit absolument, qu'une armée fuit, pour dire, qu'elle est en desroute ; que le temps fuit, pour dire, qu'il s'échappe, qu'il s'écoule.
 
On dit figurément, que les petits objets, que les choses esloignées fuyent nostre veuë, pour dire, se desrobent à nostre veuë, que nous avons de la peine à les appercevoir.
 
FUIR, en termes du Palais, signifie, Dilayer, éloigner le jugement d'un procés, la conclusion d'une affaire, par des chicanes ou autres mauvais artifices. Un deffendeur qui a mauvaise cause, fuit toûjours.
 
FUIR, signifie aussi, se retirer avec quelque mécontentement. Quand il a veu qu'on luy faisoit ce drap dix escus, il s'en est allé brusquement, il fuit encore. je ne sçay ce que j'ay fait à un tel, il me fuit, il s'en va dés qu'il me voit.
 
On dit en termes de Manege, qu'un cheval fuit les talons, pour dire, qu'il craint l'esperon & qu'il obeït.
 
On dit proverbialement d'un homme qui fuit avec promptitude, qu'il fuit comme s'il avoit le feu au cul.
 
FUI, IE. part. & adj. Les meschants doivent estre fuis & abhorrez de tout le monde.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020