vogue

 

définitions

vogue ​​​ nom féminin

État de ce qui est apprécié momentanément du public. Ce chanteur connaît une vogue extraordinaire. ➙ succès. —  En vogue : actuellement très apprécié. ➙ mode. Il n'est plus en vogue. ➙ démodé.

vogue ​​​ nom féminin

régional Fête, foire annuelle.
 

synonymes

vogue nom féminin

cote, célébrité, cours, crédit, faveur, popularité, renom, réputation

en vogue

à la mode, dans le vent, d'actualité, dernier cri, en honneur, à la page (familier), branché (familier), câblé (familier), dans le coup (familier), fashionable (familier), tendance (familier), in (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses livres ont eu, pendant vingt-cinq ans, une vogue considérable, et ont beaucoup fait parler d'eux, de leurs personnages, de leur auteur.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Ce procédé, les nouvellistes de notre littérature canadienne française l'ont employé avec un succès relativement considérable et de vogue et d'argent.Ernest Myrand (1854-1921)
Il me reçut en homme ravi que ses anecdotes connues pussent être élevées par un écrivain alors en vogue tel que moi à la dignité de la grande histoire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'aime mieux aller à ce bout, gausser avec ces pénaillons de garçons & filles, qui s'ébattent sans mal penser, chopinant près ce buffet, & vogue la galere.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Que faut-il donc penser des systèmes en vogue aujourd'hui, qui ont tous ces inconvénients à la fois ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
On donnait une vogue factice à des écrits qui ne correspondaient à l'époque que par leur vieille opposition à tout ce que le parti du passé essayait de ressusciter.Alexandre Vinet (1797-1847)
Seuls les théâtres sont en pleine vogue et gagnent beaucoup, car il faut bien passer ses soirées quelque part.Guy de Maupassant (1850-1893)
Certes, si nous courions après un succès de vogue, nous nous bornerions à crier : liberté !Frédéric Bastiat (1801-1850)
Sa vogue fut si grande, son talent tant admiré, qu'on le crut capable de réussir dans tous les genres.Louise Fusil (1771?-1848)
Allons, vogue avec l'adresse et la vigueur dont tu es doué, et qu'égalent maintenant la prudence de ta langue et la force de ton âme.George Sand (1804-1876)
Vogue donc la galère, que je me suis dit, et je suis resté ici, comme vous voyez.Édouard Corbière (1793-1875)
La vogue extraordinaire de plusieurs productions de cet artiste fut de courte durée, et il survécut au moins de six ou sept années à sa gloire.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Cherchons donc si en lui le professeur acheta par de graves concessions la vogue qui ne l'abandonna pas.Charles Dejob (1847-1916)
La foule s'engouffrait dans la baraque en vogue avec un entrain merveilleux, au son d'une musique impossible.Paul Féval (1816-1887)
Et pour achever d'expliquer la vogue de ce chef-d'œuvre, sachez qu'au dénoûment on rit à se tordre, et que la salle entière entre en convulsions.Hector Berlioz (1803-1869)
N'est-il pas évident que plus l'usufruit est restreint, plus il y a intérêt à écrire vite, à abonder dans le sens de la vogue ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Sa vogue, quelque part qu'y ait eue la frivolité, fait époque dans l'histoire de l'enseignement supérieur.Charles Dejob (1847-1916)
Un jour, cette chose à laquelle je n'avais pas songé, cette chose caressante et presque fatale, la vogue t'a souri, fascinée, emportée loin de moi.Hector Bernier (1886-1947)
Quand le marquis parut, tout ce qu'il y avait de célèbre parmi les nouvellistes du temps, les acteurs et les auteurs se répandaient en éloges sur la pièce en vogue.Mademoiselle Mars (1779-1847)
Cela lui faisait l'effet d'un vol, cette vogue qui s'en allait de lui à elle sans retour.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOGUE » s. f.

Cours d'une galere entraisnée par la force des rames.
 
VOGUE, se dit figurément en choses morales, du cours, du debit, du credit, de l'estime des choses, ou des personnes. Les pointes, les metaphores ont été autrefois fort en vogue. Ce sont maintenant les chansons, les vers tendres, qui sont à la mode, qui sont en vogue. Cet Advocat a la vogue. Ce Marchand est en vogue. Ce sont les Dames qui ont mis ce Predicateur en vogue.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020