faquin

 

définitions

faquin ​​​ nom masculin

vieux ou littéraire Individu sans valeur, plat et impertinent (terme d'injure au xviie siècle). ➙ coquin, maraud.
 

synonymes

faquin nom masculin

[vieilli] coquin

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au bout de tout cela, quand il se trouve à la première représentation, tout le monde a les yeux attachés sur le geste et les actions de ce faquin.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Le faquin l'avait bien prévu de la frontière, quand il envoya ce mot d'ordre.Jules Michelet (1798-1874)
Ce n'est pas comme ton faquin d'individu, qui n'en sait écrire qu'une.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Le faquin se dresse, fait de la dignité.Jules Michelet (1798-1874)
Pour elle, je lui offris une boîte d'or, dont un faquin, qui voulait des lettres de noblesse, m'avait fait présent le matin ; elle valait vingt-cinq louis.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Loret a eu bien raison de dire que j'étais un faquin !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La belle, instiguée plus tard par son lymphatique faquin, eut l'injustice et le mauvais goût de se plaindre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Je vais donc appartenir à un petit faquin de sénateur tout bouffi de ses talents, de son esprit, de sa figure, de son équipage et de ses aïeux.Denis Diderot (1713-1784)
Laissez au faquin, à l'enrichi, au nouveau venu, toutes ces distinctions, ces façons de s'y prendre, qui sont d'un homme mal élevé.Jules Rostaing (1824-?)
Il le crut un faquin, et c'est pour cela qu'il le prit.Jules Michelet (1798-1874)
Ce n'est pas comme ton faquin d'individu, qui n'en écrit qu'une !Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Votre majesté n'auroit qu'à faire un tour de galerie en robe de chambre flottante & en jupon brodé de soie ; & si notre sorcier lui-même ne s'y méprenoit, tenez-moi pour un faquin.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Un jour cependant, ce faquin de marquis se permit de répliquer, en pleine étude, avec une insolence telle que je perdis toute patience.Alphonse Daudet (1840-1897)
On fait donc venir un faquin avec des hallebardiers, et on lui avoit ordonné de ne dire autre chose que muy bien.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Raymond s'en offusqua et se fâcha tout rouge, le traitant de faquin.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Pour les vies de nos semblables, si on désire être un faquin ou un puritain, on peut étendre ses vues morales sur elles, mais elles ne nous concernent pas.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAQUIN » subst. masc.

Crocheteur, homme de la lie du peuple, vil & méprisable. Il y a beaucoup de Grands Seigneurs qui ont des ames de faquins. Ce mot vient de l'Italien facchino, qui signifie porte-faix, qui a esté formé de fasculino diminutif de fasciculus.
 
FAQUIN, est aussi un fantosme ou homme de bois qui sert à faire les exercices de manege, contre lequel on court, pour passer sa lance dans un trou qui y est fait exprés. Il y a des courses de faquins où le coup dans l'oeuil en vaut trois, de l'oeuil au bout du nez deux, du nez au menton un. Voyez Quintaine.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020