Email catcher

taquin

Définition

Définition de taquin ​​​ , taquine ​​​ adjectif et nom

Qui prend plaisir à irriter, pour plaisanter. Un caractère taquin. nom Un taquin, une taquine.

Synonymes

Synonymes de taquin, taquine adjectif et nom

malicieux, badin, coquin, espiègle, facétieux, farceur, gamin, goguenard, moqueur, narquois, pince-sans-rire, lutin (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot taquin

Mais le zingueur était joliment taquin, les soirs de ribotte.Émile Zola (1840-1902)
La circulation dans une ville est un étonnant jeu de taquin.Ouest-France, Olivier PAULY, 19/10/2015
Bien que parfois taquin et un peu déroutant, il fut toujours d'une grande sagesse et de bon conseil, il accomplit d'innombrables prodiges.EMPAN, 2016, Édith Lombardi (Cairn.info)
Mouret, avec son bon sens taquin, disait vrai : la maison tournait mal.Émile Zola (1840-1902)
Quelques-unes, chéries ou obsédantes, seront des secrets qu'il confiera à l'ami intime qui sait le comprendre, au frère taquin, plus curieux que lui.Imaginaire & Inconscient, 2021, Fabienne Sardas, Souad Ben Hamed Vernotte (Cairn.info)
Il était taquin ; il s'amusait à voir les progrès de l'ascendant qu'il prenait sur moi.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Enfin, les enfants, loin d'être de doux agneaux, se révèlent souvent de véritables loups sous de faux airs taquins qui masquent une réelle cruauté.Medium, 2011, Pierre Chédeville (Cairn.info)
Telle était la question taquine adressée par cette journée aux professionnels de l'information sur leur contribution aux humanités numériques.I2D – Information données & documents, 2016, Catherine Muller (Cairn.info)
Un peu taquin, le retraité assure qu'il ne serait allé ailleurs pour rien au monde.Ouest-France, Carla BUTTING, 27/07/2021
C'est une remarque un petit peu taquine, mais je peux imaginer que cet effet puisse jouer un rôle.Europarl
Celles d'une bouquiniste timide, d'une femme en fuite, de pêcheurs taquins et d'enfants architectes sur la plage.Ouest-France, 28/07/2021
On adore ses couples de tout âge bravant les éléments, ses mouettes taquines, ses enfants sans malice.Ouest-France, 08/08/2021
On a entendu de grands galops, de fabuleux solos, des dialogues taquins, des échappées, des retours en concordance comme au confluent de dix fleuves.Ouest-France, Isabelle BORDES, 28/08/2021
Personnalité atypique, taquin, fin et toujours clairvoyant, il restera l'une des dernières personnalités de notre ville.Ouest-France, 02/05/2021
L'écriture concise, taquine, enlevée – grâce à l'air de musique qui l'accompagnait – n'était-elle pas une forme particulière d'écriture géographique ?Annales de Géographie, 2021, Jean-François Troin (Cairn.info)
Les gens de province sont naturellement taquins, ils aiment à contrarier les passions naissantes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une idée unique bourdonnait dans son cerveau, taquine, importune, irritante autant que la mouche qui tourne autour de la lampe.Émile Gaboriau (1832-1873)
Souvent, avant son élévation militaire, son humeur taquine lui avait, dit-on, fourni plus d'une occasion d'exercer sa puissance musculaire, dans le cours d'une jeunesse orageuse.Édouard Corbière (1793-1875)
Il lui fait une petite guerre indiscrète, ingénieuse et taquine, qui n'a point de trêve.Émile Faguet (1847-1916)
Cela implique donc que de ce point vue l'awélé, les échecs, les dames ou le go sont des jeux de même nature que le taquin.Philosophia Scientiæ, 2012, Nazim Fatès inria (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TAQUIN, INE adj. & subst.

Qui a une avarice outrée & sordide, qui va jusqu'à la vilenie. Les femmes du peuple ont l'humeur taquine, elles tondroient sur un oeuf. Ce Pedant est un taquin, un raquedenase.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine