empourprer

définitions

empourprer ​​​ verbe transitif

littéraire Colorer de pourpre, de rouge, par l'effet de phénomènes naturels. —  pronominal Son visage s'empourpra, rougit (de colère, de honte…). —  au participe passé Des joues empourprées. ➙ cramoisi.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'empourpre

tu empourpres

il empourpre / elle empourpre

nous empourprons

vous empourprez

ils empourprent / elles empourprent

imparfait

j'empourprais

tu empourprais

il empourprait / elle empourprait

nous empourprions

vous empourpriez

ils empourpraient / elles empourpraient

passé simple

j'empourprai

tu empourpras

il empourpra / elle empourpra

nous empourprâmes

vous empourprâtes

ils empourprèrent / elles empourprèrent

futur simple

j'empourprerai

tu empourpreras

il empourprera / elle empourprera

nous empourprerons

vous empourprerez

ils empourpreront / elles empourpreront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jeune homme sentant ses joues s'empourprer, baissa la tête et ne répondit pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tout à coup je vois sa figure s'empourprer de plaisir.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Et un soufflet rudement appliqué vint empourprer la joue du jeune homme.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il venait empourprer mon lit de ses rayons éclatants.Jules Massenet (1842-1912)
Les hommes placés derrière elles voyaient leurs épaules nues s'empourprer toutes à la fois et cette ligne de blancheurs subitement rougir.Albert Vandal (1853-1910)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPOURPRER » v. act.

Colorer de rouge ou de pourpre. Il ne se dit gueres qu'en cette phrase figurée & poëtique : La terre fut empourprée du sang de cet amant infortuné, pour dire, teinte de son sang respandu. Ce mot vient du Latin purpurare, impurpurare.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ? Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ?

Écouter les instructions d’un GPS, donner une requête à une enceinte connectée, obtenir une traduction grâce à un logiciel, demander une réponse sur Google…

Laélia Véron 01/07/2021