préface

définitions

préface ​​​ nom féminin

Texte placé en tête d'un livre et qui sert à le présenter au lecteur. ➙ avant-propos, avertissement, introduction.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et puis, si le livre est manqué, la préface est si touchante et si belle !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Tonte cette conversation, cependant, n'était qu'une préface pour un autre projet ; et, à la vérité, c'était juste ce que je redoutais.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Réapparition de caractères ancestraux (atavisme), et par extension, hérédité des idées et des comportements (préface 2).Charles Nodier (1780-1844)
Les choses ainsi placées, je ne puis consentir à vous transmettre le projet de traité sans la pièce qui lui sert de complément et de préface.François Guizot (1787-1874)
Il s'en défend dans sa préface, mais il n'est pas arrivé à me prouver qu'il était jeune et plein de vie.Émile Zola (1840-1902)
Pour le reste, il est aisé de se rendre compte des intentions du compositeur par les motifs qu'il a empruntés à son opéra pour en écrire la préface.Johannès Weber (1818-1902)
Pourtant, à y bien regarder, cette préface a aussi quelque chose de touchant, et qui désarme.Jules Lemaître (1853-1914)
Je la voulais radicale, nous n'en avons que la préface ; telle qu'elle est, elle permettra au moins les épanchements de l'amitié.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'auteur a, d'ailleurs, eu le soin de donner dans sa préface cette explication à ses lecteurs.Paul Lacroix (1806-1884)
Entre le dictionnaire et la terrible et ennuyeuse préface grave et embroussaillée de notes en manchettes et en bas de pages, prenons le juste milieu.Restif de La Bretonne (1734-1806)
La dédicace est suivie d'une lettre de l'auteur, en forme de préface, adressée à un de ses amis.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Passant ensuite au motif qui l'amenait chez moi, il me demanda un titre et une préface pour un volume de souvenirs qu'il allait publier.André Gill (1840-1885)
Un coup d'œil rapide jeté sur la préface du député radical m'en fournit la preuve.François Coppée (1842-1908)
Marie, n'ont pas l'intensité lumineuse de ce site, où il y a bien de l'artificiel, mais qui est une délicieuse préface, un digne pronaos du littoral italien.Joséphin Péladan (1859-1918)
Non, j'aime mieux faire l'honneur de ma collection à mon lecteur, en lui mettant entre les mains le catalogue inédit précédé d'une préface.Edmond de Goncourt (1822-1896)
L'ouverture d'un opéra est comme la préface d'un livre ; l'auteur y explique ses intentions, y indique ses personnages et y jette le prospectus de son talent.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est l'antithèse : la vue du bal où l'on s'agite sert de préface au coin de terre où l'on se repose.Jules Claretie (1840-1913)
Le chapitre d'introduction servant de véritable préface à mon ouvrage, je n'ai plus qu'un mot à dire ici.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Hottinga n'a point hésité à donner ce travail comme étant entièrement son œuvre, et il déclare, dans sa préface, qu'il lui a consacré de longues et pénibles veilles.Paul Lacroix (1806-1884)
Il était précédé d'une préface et suivi d'une liste des souscripteurs qui ont toutes deux leur intérêt.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PREFACE » s. f.

Advertissement qu'on met au devant d'un Livre pour instruire le lecteur de l'ordre & de la disposition qu'on y a observé, de ce qu'il a besoin de sçavoir pour en tirer de l'utilité, & luy en faciliter l'intelligence. On abuse souvent des Prefaces pour loüer l'Auteur, pour faire l'apologie de ses fautes. Il y a des Prefaces qui sont presque aussi grosses que le Livre.
 
PREFACE, se dit aussi du preambule d'un discours, de ce qu'on dit avant que d'entrer en matiere. Je vous prie parlons sans preface. Il n'y a gueres de preface qui n'ennuye. Il n'y a point de Poëte qui lise un Sonnet sans quelque espece de preface, sans dire qu'il l'a fait fort promptement, ou l'occasion qui l'a porté à le faire.
 
PREFACE, est aussi une partie de la Messe qui se chante par le Prestre avant la consecration sur un ton particulier, & qui varie selon le temps & l'office. L'essentiel de la Messe ne commence qu'à la Preface. Il y a certains endroits de quelques Offices qu'on chante sur le ton de Preface. L'usage des Prefaces est tres-ancien dans l'Eglise, & on conjecture qu'il est du temps des Apostres par quelques passages de St. Cyprien, de St. Chrysostome & de St. Augustin.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans la mesure où il est souvent lié à l’actualité, comme dans l’exemple suivant1.

Albin Wagener 19/05/2021