enflure

 

définitions

enflure ​​​ nom féminin

État d'un organe, d'une partie du corps qui enfle par suite d'une maladie, d'un coup, d'un accident musculaire, etc. ➙ ballonnement, gonflement, tuméfaction.
au figuré Exagération, emphase. L'enflure d'un style.
(injure) Imbécile, crétin. ➙ enflé.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voudrais, je l'avouerai, voir adopter le programme du classique, moins les entraves ; du romantique, moins le factice, l'affectation et l'enflure.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il avoit pensé qu'il falloit connoître & étudier la nature, la rendre sans l'outrer, être naïf sans bassesse, noble sans enflure, naturel sans afféterie.Robert Estienne (1723-1794)
Cette piqûre produit tout au plus une douleur assez vive, suivie d'inflammation, d'enflure, et quelquefois d'un léger mouvement de fièvre, qui se termine assez généralement par des sueurs.René Desgenettes (1762-1837)
S'il est aveugle, c'est l'enflure de sa joue de cochon qui lui bouche la vue.Charles Baudelaire (1821-1867)
Près de ce papier l'enflure était plus violente, les gencives étaient tuméfiées, et la peau était rongée comme par du vitriol.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le poulpe, avec son orgueil, son enflure, son ronflement, mauvais nageur et point marcheur, n'est guère moins le serf du hasard ; sans sa puissance d'engourdir, il n'eût pas vécu.Jules Michelet (1798-1874)
Kersac fit comme il l'avait dit, malgré l'enflure et la douleur au pied qui étaient un peu revenues et qui gênaient ses mouvements.Comtesse de Ségur (1799-1874)
L'enflure de la gorge peut procéder du souffle retenu et celle des autres parties des vapeurs mélancoliques qu'on voit souvent vaguer par toutes les parties du corps.Paul Lacroix (1806-1884)
Il faut, monsieur, que vous me laissiez faire encore un massage, sans quoi l'enflure reviendrait.Comtesse de Ségur (1799-1874)
L'enflure et la coloration disparurent pour un temps ; mais ce mieux ne fut pas de longue durée.Edmond About (1828-1885)
Voilà des faits certains, évidents, palpables, et tout aussi inexpliqués que l'enflure et la rougeur de votre nez.Edmond About (1828-1885)
Où se réduisent même ceux qui doivent tout leur relief et toute leur enflure à l'autorité où ils sont établis de faire valoir ces mêmes lois ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
Chaque fois qu'ils reprenaient haleine, le serpent tout seul continuait son mugissement ; et, dans l'enflure de ses joues pleines de vent, ses petits yeux gris disparaissaient.Guy de Maupassant (1850-1893)
Aujourd'hui il a présenté devant le feu ses pieds nus, et j'ai remarqué avec douleur des traces d'enflure.Jean Jacques Porchat (1800-1884)
Le seul remède est de laver les parties infectées avec de l'eau fraîche, qui dissipe tout à la fois l'enflure et la douleur.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Au bout de ce temps, le mal n'ayant point diminué, et la sœur souffrant beaucoup, on essaya un vésicatoire pour réduire l'enflure, mais sans plus de succès.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
On n'y saurait reprendre qu'un peu de diffusion et d'enflure dans l'éloge ; mais ce défaut tient au temps.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Nous avions vu ses premiers efforts pour atteindre au type qu'il possédait enfin, et nous étions émerveillés qu'il eût déjà perdu l'enflure et l'arrogance du parvenu.George Sand (1804-1876)
Une langue d'extase et d'exclamations, une langue qui escalade les superlatifs, entre dans la langue française et apporte l'enflure à sa sobriété.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il ne m'avait pas échappé que dans certaines coteries on le propageait avec complaisance et qu'on y ajoutait l'enflure et l'hyperbole.Joseph Fouché (1759-1820)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFLEURE » s. f.

Maladie causée par du sang ou de mauvaises humeurs qui tombent sur quelque partie. L'enfleure vient souvent aprés les grandes maladies. Le mal de dents luy a causé une enfleure de jouë. On dit qu'une grossesse est une enfleure de neuf mois.
 
ENFLEURE, se dit figurément du stile. L'enfleure du stile est tres-vicieuse à un Orateur.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020