bélître

 

définitions

bélître ​​​ nom masculin

vieux Mendiant ; vaurien (terme d'injure).var. ro bélitre ​​​ .
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je veux voir la figure de ton bélître de mari, et il n'y a point d'excuse qui serve.George Sand (1804-1876)
Où se tient-il à cette heure, le bélître ?Eugène Chavette (1827-1902)
Leur attention va se porter sur ce bélître d'aubergiste.Joseph Marmette (1844-1895)
Et le bélître fit sonner un trousseau de clefs qu'il avait à sa ceinture.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le capitaine a un mépris filial pour son père ; il l'appelle vieux pingre, vieux ladre, vieux bélître.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Ignorez-vous, vaurien, maraud, bélître, que sans la valeur qu'elle prête à mon bras, je suis incapable de venir à bout d'un enfant ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Je commence à ne pas désespérer de ce bélître, puisqu'il a abandonné ce brimborion, peut-être pour commencer un métier plus utile.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BELISTRE » s. m.

Gros gueux qui mandie par faineantise, & qui pourroit bien gagner sa vie. Il se dit quelquefois par extension, des coquins qui n'ont ni bien ni honneur. Menage derive ce mot de l'Allemand bettler, qui signifie gueux, mendiant ; Scaliger du Latin balatro ; d'autres à balistâ, parce que souvent les Archers & Arbalestriers ont tenu la campagne, & pillé le bon homme. Erasme le derive du Grec bliton, en Latin blitum, espece d'herbe fort inutile qui n'a aucune saveur, d'où la metaphore a été tirée à un stupide, & à un lourdaut, à un belistre, qu'on appelle aussi un vautrien. D'autres disent qu'il vient de Velitrensis.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019