Email catcher

endormant

Définition

Définition de endormant ​​​ , endormante ​​​ adjectif

Qui donne envie de dormir à force d'ennui. ➙ ennuyeux, soporifique.

Synonymes

Synonymes de endormant, endormante adjectif

ennuyeux, embêtant, fade, fastidieux, insipide, lassant, maussade, monotone, assommant (familier), barbant (familier), enquiquinant (familier), rasant (familier), rasoir (familier), soporifique (familier), chiant (très familier), emmerdant (très familier), ennuyant (vieilli ou Québec, Belgique, Afrique)

Exemples

Phrases avec le mot endormant

Quel plaisir pouvait-on prendre à mâcher une plante amère, endormant les facultés de l'intelligence ?Henry Murger (1822-1861)
Mais le texte demeure, offert à tous, sans préalable, débarrassé peut-être de trop de lectures pieuses et endormantes, capable à tout moment de rallumer la flamme créatrice.Esprit, 2011 (Cairn.info)
Mademoiselle, lui dit la soubrette qui était une bonne créature passablement babillarde, vous allez encore sangloter comme hier soir en vous endormant ?George Sand (1804-1876)
En endormant son bébé, la mère exerce une censure contre une excitation interne ou externe, elle écarte ainsi une source de déplaisir.Revue française de psychanalyse, 2017, Isaac Salem (Cairn.info)
Cette endormante philosopheuse est une femme : elle a publié des vers d'amour auxquels, malgré leurs défauts pédantesques, je trouve parfois une demi-saveur de sincérité et de charme.Han Ryner (1861-1938)
Elle s'était écartée des milieux de probité rangée et terre terre, des causeries endormantes autour des thés que donnaient les vieux domestiques des vieilles gens que connaissait mademoiselle.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Chaque soir, nous y retournons en nous coupant du monde extérieur et en nous endormant.Spirale, 2007, Jean Bégoin (Cairn.info)
Mais vous ne la connaîtrez jamais en vous endormant dans vos lignes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vous savez qu'elle est à trois temps, d'un mouvement endormant, et accompagnée avec des parties de cor syncopées très difficiles et bêtes comme tout.Hector Berlioz (1803-1869)
Ou bien elles vsent d'vn aultre artifice, endormant iceluy d'un sommeil magicque.Edmond Teinturier (1839-1902) et Désiré-Magloire Bourneville (1840-1909)
Quand on le lit, l'effet d'un endormant.Pierre Véron (1833-1900)
Le sujet veut l'homéostasie endormante du principe de plaisir : il dort et rêve pour la maintenir et ne se réveille que pour la conserver.La Cause du désir, 2020, Carolina Koretzky (Cairn.info)
Je succombais à la fatigue du voyage et à l'endormante cantilène des vagues.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Des fleurs poussaient tout près des vagues, des vagues légères, si douces, endormantes.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'étrangeté ne découle pas des substantifs employés, mais des liaisons, parfois gratuites ou absurdes, qui poussent une image vers l'autre, processus métonymique endormant l'interlocuteur inattentif par une impression de banalité.Le Carnet PSY, 2001, Michèle Monjauze (Cairn.info)
Et en sélectionne 15, en les endormant en cinq secondes.Ouest-France, Enora HEURTEBIZE, 20/01/2017
Dans d'autres histoires est apparue une imago maternelle menaçante qui venait sanctionner la relation amoureuse œdipienne en faisant la ruine de la figure paternelle ou en endormant l'amoureux coupable.La psychiatrie de l'enfant, 2011, Charlotte de Parseval (Cairn.info)
La mère endormant son bébé, lui délivre un double message.Revue française de psychosomatique, 2020, Karine Gauthier (Cairn.info)
Lorsqu'il entendit parler de mon projet de concert dans le temps, il trouvait que c'était le comble de l'amour-propre, et que ce serait sans doute endormant.Hector Berlioz (1803-1869)
La fixation d'un objet brillant permettait soit de se plonger dans un état de torpeur ou d'extase, soit de procéder à des guérisons en endormant les malades.Savoirs et clinique, 2007, Sadi Lakhdari (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine