envahir

 

définitions

envahir ​​​ verbe transitif

Occuper (un territoire) brusquement et par la force. ➙ conquérir, prendre. Envahir un pays.
Occuper, s'étendre dans (un espace) d'une manière abusive, ou excessive, intense. La foule envahit les rues. —  (sujet : animal, plante, chose…) Les sauterelles ont envahi la région. ➙ infester. —  Les produits étrangers envahissent le marché. ➙ empiéter, se répandre.
(sujet : sentiment, idée…) Occuper en entier. ➙ couvrir, remplir. Le sommeil l'envahissait doucement. ➙ gagner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'envahis

tu envahis

il envahit / elle envahit

nous envahissons

vous envahissez

ils envahissent / elles envahissent

imparfait

j'envahissais

tu envahissais

il envahissait / elle envahissait

nous envahissions

vous envahissiez

ils envahissaient / elles envahissaient

passé simple

j'envahis

tu envahis

il envahit / elle envahit

nous envahîmes

vous envahîtes

ils envahirent / elles envahirent

futur simple

j'envahirai

tu envahiras

il envahira / elle envahira

nous envahirons

vous envahirez

ils envahiront / elles envahiront

 

synonymes

envahir verbe transitif

conquérir, s'emparer de, entrer dans, se rendre maître de, occuper, prendre (d'assaut), subjuguer

déborder sur, empiéter sur, s'étendre à, sur

inonder, recouvrir, se répandre dans

couvrir, remplir

infester, proliférer dans, pulluler dans

[émotion] gagner, emplir, submerger

[idée] se propager dans, se communiquer à, gagner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je regardai mon père avec effroi, et je crus voir passer sur son visage le frisson d'angoisse et de terreur qui venait de m'envahir.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le soleil baissait rapidement, et des brumes chassées par le vent du soir commençaient à envahir l'horizon.Émile Souvestre (1806-1854)
Les jésuites, dont les établissements se multipliaient rapidement, semblaient acquérir un pouvoir capable de tout envahir.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Cependant, il fut bientôt visible que chaque jour, elles se laissaient un peu plus envahir par la propagande républicaine.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
C'est pourquoi je pense pouvoir lui poser les questions suivantes, sans me laisser envahir par les sentiments.Europarl
À mesure que ces pensers ambitieux et grandioses commençaient d'assaillir son esprit, d'envahir son imagination, les inconvénients de l'autre parti, méconnus volontairement au début, se découvraient mieux à ses yeux.Albert Vandal (1853-1910)
On dit qu'alors on fit espérer à ce monarque la possession des provinces russes allemandes, que ses troupes devaient être chargées d'envahir.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Ils avaient vécu au quotidien à quel point l'absence d'autonomie pouvait envahir et affecter chaque chose.Europarl
Et, quand cette preuve blessante de mon impuissance me fut bien démontrée, le dépit, l'indignation, la haine aveugle commencèrent à m'envahir.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Nulle retraite, nul gîte n'offrait de sécurité à nos compatriotes, contre un mal qui, dans sa course vagabonde, menaçait de tout envahir.Charles Anglada (1806-?)
De là dérivent, devant l'évidence d'un grand amour inspiré, ces aversions violentes, qui sont une défense d'une personnalité effrayée de se sentir envahir par une autre.Paul Bourget (1852-1935)
Jurez qu'elles se trouveront toujours partout où l'intérêt de la patrie les appellera ; que les traîtres, et ceux qui voudraient envahir notre territoire, n'en puissent jamais soutenir les regards !Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Depuis long-temps il était public qu'il concertait avec ses affidés les moyens d'envahir, avec une apparence légale, la perpétuité du pouvoir.Joseph Fouché (1759-1820)
Mais l'enfant ne voulait pas arrêter ses mouvements, car il comprenait que le froid ne tarderait pas à l'envahir.Albert Delpit (1849-1893)
Je m'en veux un peu de me laisser envahir à ce point et distraire par la vie trop agitée que je mène.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Le pays sent, sent profondément que l'esprit révolutionnaire plane encore au-dessus de lui, et est là sans cesse l'épiant pour l'agiter et l'envahir de nouveau.François Guizot (1787-1874)
Aujourd'hui le gouvernement américain ne leur ôte pas, il est vrai, leurs terres, mais il les laisse envahir.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Parfois il sentait une torpeur l'envahir, ses oreilles tinter le signal de l'épuisement, mais, quand même, il s'obstinait à demeurer à son poste.Arsène Bessette (1873-1921)
Elle se demandait comment elle avait pu se laisser envahir par ce grand amour, qui était devenu sa vie même...Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle rejeta en arrière les boucles de ses cheveux et toute sa merveilleuse beauté rayonna l'espoir qui venait d'envahir son âme.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENVAHIR » verb. act.

Occuper par force ou injustement, s'emparer du bien d'autruy. Ce Prince a envahi les terres de ses voisins. Un aisné envahit souvent toute une succession. Ce mot vient du Latin invadere.
 
ENVAHI, IE. part.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020