véhémence

définitions

véhémence ​​​ nom féminin

littéraire Force impétueuse (des sentiments ou de leur expression). ➙ ardeur, emportement, fougue, impétuosité. Elle protesta avec véhémence.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais cette pensée même s'était exprimée d'une façon si tranquille, si dépourvue de véhémence et de passion que je l'avais à peine prise au sérieux.Paul Féval (1816-1887)
Elle se limite à informer – avec une certaine véhémence, il est vrai – lorsqu'arrive le moment voulu.Europarl
Mais quand, tous les boutons étant tranchés, le pantalon tomba et qu'on découvrit la source d'infection, on s'aperçut, en effet, que l'odeur pouvait perdurer avec tant de véhémence.Louis Pergaud (1882-1915)
Je dis cela avec autant de véhémence, parce que nous ne pouvons pas rester ici calmement à attendre.Europarl
Je comprends donc à quel point il est parfois important de défendre ses intérêts nationaux avec véhémence et de mettre en lumière les conditions qui nous différencient.Europarl
La véhémence de ses anathèmes contre les frivolités du siècle et la malencontreuse idée qu'il eut un jour de tonner contre le parjure paraissaient avoir déplu à la cour.Louis Ulbach (1822-1889)
Je mis dans ce discours assez de véhémence pour attirer l'attention, et j'eus le plaisir de voir tout le monde de mon avis.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il n'est pas nécessaire que ce retard soit bien long, pour qu'ils aient cessé de vouloir les actes auxquels ils se portaient d'abord avec le plus de véhémence.Adolphe Thiers (1797-1877)
Et il se reprend à la discuter, avec feu, avec véhémence, voulant cette fois pousser à fond le débat et lui donner une ampleur toute nouvelle.Albert Vandal (1853-1910)
Si le public comprenait mieux le budget européen, il pourrait réclamer avec plus de véhémence que nous nous montrions plus sévères.Europarl
Mais le souvenir continuel du premier les lui rendait insipides ; et puis la véhémence du désir, la fleur même de la sensation était perdue.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle éprouvait le besoin d'accuser quelqu'un de son malheur ; et elle prononçait des imprécations terribles, menaçant quelqu'un avec une véhémence extraordinaire.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il le dit en toute occasion et quelquefois avec une véhémence offensante pour ses auditeurs.Ernest Daudet (1837-1921)
Et, me quittant brusquement, elle reprit sa course en avant de la voiture, me laissant là assez stupidement ébahi de sa véhémence.George Sand (1804-1876)
Il n'y a que ces images atroces, et le douloureux fantôme de la chair saignante et souffrante qui puisse dompter la véhémence et contenir les soubresauts de leurs instincts.Hippolyte Taine (1828-1893)
Tout en parlant avec une véhémence désordonnée, elle le pressait dans ses bras, ne s'interrompant que pour l'embrasser passionnément.Hector Malot (1830-1907)
Ni verve, ni véhémence, point d'esprit, point d'imagination, nulle idée originale et brillante, nulle philosophie, des citations d'érudit vulgaire, des énumérations de manuel.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais ce qu'on admirait le plus en lui, c'était la véhémence de ses attaques qui n'épargnaient pas même le roi.Michel Zévaco (1860-1918)
J'exprimais ma joie avec ma véhémence et ma candeur ordinaires, et je dus paraître bien étrange.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Quand je lis dans les journaux – comme de nombreux collègues l'ont déjà mentionné – qu'il faut pratiquer des coupes dans le deuxième pilier, je m'insurge avec véhémence.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEHEMENCE » s. f.

Violence, impetuosité. La vehemence des flots & de l'orage obligea les vaisseaux à relascher, à se mettre à couvert. La vehemence de cet ouragan a abattu beaucoup d'arbres dans la forest, a découvert toutes les granges.
 
VEHEMENCE, se dit figurément en choses morales. La vehemence des desirs, des passions, fait succomber aux tentations les plus fermes. Ce Predicateur prêche avec grande vehemence.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020