pendard

 

définitions

pendard ​​​ , pendarde ​​​ nom

vieux Coquin, fripon, vaurien.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne puis croire que ce visage de pendard appartienne à quelqu'un qui connaisse les nobles règles de la vénerie.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Toujours ce pendard que tu me jettes au nez !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Vous êtes un pendard de la tromper, un gros pendard et autrement, quand pourra-t-on la voir, elle ?René Maizeroy (1856-1918)
L'autre jour, un pendard d'homme, voyant ma lettre infinie, me demanda si je pensais qu'on pût lire cela.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Comment, tu aimes, et avec toutes les qualités que tu as, avec ta beauté, – car tu es beau, pendard !Albert Delpit (1849-1893)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PENDART, ARDE » s. m. & f.

Qui a commis des actions qui meritent la corde, la potence. On ne pend pas tous les pendarts. Ne vous fiez pas à ce coquin, c'est un franc pendart.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020