impayable

définitions

impayable ​​​ adjectif

familier D'une bizarrerie extraordinaire ou très comique. Une aventure impayable. ➙ cocasse.

synonymes

impayable adjectif

comique, amusant, burlesque, cocasse, désopilant, drôle, facétieux, hilarant, inénarrable, bidonnant (familier), boyautant (familier, vieux), crevant (familier), fendant (familier), gondolant (familier), marrant (familier), pissant (familier, vieilli), pliant (familier), poilant (familier), rigolo (familier), tordant (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En vérité, mon cher oncle, vous avez une singulière façon de comprendre la loi : mais, pour ce qui est de l'humour, vous êtes impayable !Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Laverdure est un garçon impayable : il m'a remis l'argent que vous m'envoyiez.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Solange est impayable avec son poignard dans le cœur ou dans l'estomac.George Sand (1804-1876)
Dash affirmait, se récriait, nous donnant le spectacle d'une scène impayable.Judith Gautier (1845-1917)
Le travail de roué naïf auquel il se livre, et qu'il nous raconte jour par jour, est impayable.Jules Lemaître (1853-1914)
Une trouvaille impayable que ce titre, n'est-ce pas ?Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Il espérait s'être lié irrévocablement, seulement il comptait pièce à pièce ce que lui coûterait une félicité qu'il avait crue impayable.Sophie Gay (1776-1852)
Favier, l'homme impayable pour ce genre de renseignements, me mit le premier sur la voie.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Une voix qui, parfois, tourne, se dérobe en son de petite flûte, en fausset de petit enfant, – et c'est alors qu'elle est le plus adorablement impayable, ma sérieuse tragédienne.Pierre Loti (1850-1923)
L'un de ceux-ci, pourtant, passe pour lui avoir joué un tour impayable.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Il est impayable, ce vieux ; c'est la distraction des enfants.Guy de Maupassant (1850-1893)
Souvent encore, la gratuité de l'éducation n'est pas assurée, de sorte que la scolarisation des enfants reste impayable pour de nombreux parents.Europarl
Bref, un épouvantable capharnaüm de choses sans lien, un violent et impayable raccourci de la vie russe.Jules Legras (1866-1939)
Dans les portraitures d'acteurs et d'actrices il est impayable.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire