affliction

 

définitions

affliction ​​​ nom féminin

littéraire Tristesse profonde, abattement à la suite d'un grave revers. ➙ détresse, peine. Être dans l'affliction.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Malheur à moi, dit-il à son cœur, je vois de l'affliction masquée, ce visage me semble appartenir à la prêtraille ; que veulent ces gens dans mon royaume ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle se mit à genoux dans son oratoire, et répandit son affliction en longs sanglots.George Sand (1804-1876)
Mais tu veux suivre la voix de ton affliction qui est la voie qui mène à toi-même.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Et la classe continuait ; et le voile d'affliction jeté sur tous les fronts semblait se faire, d'instant en instant, plus épais, plus lourd.Eugène Muller (1826-1913)
Dès que j'ai appris la nouvelle, je me suis adressé à ces deux autorités suédoises pour leur exprimer notre affliction devant l'atrocité du drame ainsi que toute notre solidarité.Europarl
Rosalie, pour la première fois peut-être, ne cacha point son affliction de l'entendre parler avec cette irrévérence.Charles Barbara (1817-1866)
Elles s'encouragèrent l'une l'autre dans leur affliction, la renouvelaient volontairement, et sans cesse, par toutes les réflexions qui pouvaient l'augmenter, et n'admettaient aucune espèce de consolation, pas même dans l'avenir.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elle s'en alla doucement sur la pointe des pieds, comme si le bruit avait pu augmenter l'affliction de sa jeune amie.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
En rentrant au château, son affliction se renouvela, et elle sentit plus vivement que jamais la privation d'une mère si chérie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Vaunoy baissa la tête avec toutes les marques extérieures d'une sincère affliction et gagna les écuries.Paul Féval (1816-1887)
Une partie ne connaît pas sa position, elle est aveuglée et fanatisée ; l'autre partie est désarmée, suspectée, humiliée ; je vois donc, avec une profonde affliction, des malheurs sans remède.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ils avaient répondu à son récit mélancolique par un cri d'affliction ; à sa peinture de leurs triomphes par des cris d'allégresse ; à ses éloges par des gestes qui les confirmaient.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
L'avis du médecin fut que des sujets cachés de tristesse et d'affliction le conduisaient au trépas.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Luscinde aussi la regardait, non moins touchée de son affliction qu'étonnée de son esprit et de sa beauté.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Dix fois dans la journée il te faut rire et être joyeux : autrement tu seras dérangé la nuit par ton estomac, ce père de l'affliction.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
La volonté ne peut pas vouloir agir en arrière ; ne pas pouvoir briser le temps et le désir du temps, - c'est là la plus solitaire affliction de la volonté.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Vouloir délivre : qu'imagine la volonté elle-même pour se délivrer de son affliction et pour narguer son cachot ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Je vous ai vu supporter la plus grande affliction avec courage ; pourrez-vous soutenir la joie de l'espoir ?Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il fallait, disait-elle, laisser au moins cette matinée à son affliction, après quoi l'espoir de l'avenir la calmerait.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Le côté intéressant de son affliction est disparu pour elle, et maintenant elle s'occupe exclusivement de diriger nos expéditions dans la ville.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AFFLICTION » subst. fem.

Peine du corps, ou de l'esprit. Les Eslûs sont éprouvez dans l'affliction, comme l'or dans la coupelle. le Sage dit que toutes les choses de ce monde ne sont que vanité & affliction d'esprit. les maladies, les infortunes sont des afflictions dont personne n'est exempt.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020