Email catcher

absurdité

Définition

Définition de absurdité ​​​ nom féminin

Caractère absurde.
Chose absurde. ➙ ineptie, sottise, stupidité. Dire des absurdités.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot absurdité

Une absurdité alors qu'ils pourraient générer des cotisations sociales et que le travail est un facteur essentiel d'intégration.Ouest-France, Jean-François Bouthors, 29/01/2020
Cette perturbation dévie la trajectoire de la psyché vers des solutions allant du clivage au sentiment d'étrangeté, voire d'absurdité totale.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2002, Dominique Scarfone (Cairn.info)
Cette idée, un problème = une solution technique adaptée à ce problème, c'est la plus grande absurdité que nous a légué la modernité.Mouvements, 2015, Vincent Bourdeau, François Jarrige (Cairn.info)
On voulait faire un film qui résume tout ce qu'on pense : l'impasse totale, la folie furieuse et l'absurdité qu'est le capitalisme.Ouest-France, 25/09/2018
Cette histoire illustre mieux qu'aucune autre à quel degré d'absurdité en est arrivée la condition masculine.Revue du Mauss, 2002, Franco La Cecla (Cairn.info)
Du côté de la critique, on dénonce l'absurdité du projet.Revue de métaphysique et de morale, 2019 (Cairn.info)
Mais elle ne relève pas non plus de la totale absurdité, tant ces deux partis font profession d'euroscepticisme.Capital, 09/08/2018, « Europe : allons-nous devoir payer pour les populistes italiens ? »
Lettres croisées est un chœur mouvant et émouvant de personnages du quotidien qui se confrontent à l'absurdité d'un accident de la route.Ouest-France, 15/02/2018
C'est une absurdité économique, générant une hausse de la dépense de santé qui pèse sur les finances publiques et le porte-monnaie de chacun.Ouest-France, 14/03/2017
Pis, nous admettons parfois des absurdités pour mieux nous conformer à l'opinion dominante.Capital, 20/06/2018, « Biais cognitifs : alliés ou ennemis ? »
Son regard sur nos travers, nos absurdités et nos cruautés est décalé.Ouest-France, 09/04/2015
Son journal dialogue entre l'absurdité de l'époque et la conviction de l'indestructibilité de la vie.Ça m'intéresse, 29/05/2017, « Que nous apprennent les sages ? »
Et il y avait bien quelque raison dans cette absurdité.Jules Michelet (1798-1874)
Le rire, tout comme l'humour, survient souvent lorsque l'on reconnaît des incongruités ou des absurdités dans une situation.Ça m'intéresse, 08/01/2021, « Les vertus du rire »
Poème sonore pour 2 chanteuses, 1 électroacousticien et 1 poète sur la question du soi et de l'autre et de l'absurdité des frontières.Ouest-France, 01/11/2012
Cette question semble nous laisser uniquement le choix entre deux maux : la malédiction de l'absurdité et l'aveu de l'échec.Philosophie, 2018, Erwin Straus, Romain Couderc (Cairn.info)
Cela montre l’absurdité de cette motion et son manque de crédibilité.Europarl
Impôt absurde, perpétué, augmenté, parfois un peu baissé puis réaugmenté juste après, mais éternel malgré son absurdité, ou grâce peut-être à son absurdité.Capital, 29/08/2016, « Taxation des propriétaires selon un loyer fictif : simple chimère… »
Comme si la mer devenait ici le témoin de toute cette absurdité.La pensée de midi, 2005, Alaa Khaled, Dina Heshmat (Cairn.info)
Après la fermeture des rayons culture dans les hypermarchés, de nombreux internautes s'en sont donnés à cœur joie pour dénoncer l'absurdité de certaines situations.Capital, 31/10/2020, « La polémique sur la fermeture des librairies prend de l'ampleur »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ABSURDITÉ s. f.

Qui contient quelque chose d'absurde. Il s'ensuivroit de grandes absurditez d'une telle supposition. la plus grande des absurditez est la contradiction.
 
Ce mot vient du Latin surdus. On voudroit estre sourd pour ne pas entendre les choses ridicules. En Grec, Ridicule se dit asymphonos, comme deplaisant à l'oreille.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.