Email catcher

empourprer

Définition

Définition de empourprer ​​​ verbe transitif

littéraire Colorer de pourpre, de rouge, par l'effet de phénomènes naturels. pronominal Son visage s'empourpra, rougit (de colère, de honte…). au participe passé Des joues empourprées. ➙ cramoisi.

Conjugaison

Conjugaison du verbe empourprer

actif

indicatif
présent

j'empourpre

tu empourpres

il empourpre / elle empourpre

nous empourprons

vous empourprez

ils empourprent / elles empourprent

imparfait

j'empourprais

tu empourprais

il empourprait / elle empourprait

nous empourprions

vous empourpriez

ils empourpraient / elles empourpraient

passé simple

j'empourprai

tu empourpras

il empourpra / elle empourpra

nous empourprâmes

vous empourprâtes

ils empourprèrent / elles empourprèrent

futur simple

j'empourprerai

tu empourpreras

il empourprera / elle empourprera

nous empourprerons

vous empourprerez

ils empourpreront / elles empourpreront

Synonymes

Synonymes de empourpré, empourprée adjectif

écarlate, cramoisi, enflammé, grenat, pivoine, pourpre, rouge, rougeaud, rougeoyant, rubicond, tomate, vermeil, vermillon

Synonymes de empourprer verbe transitif

enflammer, enluminer, rougeoyer, rougir

Exemples

Phrases avec le mot empourprer

Le jeune homme sentant ses joues s'empourprer, baissa la tête et ne répondit pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais voilà : ne l'étant pas, nous ne pouvons que nous empourprer de nous en voir priver.Les cahiers de la justice, 2019, Christophe Perrin (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EMPOURPRER v. act.

Colorer de rouge ou de pourpre. Il ne se dit gueres qu'en cette phrase figurée & poëtique : La terre fut empourprée du sang de cet amant infortuné, pour dire, teinte de son sang respandu. Ce mot vient du Latin purpurare, impurpurare.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine