air

 

définitions

air ​​​ nom masculin

Fluide gazeux formant l'atmosphère, que respirent les êtres vivants, constitué essentiellement d'oxygène et d'azote (➙ aérien ; aéro-). La température de l'air. Air pur. —  locution Courant* d'air. Prendre l'air : sortir de chez soi, aller se promener. Changer d'air : aller dans un lieu où règne un autre climat. À l'air : non recouvert.
Air pur, bon à respirer. On manque d'air, ici. locution, au figuré Il ne manque pas d'air !, il a du culot.
Air conditionné, amené à une température et un degré hygrométrique déterminés. —  Installation qui fournit cet air.
Ce fluide en mouvement. ➙ vent. Il y a de l'air aujourd'hui. locution En plein air : au-dehors. Le plein air : les activités qui se pratiquent dehors. Jeux de plein air. —  Libre comme l'air : libre de ses mouvements.
Espace au-dessus de la terre. ➙ ciel. S'élever dans l'air, dans les airs. Transports par air, par voie aérienne. Armée de l'air, forces aériennes militaires.
par extension Transports aériens. Une hôtesse de l'air. Avoir le mal de l'air.
En l'air : vers le ciel. Regarder en l'air. ➙ en haut. Paroles en l'air, pas sérieuses. C'est une tête en l'air, un(e) étourdi(e). —  Envoyer, flanquer, mettre… en l'air : jeter.
Atmosphère, ambiance. Prendre l'air du bureau, s'informer de l'état d'esprit qui y règne. Ces idées étaient dans l'air, appartenaient à l'atmosphère intellectuelle du moment. L'air du temps : les idées, les modes d'une époque.

air ​​​ nom masculin

Apparence générale habituelle à une personne. ➙ allure. Avoir l'air, un air froid, indifférent. Il a un drôle d'air, inquiétant. Prendre de grands airs : faire l'important. Il a un air de famille avec elle, une ressemblance physique. Un faux air de : une vague ressemblance avec.
Apparence expressive manifestée par le visage, la voix, les gestes, à un moment donné. ➙ expression, mine. Prendre un air moqueur.
Avoir l'air : présenter telle apparence, physique ou morale. Il a l'air triste. —  (accord) Elle avait l'air soucieuse ou l'air soucieux. ➙ paraître.
Avoir l'air de (+ infinitif). ➙ sembler. Il a l'air de me détester. Ça n'a pas l'air d'aller. —  familier Ça m'a tout l'air d'être fermé.
N'avoir l'air de rien : avoir l'air insignifiant (mais être réellement tout autre chose). —  (personnes) (Sans avoir) l'air de rien, sans avoir l'air d'y toucher, discrètement.

air ​​​ nom masculin

Mélodie (d'une chanson, d'un morceau de musique). Un air d'opéra. —  locution L'air et la chanson, l'apparence et la réalité.
Mélodie et paroles à la fois. ➙ chanson. Des airs d'autrefois.
 

synonymes

air nom masculin

allure, apparence, aspect, attitude, comportement, contenance, dehors, extérieur, façons, genre, manières, dégaine (familier)

expression, figure, mine, physionomie, visage, gueule (familier)

ressemblance, petit côté (familier)

avoir l'air

paraître, sembler

grands airs

→ affectation

air nom masculin

mélodie, musique

chanson, chant, aria

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette directive constitue un apport considérable dans la lutte contre l'effet de serre et dans le processus de purification de l'air ambiant.Europarl
Pour les classes sociales les plus pauvres, l’augmentation du coût de la vie pourrait neutraliser tout bénéfice dérivant de la meilleure qualité de l’air.Europarl
Un air conditionné amélioré, de meilleures routes et une modification des habitudes de conduite – en d'autres termes, nous devons tous participer.Europarl
C'est comme une bouffée d'air frais dans la monotonie de certains de ces débats et, par conséquent la présidence les voit d'un assez bon oeil.Europarl
Il y a deux ans, nous avons adopté la directive sur les plafonds nationaux d'émissions et celle sur l'ozone dans l'air ambiant, pour lesquelles j'étais rapporteur.Europarl
Nous avons besoin d'une définition plus large de l'économie qui englobe également la préservation des ressources naturelles, de l'eau potable, de la pureté de l'air et de la biodiversité.Europarl
La directive relative à l'air ambiant doit être révisée si nous entendons lutter plus efficacement contre la pollution.Europarl
Il convient également de prêter attention aux techniques qui améliorent la qualité de l'air ambiant.Europarl
Je vous remercie pour votre déclaration sans ambiguïté, sur laquelle nous pouvons nous fonder et qui donne aux entreprises un peu d'air et une perspective fiable de développement futur.Europarl
Si le protocole, une fois ratifié, prévoit un échange illimité des droits d'émission d'air chaud ou une utilisation illimitée des puits de carbone, les effets sur le climat seront limités.Europarl
Les coûts externes sont lourds pour notre économie et notre environnement – pollution de l'air, bruit, congestion -, ce qui est aussi un facteur négatif pour la mobilité des transports.Europarl
Nous devons apprivoiser les monstres qui crachent du gaz dans l'air, les pires pollueurs atmosphériques sur les routes.Europarl
Les émissions aggravent la pollution atmosphérique dans de nombreuses villes européennes et de nombreuses régions auront des difficultés à atteindre les cibles communautaires en matière de qualité de l'air.Europarl
Il pourrait y avoir un moratoire au moins quant à la dissémination en grande surface, à l'air libre !Europarl
Toutes les motions de procédure que nous venons d'entendre ont l'air disparate, mais elles ne le sont pas.Europarl
Certes, on pourrait transporter tous les animaux dans des autobus équipés du conditionnement d'air et de couchettes – c'est techniquement faisable.Europarl
Le sol est, de fait, une ressource naturelle qui doit être considérée avec l’eau, l’air et la biodiversité.Europarl
L’air pollué ne connaît pas de frontières, c’est pourquoi l’amélioration de la qualité de l’air ambiant reste un défi majeur.Europarl
En améliorant la qualité des carburants, on peut améliorer rapidement la qualité de l'air, surtout parce que cela permet de réduire les émissions des automobiles plus anciennes.Europarl
Il y a donc longtemps que la politique européenne relative à la qualité de l'air ambiant aurait dû se concentrer sur les plus fines particules.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AIR » s. m.

Element liquide & leger qui environne le globe terrestre ; la mer & la terre. L'air se divise en basse, en moyenne, & en supreme region. l'eau se resout, s'évapore en air. on ne peut vivre sans la respiration de l'air. on ne peut pas vivre de l'air. les Anciens n'ont point connu la pesanteur de l'air. on connoist la gravité de l'air par le Barometre, sa chaleur par le Thermometre, sa secheresse par l'Hygrometre. on a trouvé l'invention de pomper l'air pour faire du vuide, par la machine de Mr. Boyle. Mr. Mariotte dans ses Essais de Physique dit que l'air se peut dilater plus de quatre mille fois davantage qu'il n'est auprés de la terre avant que d'estre dans sa dilatation naturelle, telle qu'il l'a au haut de l'athmosphere, où il n'est chargé d'aucun poids. Sa hauteur, suivant son calcul, ne va gueres qu'à 20. lieuës : & elle n'iroit pas à 30. quand il seroit huit millions de fois plus rarefié que celuy qui est prés de la terre. Le même Mariotte pretend que l'air est bleu, contre l'opinion de plusieurs qui le croyent sans couleur. Quelques-uns soustiennent que l'air des lieux sousterrains n'est pas effectivement plus froid en esté, mais qu'il paroist seulement tel en comparaison du dehors, qui est beaucoup plus chaud. On infere de la pesanteur de l'air, que la terre est autant comprimée par l'air qui l'environne, que si elle étoit par tout couverte d'eau à la hauteur de 31. pieds : & on croit que la proportion du poids de l'air à l'eau est comme d'un à mille.
 
