Email catcher

affliction

Définition

Définition de affliction ​​​ nom féminin

littéraire Tristesse profonde, abattement à la suite d'un grave revers. ➙ détresse, peine. Être dans l'affliction.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot affliction

Je vous ai vu supporter la plus grande affliction avec courage ; pourrez-vous soutenir la joie de l'espoir ?Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
En ce qui concerne la souffrance, chaque individu exprime son affliction selon son caractère.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2018, Christophe Woehrle (Cairn.info)
Il fallait, disait-elle, laisser au moins cette matinée à son affliction, après quoi l'espoir de l'avenir la calmerait.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Mais ils sont d'accord avec le néo-stoïcisme pour blâmer ces passions que sont la pitié ou l'affliction.Littératures classiques, 2007, Hélène Merlin-Kajman (Cairn.info)
Dix fois dans la journée il te faut rire et être joyeux : autrement tu seras dérangé la nuit par ton estomac, ce père de l'affliction.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les innombrables afflictions et dangers auxquels sont confrontées des millions de femmes du monde entier sont extrêmement graves et méritent une réponse prompte, absolue et sans réserve.Europarl
Ainsi, pour échapper à une affliction, les probationnaires prennent sur eux d'en produire une autre puisqu'ils témoignent largement souffrir de ces mensonges.Les cahiers de la justice, 2020, Olivier Razac, Fabien Gouriou, Jérôme Ferrand (Cairn.info)
Chez le second, plus subtile, elle correspond à la possibilité de surmonter l'affliction mentale et de trouver la paix de l'esprit.A contrario, 2007, Giuseppe Merrone, Ami-Jacques Rapin (Cairn.info)
La nécessité de mourir est la plus amère de nos afflictions.Hegel, 2015, Jean-Marie André (Cairn.info)
Pour la famille, au temps de l'affliction, s'ajoute, désormais, celui des questions.Ouest-France, Jean-Philippe NICOLEAU, 06/10/2018
Personne, en voyant l'affliction de grand'mère, n'aurait pu supposer qu'elle exagérait sa douleur.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Comment vivre – sans procès, ni affliction – ces identités plurielles d'hier et de demain ?Vie Sociale et Traitements, 2001, Serge Vallon (Cairn.info)
Ce dualisme entre exaltation et affliction, présent dans le livret, est également restitué par le génie musical du compositeur.TOPIQUE, 2014, Nicolas Rabain (Cairn.info)
Mais tu veux suivre la voix de ton affliction qui est la voie qui mène à toi-même.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
L'affliction de la maladie ne diffère pas de celle de la pauvreté.Gérontologie et société, 2004, Hubert Doucet (Cairn.info)
Concernant l'affliction due à la privation et au désir, entre en jeu une souffrance psychologique inverse.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2018, Christophe Woehrle (Cairn.info)
Le côté intéressant de son affliction est disparu pour elle, et maintenant elle s'occupe exclusivement de diriger nos expéditions dans la ville.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Depuis la fin du xive siècle, il dit surtout les afflictions corporelles en dehors de toute considération procédurale.Revue historique, 2018 (Cairn.info)
Notre système respiratoire étant incroyablement sensible, il n'est pas invraisemblable que les niveaux de yessotoxine détectés soient à l'origine des afflictions humaines signalées.Ça m'intéresse, 07/04/2021, « Alerte, ces micro-algues de l’océan sont féeriques mais toxiques ! »
Ils sont en effet émis par les esprits et représentent l'affliction du patient.Cahiers d'anthropologie sociale, 2009, William F. Hanks, Julien Bonhomme (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFLICTION subst. fem.

Peine du corps, ou de l'esprit. Les Eslûs sont éprouvez dans l'affliction, comme l'or dans la coupelle. le Sage dit que toutes les choses de ce monde ne sont que vanité & affliction d'esprit. les maladies, les infortunes sont des afflictions dont personne n'est exempt.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.