Email catcher

épater

Définition

Définition de épater ​​​ verbe transitif

vieux Écraser, aplatir.
familier Provoquer un étonnement admiratif chez (qqn). ➙ ébahir, impressionner, stupéfier. Il veut épater la galerie. Rien ne l'épate. au participe passé Très surpris. Un air épaté.

Conjugaison

Conjugaison du verbe épater

actif

indicatif
présent

j'épate

tu épates

il épate / elle épate

nous épatons

vous épatez

ils épatent / elles épatent

imparfait

j'épatais

tu épatais

il épatait / elle épatait

nous épations

vous épatiez

ils épataient / elles épataient

passé simple

j'épatai

tu épatas

il épata / elle épata

nous épatâmes

vous épatâtes

ils épatèrent / elles épatèrent

futur simple

j'épaterai

tu épateras

il épatera / elle épatera

nous épaterons

vous épaterez

ils épateront / elles épateront

Synonymes

Synonymes de épater verbe transitif

impressionner, ahurir, ébahir, en imposer à, étonner, stupéfier, surprendre, décoiffer (familier), en boucher un coin à (familier), en mettre plein la vue à (familier), scier (familier), souffler (familier)

Exemples

Phrases avec le mot épater

En somme, il ne m'écrit que pour m'épater...Octave Mirbeau (1848-1917)
Marre des barbecues, envie d'épater les copains et de changer du cochon grillé ?Ouest-France, Marie-Axelle RICHARD, 15/08/2016
Petite leçon en vidéo pour épater vos collègues au bureau.Ouest-France, 08/12/2016
Enfin, le snobisme s'en mêla et beaucoup de personnes, sans raison apparente, s'offrirent au rôle de victimes, simplement pour épater la galerie.Alphonse Allais (1854-1905)
Le couple concept-produit n'a d'ailleurs pas fini de nous épater.L'information psychiatrique, 2008, Thierry Trémine (Cairn.info)
Moi, si j'étais à sa place, je ferais sonner haut mes exploits, et j'en inventerais pour épater les badauds...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Et avec une certaine modestie, face à un parcours jalonné de réalisations qui peuvent en épater plus d'un.Ouest-France, 16/05/2014
Et pas seulement pour épater ses amis en soirée avec une tapenade d'épiaire des bois.Ouest-France, Guillaume VERDU, 23/06/2019
L'enfant peut mentir par intérêt : pour épater la galerie, pour attirer l'attention vers lui, se faire des amis, exprimer son besoin d'être valorisé.Enfances & PSY, 2011, Yves-Hiram Levy Haesevoets (Cairn.info)
C'est un simple bavard qui épate son public avec beaucoup de chiffres et de citations d'auteurs anglais, faites en anglais pour épater le bourgeois.Les études sociales, 2012, Paul de Rousiers (Cairn.info)
Et, en 1982, on imposera des objectifs sociaux aux entreprises du secteur concurrentiel public pour épater le peuple et les cadres du socialisme triomphant.Europarl
Aujourd'hui, des petits nez rouges s'allument partout pour épater la galerie.EMPAN, 2010, Jean-François Gomez (Cairn.info)
Les nobles préfèrent servir de la viande rôtie pour épater leurs invités.Ça m'intéresse, 12/12/2019, « Ça vient d'où la blanquette de veau ? »
Au besoin, ils récompensent les marques d'admiration par des cadeaux somptueux et distribuent des pourboires exorbitants destinés à épater la galerie.Commentaire, 2017, Antoine Albertelli, Bruno Lemaitre (Cairn.info)
C'est obligatoire, et ce n'est pas que pour épater la galerie.Ouest-France, Pascal SIMON, 17/04/2021
Au programme, ses colombes, ses cartes et ses meilleurs tours pour épater le public.Ouest-France, 21/08/2021
Faut-il chaque fois qu'on prononce un mot épater l'assistance comme si l'on marquait un but ?EMPAN, 2010, Patrick Baudry (Cairn.info)
Car, si l'on achète une copie, c'est pour épater la galerie.Capital, 03/11/2008, « Hermès : le triomphe de l'anti bling bling »
Mais on aurait tort de supposer que dans ce cénacle ne se perpétraient que des mystifications combinées pour « épater le bourgeois ».Adolphe Retté (1863-1930)
Dans ce groupement d'indépendants, on n'a pas pour habitude de se faire mousser pour épater les observateurs.Capital, 30/09/2009, « Intermarché demande à ses troupes d’inventer l’avenir »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPATER v. act.

Rompre la patte d'un verre ou autre vaisseau semblable. Qui est-ce qui a espaté ce verre ?
 
ESPATER, signifie aussi, Estendre la patte, l'assiette d'un verre, d'un vaisseau. Les verres de fougere ne sont pas si espatez que les verres de cristal ; c'est pourquoy ils sont plus sujets à se renverser & à se casser. C'est en ce sens qu'on dit figurément, qu'un nez est espaté, lors qu'il est escrasé, applati, qu'il est trop large par enbas.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022