déguerpir

 

définitions

déguerpir ​​​ verbe intransitif

S'en aller précipitamment. ➙ décamper, s'enfuir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déguerpis

tu déguerpis

il déguerpit / elle déguerpit

nous déguerpissons

vous déguerpissez

ils déguerpissent / elles déguerpissent

imparfait

je déguerpissais

tu déguerpissais

il déguerpissait / elle déguerpissait

nous déguerpissions

vous déguerpissiez

ils déguerpissaient / elles déguerpissaient

passé simple

je déguerpis

tu déguerpis

il déguerpit / elle déguerpit

nous déguerpîmes

vous déguerpîtes

ils déguerpirent / elles déguerpirent

futur simple

je déguerpirai

tu déguerpiras

il déguerpira / elle déguerpira

nous déguerpirons

vous déguerpirez

ils déguerpiront / elles déguerpiront

 

synonymes

déguerpir verbe intransitif

décamper, s'enfuir, filer, fuir, partir, quitter la place, se sauver, se casser (familier), se débiner (familier), décaniller (familier), détaler (familier), ficher, lever le camp (familier), prendre la poudre d'escampette (familier), plier bagage (familier), prendre le large (familier), se tailler (familier), se tirer (familier), déloger (vieilli), se tirer des flûtes (familier, vieilli), escamper (vieux, région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nos éclaireurs les firent déguerpir, et les conduisirent, plus vite que le pas, dans la ville où ils se crurent en sûreté.Paul Gaffarel (1843-1920)
Notre mince cuisine fut bientôt préparée, encore plus vite expédiée, et nous songeâmes à déguerpir.Paul de La Gironière (1797-1862)
Au fait, il compte parmi leurs hommes intelligents, et... il ne songe qu'à déguerpir ; ce n'est pas lui qui nous dénoncera !Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Un tas de sable, apporté sur la plate-forme par les courants accidentels des grandes pluies, servait de logement à de nombreux reptiles que je fis déguerpir.George Sand (1804-1876)
Le capitaine voulut les obliger à déguerpir, ils s'y refusèrent et l'un d'eux frappa même cet officier.Georges Eekhoud (1854-1927)
Une chute, un accident du travail, qui aurait pu ne pas se produire, le fait à tout jamais déguerpir.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Ils ne cherchaient même pas à replacer l'échelle, par laquelle il leur eût été facile de descendre, et, dans leur épouvante, peut-être avaient-ils oublié ce moyen de déguerpir.Jules Verne (1828-1905)
Rentrant un lundi soir, sur les onze heures, elle me signifia d'avoir à déguerpir sur-le-champ.Émile Gaboriau (1832-1873)
Gioja et ses compagnons se chargèrent à la hâte comme des mulets et n'eurent rien de plus pressé que de déguerpir.Paul Féval (1816-1887)
Comprendront-ils enfin une bonne fois toute l'inconvenance de notre position, et faudra-t-il la force pour nous faire déguerpir ?Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Champfort, qui s'était dirigé vers la porte du salon, sans attendre qu'on l'invitât à déguerpir.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
En échange, le lieutenant-criminel accordait sa protection à ce lieu d'honneur ; mais le chef de la justice le fit déguerpir de son voisinage.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il ne peut être tenu de déguerpir et de laisser une autre personne se substituer à son droit sans compensation.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais je mis mes moustaches en travers et lui dis qu'il était temps de déguerpir et de f... le camp.Claude Fournier (1745-1825)
Mon voisin m'apprit que le propriétaire, auquel je devais trois termes, m'avait mis à la porte : il me faudrait déguerpir le lendemain.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tant que la pression des pays voisins reste minimale, les généraux n'auront aucune hâte à déguerpir.Europarl
Vous aviez les poches pleines de fruits, de pommes, de poires, et vous vous apprêtiez à déguerpir avec votre butin...Albert Cim (1845-1924)
Puis, quand ces dépenses eurent attiré chez nous nos amis les ennemis, ils n'ont pas voulu déguerpir sans emporter de l'argent, qu'il fallut emprunter.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et là-dessus ils font mine de se quereller, de se battre, ils se bousculent, et en profitent pour déguerpir sans rien payer.Auguste Angellier (1848-1911)
Alors, toi entré dans la maison, lui sort par la fenêtre, et moi, qui serai resté dehors, je le verrai déguerpir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEGUERPIR » v. act.

Abandonner, quitter un heritage à des creanciers demandeurs en declaration d'hypotheque, pour se liberer de leur action. Un acquereur a plustost fait de deguerpir une terre hypothequée, que de contester tous les droits des creanciers. On crée un Curateur à un heritage qu'on a deguerpi, quand il y a plusieurs creanciers hypothecaires. Ce mot est composé d'un vieux mot guerpir, qui signifioit abandonner. Menage. On appelloit aussi cela autrefois esponcer, guesver, delaisser.

Définition de « GUERPIR » v. act.

Vieux terme de Coustumes, qui signifie, Abandonner & delaisser un heritage serf, mortaillable ou censuel. Guerp signifioit la chose delaissée ; guerpie & guerpison, l'abandonnement. On disoit aussi, Guerpir la ville, guerpir la bataille, pour dire, Quitter la ville, s'enfuir. Ce mot vient de werp Flamand, qui signifie saisine & tradition, Du Cange le derive d'un mot Saxon werpen, d'où on a dit en Latin werpire, d'où sont venus ses composez qui sont encore en usage, deguerpir & deguerpissement. On a dit aussi, gulpir & guayver, pour signifier la même chose.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020