prophète

définitions

prophète ​​​ , prophétesse ​​​ nom

Personne inspirée par la divinité, qui prédit l'avenir et révèle des vérités cachées. ➙ augure, devin, oracle. Les prophètes de la Bible. —  Le Prophète, Mahomet, prophète de l'islam. —  locution Faux prophète : imposteur.
(sens affaibli) allusion biblique Nul n'est prophète en son pays : il est plus difficile d'être écouté, considéré par ses compatriotes ou ses proches que par les étrangers. —  locution Prophète de malheur, celui qui annonce, prédit des évènements fâcheux.

synonymes

prophète, prophétesse nom

visionnaire, augure, chamane, devin, médium, oracle, voyant, vaticinateur (littéraire), [femme seulement] pythie, sibylle, pythonisse (littéraire)

prophète de malheur

Cassandre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aimable simplicité, si chérie de notre saint prophète, vous me rappelez toujours la naïveté des anciens temps, et la tranquillité qui régnoit dans le cœur de nos premiers pères.Montesquieu (1689-1755)
Lui qui a fait les cieux et la terre et tout ce qu'ils renferment selon la parole du prophète.Bathild Bouniol (1815-1877)
Une étoile maudite a toujours occupé mon zénith et versé sa funeste influence, selon l'énergique malédiction du prophète.Auguste Angellier (1848-1911)
Les chefs amènent leurs fils, les premiers nés, les plus beaux, les plus forts, devant le prophète.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quand la vague salée et destructive touche la racine des dattiers du désert, ils meurent ; ceci est écrit dans le livre du prophète.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Ce fut ainsi qu'une joie nouvelle sortit d'une calamité imprévue ; et l'avare marchand, qui croyait mentir, avait été prophète malgré lui.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Plus tard, tout se divisera ; on verra commencer l'homme spécial, jongleur, astrologue ou prophète, nécromancien, prêtre, médecin.Jules Michelet (1798-1874)
Mais les restes de la vertu de cette pesante écorce achevèrent de se dissiper par la chaleur et la clarté du génie de ce grand prophète.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Le prophète avait défendu les lamentations des femmes et la célébration des vertus du défunt à l'occasion des funérailles.Gérard de Nerval (1808-1855)
Un petit nombre de justes, dirigés par un prophète, trancherait au beau milieu de cette dépravation générale.Hector Berlioz (1803-1869)
Comment s'avisent-ils de recevoir, autrement que nous, un livre que nous connaissions 600 ans avant leur prophète ?Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Consulté sur la politique et les chances du temps, il ne refuse pas son oracle, il passe sa robe de prophète, prend sa lunette d'astrologue.Jules Michelet (1798-1874)
Pour revenir à notre oiseau, ce travailleur, ce solitaire, ce grand prophète n'échappe pas à la loi universelle.Jules Michelet (1798-1874)
Marforio, calme, solennel, radieux comme un prophète, versait de l'eau dans des grands vases de cristal et mettait des petites étiquettes pour les reconnaître.Louis Ulbach (1822-1889)
Il faut le considérer comme une sorte de poème, comme une vision de nabi, de prophète en chambre, bien ordonnée et écrite en style didactique et tendu.Jules Lemaître (1853-1914)
Chamfort m'avoit rendu prophète ; mais je ne fus point écouté, ou plutôt je le fus par un ministre foible, qui lui-même ne le fut pas.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Mais, devinant l'intention du général avec leur sagacité accoutumée, ils jouaient aussi le respect pour le prophète, et riaient avec lui du rôle que la politique les obligeait à jouer.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je voudrois que les hommes parlassent aux rois comme les anges parlent à notre saint prophète.Montesquieu (1689-1755)
Puis, il jeta à terre un taël d'argent, sur lequel le prophète se précipita comme un chien affamé sur un os à mœlle.Jules Verne (1828-1905)
Il nous a certainement confié plusieurs milliers de fois que le poète est un prophète et un voyant.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROPHETE » s. m.

Homme extraordinaire & inspiré de Dieu qui annonce ses loix, ses commandements & ses mysteres. Dieu a parlé aux Hebreux par la bouche des Prophetes. Tous les Prophetes ont annoncé le Messie. Moyse est le Prophete qu'il a choisi pour donner aux Juifs leur Loy & leurs ceremonies. David est appellé le Prophete Royal. Les Livres Canoniques contiennent ceux des quatre grands Prophetes & des douze petits Prophetes. L'Ecriture fait mention aussi de plusieurs autres Prophetes, comme Nathan, Ahias, Elie, Elisée, Samuel, Hananias, Addo, Esdras, Semeias, Gad, &c. De ces deux commandements dependent la Loy & les Prophetes. Ce mot est Grec, & vient de phatos, d'où les Latins ont derivé fatus & fateor. Borel.
 
PROPHETE, s'est dit aussi de plusieurs personnes moins celebres qui ont parlé de la part de Dieu, & qui ont été distinguez par quelque zele, devotion ou commandement, du reste du peuple. Les soixante-&-dix vieillards que choisit Moyse pour rendre justice au peuple prophetiserent, comme il est dit au Livre des Nombres, Ch. 11. v. 29.
 
PROPHETE, s'est dit aussi des Prêtres & Sacrificateurs qui étoient chez les ennemis des Hebreux. Samuel envoya Saül dans une ville des Philistins, luy disant qu'il y auroit une trouppe, un gros de Prophetes qui viendroient au devant de luy, qu'ils prophetiseroient, & qu'il prophetiseroit avec eux : d'où est venu le proverbe Hebreu, Saül entre les Prophetes. L'Ecriture appelle cette trouppe, grex, cuneus.
 
PROPHETE, s'est dit aussi des Prestres idolatres, des imposteurs qui disoient venir de la part de Dieu, & qui abusoient les peuples. Le Prophete Balaam alloit pour maudire le peuple de Dieu. Les Prophetes de Baal étoient au nombre de 450. & 400. Prophetes des forests qui étoient entretenus par Jesabel, au III. des Rois, Ch. 18. JESUS-CHRIST recommande à ses Apostres de se donner de garde des faux Prophetes. En ce sens on dit que Mahomet est un faux Prophete. Les Turcs & les Indiens ont aussi des gens chez eux qui passent pour Prophetes.
 
PROPHETE, se dit aussi de ceux qui par prudence, par art, ou par hasard predisent les choses à venir. Le galimathias de Nostradamus l'a fait passer pour Prophete. Malachie & l'Abbé Joachim chez les superstitieux sont tenus pour Prophetes. J'avois bien preveu que ce malheur vous arriveroit, n'ay-je pas été Prophete ? J'ay grand regret d'avoir été si bon Prophete. On appelle Prophete de malheur, celuy qui ne predit & annonce que des choses facheuses. Il ne falloit pas être grand Prophete pour deviner que cette affaire ne reüssiroit pas.
 
PROPHETE, se dit proverbialement en ces phrases. Nul n'est Prophete en son pays : c'est un proverbe sacré. On dit de celuy qui devine mal, Il est Prophete comme une vache, il est Prophete du passé, il devine les Festes, quand elles sont venuës.
Vidéos La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

Découvrez la conférence TEDxTalks d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sur le rapport dogmatique à l’orthographe. 

07/12/2020