On dit, Prendre l'air, pour dire, Se promener : Changer d'air, Aller en un lieu éloigné, ou bien descouvert. On dit, Donner de l'air à un tonneau : Prendre l'air du feu, pour dire, Se chauffer legerement. On dit encore, qu'un homme a pris du mauvais air, quand il a esté en un lieu où il a pris la peste.
 
En termes de Poësie on dit les plaines de l'air, les campagnes de l'air. Ganimede fut enlevé dans les airs. Junon est la Deesse de l'air.
 
AIR, signifie aussi, Souffle, vent, haleine. Le vent est defini par les Philosophes, un air agité. il faut donner de l'air à ce feu, si on veut qu'il brusle. il fait un air doux, un air estouffant, un air frais.
 
AIR, se dit figurément en Morale des choses qui n'ont pas de verité, ou de fondement solide. Ainsi on dit, Donner un exploit en l'air, pour dire, le souffler, ne le donner point du tout. On dit aussi, Parler en l'air, c'est, Alleguer un fait sans preuve, ou sans monstrer la charge ou le pouvoir qu'on a de parler ainsi.
 
AIR, se dit aussi en termes de Musique, d'une conduitte de la voix, ou des autres sons par de certains intervalles naturels ou artificiels qui frappent agreablement l'oreille, & qui témoignent de la joye, de la tristesse, ou quelque autre passion. On les appelle ainsi, parce qu'ils proviennent des divers mouvements de l'air. Voilà un bel air, une belle composition de Musique : ce qui se dit, soit qu'on l'applique à des paroles pour chanter, soit qu'on le mette seulement sur les instruments : comme, un air de Cour, un air de Ballet, un air à boire. on a mis cet air sur le luth. les airs de Boisset, de Lambert, de Lully. Ce mot d'air vient du Grec ao, qui sign. je respire.
 
AIR, signifie encore, Maniere d'agir, de parler, de vivre, soit en bonne, ou en mauvaise part. Il est des gens du bel air. il a l'air de pedant, de campagnard. il a bon air, bonne grace à parler, à danser. il vit d'un air à se faire bien des amis, ou des ennemis. il a l'air bas, l'air dedaigneux. ce que vous me rapportez qu'il a dit, a bien de son air, de son stile. il a bien l'air d'être du complot. Les Allemands disent ardt en la même signification.
 
AIR, signifie aussi, la mine, les traits du visage. Ces deux personnes ont bien de l'air l'une de l'autre.
 
On dit aussi, qu'un tableau a bon air, que le Peintre a bien pris l'air d'un visage, qu'il y a de beaux airs de teste, pour dire, qu'un tableau est bien ressemblant ou bien dessigné.
 
On dit absolument d'un homme, qu'il se donne des airs, pour dire, qu'il affecte des manieres qui le rendent ridicule pour vouloir paroistre plus qu'il n'est.
 
AIR, en termes de Manege, est le mouvement des jambes d'un cheval avec une cadence & une liberté naturelle qui le fait manier avec justesse. Ce cavalier a bien rencontré l'air de ce cheval, & il manie bien terre à terre. ce cheval prend l'air des courbettes, le presente bien à l'air des cabrioles. le pas, le trot, le galop ne sont pas comptez au nombre des airs.
 
On dit au pluriel, qu'un cheval a les airs relevez, pour dire, qu'il s'esleve plus haut qu'au terre à terre, & qu'il manie à courbettes, à croupades, à ballotades, à cabrioles.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a toûjours un pied en l'air, pour dire, qu'il est alaigre, remuant, coureur. Ce sont des promesses, des desseins en l'air, des raisons en l'air, des contes en l'air, pour dire, qui sont sans fondement, sans solidité, qui ne reüssiront pas.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020