endormant

définitions

endormant ​​​ , endormante ​​​ adjectif

Qui donne envie de dormir à force d'ennui. ➙ ennuyeux, soporifique.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jeanne châtiait doucement son mari et la jeune fille en s'endormant après dîner dans son fauteuil.Oscar Méténier (1859-1913)
Telle est la puissance des beaux-arts, et surtout de la musique, qui nous dispose à la bienveillance en endormant la bête féroce qui rugit dans les profondeurs de notre être.Paul Scudo (1806-1864)
Mademoiselle, lui dit la soubrette qui était une bonne créature passablement babillarde, vous allez encore sangloter comme hier soir en vous endormant ?George Sand (1804-1876)
En m'endormant, je te vois ; en m'éveillant, je pense à toi ; mon ame tout entière est près de toi.George Sand (1804-1876)
Sa surprise fut grande lorsqu'en jetant les yeux sur le verre qu'il avait laissé vide en s'endormant, il le trouva rempli de cyclamens éclants de fraîcheur.George Sand (1804-1876)
En s'endormant il se balançait sur sa chaise, il a rouvert les yeux au moment où il se sentait tomber en arrière.Paul de Kock (1793-1871)
Chacun de ces hommes, en s'endormant libre, ignorait s'il ne s'éveillerait pas prisonnier le lendemain.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Lorsqu'il entendit parler de mon projet de concert dans le temps, il trouvait que c'était le comble de l'amour-propre, et que ce serait sans doute endormant.Hector Berlioz (1803-1869)
Ensuite, il retombait à son hébétude, le crâne vide, sans une pensée, tourmenté surtout de terribles somnolences, s'endormant parfois les yeux ouverts.Émile Zola (1840-1902)
J'ai peur tous les soirs en m'endormant dans ce qu'ils appellent ma chambre à coucher : on dirait un grand catafalque avec de grandes peintures faites pour épouvanter les gens.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Vous savez qu'elle est à trois temps, d'un mouvement endormant, et accompagnée avec des parties de cor syncopées très-difficiles et bêtes comme tout.Hector Berlioz (1803-1869)
L'enfant se mourait, je plaignais la mère en m'endormant ; vous la consoliez, vous sauviez l'enfant à mon réveil !George Sand (1804-1876)
A présent, c'est fini, je rêvasse en m'endormant, j'ai des cauchemars, mais tout le monde a des cauchemars.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'étaient pas non plus de chastes et d'honnêtes pensées qui venaient sourire à leur ardente imagination, et dont ils se berçaient le soir en s'endormant balancés dans un hamac.Eugène Sue (1804-1857)
Tout cela très-sauvage et très-doux, d'un soave austero dont on se défie peu, mais trop puissant sur l'âme, l'endormant, la berçant d'amour et de vains rêves.Jules Michelet (1798-1874)
C'était comme un ruissellement de rayons adoucis, un coucher d'astre s'endormant sur une nappe de blés mûrs.Émile Zola (1840-1902)
J'étais si accablée de fatigue et tellement brisée par le désespoir, que j'éprouvai, en m'endormant, quelque chose qui ressemblait à la paix du tombeau.George Sand (1804-1876)
Il appuya le front contre une vitre, il regarda les ténèbres du dehors, s'endormant peu à peu, glissant à une stupeur de cauchemar.Émile Zola (1840-1902)
Martinon ensuite revint à sa mémoire ; et, en s'endormant, il souriait de pitié sur ce brave garçon.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cette phrase, dite à cette heure par l'enfant s'endormant, acquérait une importance énorme ; il lui parut que c'était plus qu'une menace : une condamnation !Alexis Bouvier (1836-1892)
Afficher toutRéduire
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/04/2021