excepter

 

définitions

excepter ​​​ verbe transitif

Ne pas comprendre dans (un ensemble). ➙ exclure. Tous les peuples, sans excepter celui-là. ➙ négliger, oublier. —  au participe passé (après le nom et accordé → excepté) Les Britanniques, les Écossais exceptés.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'excepte

tu exceptes

il excepte / elle excepte

nous exceptons

vous exceptez

ils exceptent / elles exceptent

imparfait

j'exceptais

tu exceptais

il exceptait / elle exceptait

nous exceptions

vous exceptiez

ils exceptaient / elles exceptaient

passé simple

j'exceptai

tu exceptas

il excepta / elle excepta

nous exceptâmes

vous exceptâtes

ils exceptèrent / elles exceptèrent

futur simple

j'excepterai

tu excepteras

il exceptera / elle exceptera

nous excepterons

vous excepterez

ils excepteront / elles excepteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut pourtant en excepter le dernier chant, où il y a deux tercets de plus, ce qui ajoute six vers à la somme totale.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ces principes administratifs, je les applique d'ailleurs à toutes les professions, sans en excepter aucune.Bathild Bouniol (1815-1877)
Encouragez bien notre ingénue et dites-lui qu'il n'y a pas de beaux esprits ici, mais de très bonnes gens, sans en excepter les romanciers.George Sand (1804-1876)
Nous eûmes seulement à essuyer la visite de toutes les petites autorités du lieu, sans en excepter le séminaire.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Les photographes n'oublièrent pas de faire le portrait de tous les habitants de l'île, sans excepter personne.Jules Verne (1828-1905)
Mon amie, tout peut s'altérer au monde ; tout, sans vous en excepter ; tout, excepté la passion que j'ai pour vous.Denis Diderot (1713-1784)
J'ai besoin de toi, de toi tout entière, sans excepter les petits coins où tu te renfermais – je le voyais bien et j'en souffrais assez – ces jours-ci.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il faut pourtant excepter des vers de neuf syllabes, dont je n'ai point trouvé d'exemples, et observer que les vers de onze syllabes et ceux de douze sont assez rares.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Pendant le cours de ces cinq années, l'esprit humain a été plus excité peut-être que dans aucun temps, sans en excepter même celui de la renaissance.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Il a envoyé l'ordre de vendre à l'encan tout le bien de sa sœur, sans excepter sa garde-robe, et on lui a expédié l'argent là-bas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils se réduisent à l'eau pure, sans excepter les cas de maladie et de nécessité.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il faut en excepter les bibliothèques qui, après avoir été transportées dans les chefs-lieux de canton, furent ensuite rendues à leurs propriétaires.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Sans même excepter toujours les lois, les actes publics et les discours sacrés, presque tout était versifié dans ces temps novices.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Toutefois, il faut en excepter mon bernement, qui fut véritable, et dont le diable ne se mêla point, si ce n'est pour en suggérer l'idée.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Non-seulement on ne pouvait songer au sommeil, mais encore tous, sans en excepter le porte-drapeau, commencèrent à s'inquiéter.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Or, il est d'une justice rigoureuse de n'excepter en pareil cas que les grands coupables ou les hommes les plus dangereux.François Guizot (1787-1874)
Pour comble de témérité, chacun passa la nuit dans un profond sommeil, sans en excepter ceux mêmes qui devaient veiller pour les autres.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Les mères doivent nourrir leurs enfans de leur propre lait, sans en excepter les reines : on ne les enveloppe d'aucun lange.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Aucun artiste, sans en excepter les disciples intimes, n'a plus étudié et fait jouer ses compositions ; et pourtant nos relations avec ce grand musicien n'ont été que rares et fugitives.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Toute leur musique est vocale ; ils ne connaissent ni n'estiment l'exécution des instruments, et ils ont raison ; car les leurs, sans en excepter la flûte, sont détestables.Volney (1757-1820)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXCEPTER » v. act.

Mettre hors de la regle ordinaire. Les cas privilegiez sont exceptez de la loy. Les verbes anomaux sont exceptez de la regle generale de la Grammaire.
 
EXCEPTER, signifie aussi, Reserver. Il luy a donné tout son bien, mais il en a excepté une telle terre, il en a excepté l'usufruit, qu'il s'est reservé. On dit proverbialement, Qui dit tout n'excepte rien.
 
EXCEPTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020