ébahir

 

définitions

ébahir ​​​ verbe transitif

Frapper d'un grand étonnement. ➙ abasourdir, stupéfier. Voilà une nouvelle qui m'ébahit.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ébahis

tu ébahis

il ébahit / elle ébahit

nous ébahissons

vous ébahissez

ils ébahissent / elles ébahissent

imparfait

j'ébahissais

tu ébahissais

il ébahissait / elle ébahissait

nous ébahissions

vous ébahissiez

ils ébahissaient / elles ébahissaient

passé simple

j'ébahis

tu ébahis

il ébahit / elle ébahit

nous ébahîmes

vous ébahîtes

ils ébahirent / elles ébahirent

futur simple

j'ébahirai

tu ébahiras

il ébahira / elle ébahira

nous ébahirons

vous ébahirez

ils ébahiront / elles ébahiront

 

synonymes

ébahir verbe transitif

abasourdir, ahurir, éberluer, ébaubir, époustoufler, étonner, étourdir, interdire, interloquer, laisser coi, méduser, pétrifier, sidérer, stupéfier, épater (familier), estomaquer (familier), scier (familier), souffler (familier)

s'ébahir verbe pronominal

s'émerveiller

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'aplomb qui le distingua plus tard si éminemment, et qu'il commençait à prendre, l'empêcha de s'ébahir niaisement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Voilà, mes amis, ce qui devroit vous ébahir.....Sylvain Maréchal (1750-1803)
Salammbô, accoutumé aux eunuques, se laissait ébahir par la force de cet homme.Gustave Flaubert (1821-1880)
Rousseau, il a la manie de s'ébahir de sa propre destinée.Jules Lemaître (1853-1914)
Si je ne voulais pas de toi, est-ce que je me serais donné la peine de t'ébahir !Henry Gréville (1842-1902)
Il revient presque aussitôt à s'ébahir des étoiles et de la lumière du jour, comme s'il était question d'étoiles quand on entre en possession de ce qu'on aime.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBAHIR » v. act.

qui ne se dit gueres qu'avec le pronom personnel. S'esbahir, estre surpris par quelque chose d'extraordinaire qui cause de l'estonnement, de l'admiration. Il l'a bien esbahi, quand il luy a appris cette nouvelle. Un Stoïque ne s'esbahit, ne s'estonne de rien. On croyoit cet homme mort, on fut tout esbahi qu'on le vit revenir. Cet avare fut bien esbahi de ne trouver plus son tresor au lieu où il l'avoit caché. Quelques-uns le derivent de l'Hebreu sehebasch, qui signifie attonitum esse.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020