Email catcher

ébahir

Définition

Définition de ébahir ​​​ verbe transitif

Frapper d'un grand étonnement. ➙ abasourdir, stupéfier. Voilà une nouvelle qui m'ébahit.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ébahir

actif

indicatif
présent

j'ébahis

tu ébahis

il ébahit / elle ébahit

nous ébahissons

vous ébahissez

ils ébahissent / elles ébahissent

imparfait

j'ébahissais

tu ébahissais

il ébahissait / elle ébahissait

nous ébahissions

vous ébahissiez

ils ébahissaient / elles ébahissaient

passé simple

j'ébahis

tu ébahis

il ébahit / elle ébahit

nous ébahîmes

vous ébahîtes

ils ébahirent / elles ébahirent

futur simple

j'ébahirai

tu ébahiras

il ébahira / elle ébahira

nous ébahirons

vous ébahirez

ils ébahiront / elles ébahiront

Synonymes

Synonymes de ébahir verbe transitif

abasourdir, ahurir, ébaubir, éberluer, époustoufler, étonner, étourdir, interdire, interloquer, laisser coi, méduser, pétrifier, sidérer, stupéfier, épater (familier), estomaquer (familier), scier (familier), souffler (familier)

Synonymes de s'ébahir verbe pronominal

s'émerveiller

Exemples

Phrases avec le mot ébahir

De quoi rappeler plein de souvenirs aux anciens et ébahir les plus jeunes.Ouest-France, 19/08/2014
L'endroit devrait ébahir les professionnels et charmer les amoureux de la nature et autres mains vertes.Ouest-France, 03/06/2019
Son chapiteau faisait le tour du monde pour ébahir les yeux des grands et des petits.Ouest-France, 21/09/2018
Un voyage qui va ébahir les plus jeunes qui pourront rencontrer des dinosaures grandeur réelle (ou presque).Ouest-France, Sandrine PELLETIER, 02/08/2020
Salammbô, accoutumé aux eunuques, se laissait ébahir par la force de cet homme.Gustave Flaubert (1821-1880)
À défaut de savoir pourquoi le patient est malade, on peut ainsi admirer les technologies des thermomètres, voire s'ébahir devant leur profusion.Revue économique, 2015, David Martimort (Cairn.info)
De quoi flâner sur la plage et se laisser ébahir par le coucher de soleil, inoubliable.Ouest-France, 14/07/2017
Il est cependant difficile de ne pas en venir à s'ébahir face à une évolution si significative.Quaderni, 2020, Raffaello A. Doro (Cairn.info)
Fort de leur succès, les irréductibles de la mode veulent surprendre les fidèles du défilé et ébahir les nouveaux venus.Ouest-France, 10/09/2016
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESBAHIR v. act.

qui ne se dit gueres qu'avec le pronom personnel. S'esbahir, estre surpris par quelque chose d'extraordinaire qui cause de l'estonnement, de l'admiration. Il l'a bien esbahi, quand il luy a appris cette nouvelle. Un Stoïque ne s'esbahit, ne s'estonne de rien. On croyoit cet homme mort, on fut tout esbahi qu'on le vit revenir. Cet avare fut bien esbahi de ne trouver plus son tresor au lieu où il l'avoit caché. Quelques-uns le derivent de l'Hebreu sehebasch, qui signifie attonitum esse.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022