Email catcher

éteindre s'éteindre

Définition

Définition de éteindre ​​​ verbe transitif

Faire cesser de brûler. Éteindre le feu (➙ extinction). Les pompiers ont éteint l'incendie. La chaudière est éteinte.
Faire cesser d'éclairer (s'oppose à allumer). Éteindre la lumière, l'électricité. ➙ fermer.
Faire cesser de fonctionner (un appareil électrique). Éteindre la radio.
au figuré, littéraire Diminuer l'ardeur, l'intensité de ; faire cesser d'exister. ➙ apaiser, calmer, diminuer. Soif qu'on ne peut éteindre (➙ inextinguible).
par métaphore et au figuré Éteindre le feu des passions.
Droit Faire terminer les effets de. Éteindre une dette. ➙ acquitter, annuler.

Définition de s'éteindre ​​​ verbe pronominal

Cesser de brûler. Le feu s'éteint. ➙ mourir.
Cesser d'éclairer. Les lumières se sont éteintes.
littéraire (sons) Perdre son éclat, sa vivacité, disparaître.
au figuré Cesser progressivement. ➙ disparaître, finir.
(personnes) Mourir. Elle s'éteignit dans les bras de sa fille. Famille qui s'éteint, qui ne laisse pas de descendance.

Conjugaison

Conjugaison du verbe éteindre

actif

indicatif
présent

j'éteins

tu éteins

il éteint / elle éteint

nous éteignons

vous éteignez

ils éteignent / elles éteignent

imparfait

j'éteignais

tu éteignais

il éteignait / elle éteignait

nous éteignions

vous éteigniez

ils éteignaient / elles éteignaient

passé simple

j'éteignis

tu éteignis

il éteignit / elle éteignit

nous éteignîmes

vous éteignîtes

ils éteignirent / elles éteignirent

futur simple

j'éteindrai

tu éteindras

il éteindra / elle éteindra

nous éteindrons

vous éteindrez

ils éteindront / elles éteindront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot éteindre

Elle avait plutôt tenté d'éteindre l'excitation de ses pensées, d'arrêter les mouvements effrénés qui l'emportaient hors d'elle.Le Coq-héron, 2016, Catherine Chabert (Cairn.info)
La solution : revoir nos habitudes d'éclairage et éteindre les lumières qui ne sont pas nécessaires.Géo, 27/11/2019, « La pollution lumineuse jouerait un rôle crucial dans le déclin… »
Elle a à en éteindre la jouissance opaque, à en couper la mèche, comme on mouche une chandelle.L'en-je lacanien, 2017, Nicole Bousseyroux (Cairn.info)
Près de 300 pompiers ont été mobilisés pour éteindre les flammes.Ouest-France, 20/08/2021
Cette perte de mémoire peut avoir des conséquences parfois graves : prise des médicaments en double, oubli d'éteindre le gaz ou la plaque électrique, etc.Capital, 27/08/2019, « Perte d'autonomie : définition et aides »
Cette folie met en scène une irréalité de la féminité qui flambe aux yeux de toute la société, elle brûle sans pouvoir s'éteindre.Lignes, 2016, Gérard Pommier (Cairn.info)
De même, aucune décision des organes précités ne peut avoir pour effet d'éteindre une telle action.Revue Internationale de Droit Economique, 2007, André Akam Akam (Cairn.info)
Présent sur place, le propriétaire aurait tenté, en vain, d'éteindre l'incendie avant d'appeler les secours.Ouest-France, 25/07/2021
L'homme, en tentant de l'éteindre avec de l'eau, s'est brûlé les mains.Ouest-France, 24/11/2018
Une trentaine de sapeurs pompiers sont intervenus pour éteindre l'incendie et porter secours aux victimes.Ouest-France, 09/03/2021
La véritable solution, c'est d'éteindre nos téléphones et autres écrans et nous endormir.Ça m'intéresse, 02/12/2021, « Filtres anti-lumière bleue : attention à leurs effets nocifs »
Elle a compris la règle : ne surtout pas éteindre la lumière.Ouest-France, Alexis Savona, 31/10/2020
Les autres viennent juste d'éteindre leur télé ou la radio.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 16/05/2021
Demander aux enfants de tout éteindre ne peut être la solution.Europarl
Les pendants d'oreilles étaient pour elle deux lumières pour sa beauté : elle ne voulait pas les éteindre.Arsène Houssaye (1815-1896)
Ce qui ne veut pas dire pour autant que l'historien doit éteindre l'étonnement.Afrique et histoire, 2005, Patrick Boucheron (Cairn.info)
En cas d'intrusion accidentelle de chauves-souris en vol, il suffit d'éteindre les lumières et ouvrir les fenêtres afin que celle-ci trouve la sortie d'elle-même.Ça m'intéresse, 11/03/2022, « Comment faire fuir les chauves-souris ? »
Il devrait d'ailleurs s'éteindre à la fin de l'année 2024, pour être remplacé par d'autres mécanismes.Capital, 14/10/2021, « Pinel + : les critères que devront bientôt respecter les logements pour… »
Comme si nous tentions d'éteindre chaque foyer pour éviter in fine la propagation.Vie sociale, 2012, Jean-Jacques Amyot (Cairn.info)
Les druides perdirent ainsi de leur influence et finirent par s'éteindre, sans presque laisser de traces tangibles.Géo, 25/08/2020, « Qui étaient vraiment les druides ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTEINDRE v. act.

Destruire ou moderer le feu, la chaleur. Un grand embrasement est difficile à esteindre. Le feu s'esteint en versant de l'eau dessus, en luy ostant l'air & l'aliment. On esteint toutes les lumieres, les cierges de l'Eglise, quand le service est dit. On dit aussi, que la chaleur naturelle est esteinte, quand un homme se meurt ; & on dit alors que c'est une chandelle qui s'esteint. On tasche d'esteindre l'ardeur de la fievre avec des tisannes & potions rafraîchissantes. On dit aussi, que des bourgeons sur le visage sont esteints, quand ils ne sont plus rouges, quand leur feu est amorti, Les fermes du Roy s'adjugent à la chandelle esteinte. Ce mot vient du Latin extinguere.
 
ESTEINDRE, se dit figurément en choses morales. Ce Prince a esteint les seditions, les troubles de son Royaume. Par cette transaction il est dit que tous procés & differents demeurent esteints & assoupis entre les parties. Les mortifications esteignent le feu, les ardeurs de la concupiscence. L'âge esteint toutes les passions tumultueuses. Cette amour qu'on croyoit esteinte, s'est rallumée, c'estoit un feu mal esteint qui couvoit sous la cendre. Le desir de la gloire est une soif qu'on ne peut esteindre.
 
ESTEINDRE, se dit aussi de ce qui est aneanti, exterminé, aboli. Il y a bien des maisons illustres qui sont absolument esteintes, qui ont peri. Il y a eu plusieurs nations entierement esteintes & exterminées, dont le nom même est esteint. On dit aussi, Esteindre une pension, une rente, une dette, pour dire, la racheter, l'amortir, l'aneantir.
 
En termes de Maçonnerie on dit, Esteindre de la chaux, quand on la delaye avec de l'eau pour la conserver jusqu'à ce qu'on l'employe, sans quoy elle se gaste & devient fusée & inutile. On dit aussi, Esteindre le fer, quand on luy donne une trempe qui luy acquiert de la dureté.
 
ESTEINT, EINTE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le Décodeur Le Décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022