dominer

 

définitions

dominer ​​​ verbe

verbe transitif
Avoir, tenir sous sa suprématie, sous sa domination. Les Romains dominèrent tout le bassin méditerranéen. ➙ régir, soumettre. —  Dominer ses concurrents. ➙ surpasser.
L'esprit domine la matière.
au figuré Être plus fort que. Dominer son trouble. ➙ maîtriser. Se laisser dominer par ses passions. —  Dominer la situation.
Sa voix dominait le tumulte.
Avoir au-dessous de soi, dans l'espace environnant. ➙ surplomber. La colline, la tour qui domine la ville. De sa terrasse, on domine toute la vallée. Il domine ses voisins de la tête. ➙ dépasser. —  au figuré Dominer la question, dominer son sujet, être capable de l'embrasser dans son ensemble.
verbe intransitif
littéraire Avoir la suprématie sur. ➙ commander. —  Notre équipe a dominé pendant la première mi-temps. ➙ mener.
Être le plus apparent, le plus important, parmi plusieurs éléments. ➙ l'emporter, prédominer. Les femmes dominent dans cette assemblée, il y a surtout des femmes. Un tableau où le bleu domine.

se dominer ​​​ verbe pronominal

Se maîtriser, se contenir. Elle n'arrive plus à se dominer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je domine

tu domines

il domine / elle domine

nous dominons

vous dominez

ils dominent / elles dominent

imparfait

je dominais

tu dominais

il dominait / elle dominait

nous dominions

vous dominiez

ils dominaient / elles dominaient

passé simple

je dominai

tu dominas

il domina / elle domina

nous dominâmes

vous dominâtes

ils dominèrent / elles dominèrent

futur simple

je dominerai

tu domineras

il dominera / elle dominera

nous dominerons

vous dominerez

ils domineront / elles domineront

 

synonymes

dominer

verbe intransitif

prédominer, avoir le dessus, l'emporter, prévaloir, régner, tenir le haut du pavé, triompher

[vieux] culminer

verbe transitif

diriger, gouverner, régir, soumettre

asservir, assujettir, enchaîner, mater, subjuguer

surpasser, avoir l'avantage sur, avoir barre sur, damer le pion à, écraser, l'emporter sur, prendre le meilleur sur

primer

maîtriser, contenir, contrôler, dompter, surmonter, avoir bien en main

surplomber, couronner, surmonter, se dresser au-dessus de

se dominer verbe pronominal

se maîtriser, se contenir, prendre sur soi, se posséder (surtout au négatif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne se trouve dans son élément que lorsqu'il peut dominer, alors seulement il est modéré et solide.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle prêta à ces mots l'emphase d'une femme habituée à dominer et qui se sent blessée dans ses fibres les plus délicates.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Engagez-le à être un peu moins pusillanime, à se laisser moins dominer par la peur à la vue des premiers pelotons français.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Elle avait peine à dominer la tristesse qui lui serrait le cœur à l'étouffer, et qui menaçait à chaque instant de jaillir en larmes et en sanglots éperdus.Jules de Gastyne (1847-1920)
Elle ne devrait pas exploiter cette supériorité pour dominer la situation politique dans le monde entier.Europarl
Ses vieilles murailles inébranlables bravaient les siècles et les orages, et le poste élevé qu'elles occupaient semblait destiné à dominer tous les éphémères travaux des nouvelles générations.George Sand (1804-1876)
Son oncle et sa mère avaient pu la dominer ; mais, dans les bras de celui qu'elle avait aimé, qu'elle aimait, elle redeviendrait elle-même.Hector Malot (1830-1907)
L’objectif ne doit pas être de l’emporter sur nos concurrents à tout prix, et nous ne devons pas laisser ce principe dominer notre réflexion.Europarl
Il n'est pas souhaitable que les grandes nations puissent dominer les petites et l'emportent toujours, ce que nous avons pu éviter ces quarante dernières années.Europarl
Ce besoin jaloux, qu'elle avait de savoir et de dominer, l'inquiéta, et il voulut y échapper.Paul Margueritte (1860-1918)
Le paysage étroit et tourmenté que nous arrivâmes à dominer était, à la clarté voilée de la lune, d'une tristesse morne.George Sand (1804-1876)
Marcof fut le premier qui parvint à dominer les sensations tumultueuses qui agitaient son cœur.Ernest Capendu (1826-1868)
Il était fort pâle et, bien qu'il ne tremblât plus, il était en proie à cette émotion qu'il ne parvenait jamais à dominer qu'au dernier moment.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle se tenait debout, la tête levée, moins pour paraître dominer cette foule, que parce que ses mains liées derrière le dos la forçaient de tenir sa tête ainsi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On pensait donc que, dans les premières années surtout, les auteurs de la révolution, devant dominer naturellement dans le corps législatif, choisiraient des directeurs capables de défendre leur ouvrage.Adolphe Thiers (1797-1877)
On est parvenu à le dominer et à sauver les trois quarts de la ville.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
J'attendis encore avant de me décider à sortir, craignant de me laisser dominer par une inquiétude puérile.George Sand (1804-1876)
Oui, ce sont eux qui, par leur voix criarde, sont parvenus à dominer le bruit des roues les plus bruyantes et des portières les plus jaseuses.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
A vrai dire, il s'agit de masses grossières, et toute tentative de dominer de nouveau la théâtrocratie est apparue jusqu'à présent comme vaine.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Le faucon, emporté par son vol, passa sous le ventre du héron qu'il eût dû dominer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DOMINER » v. act.

Commander, estre le maistre. Les Romains ont dominé sur la plus grande partie de la terre. Il se faut garder de ces esprits ambitieux qui veulent dominer par tout.
 
DOMINER, se dit aussi d'une citadelle qui commande, qui domine sur une place, d'une montagne qui domine sur la plaine.
 
DOMINER, se dit figurément en choses spirituelles. La raison du Sage domine sur ses passions, il domine & commande aux astres.
 
On le dit aussi des choses qui ont quelque avantage ou éclat sur les autres. Il y a toûjours quelque humeur qui domine dans un temperament. Le sené domine dans ce medicament. Le bleu domine dans cette garniture.
 
En termes d'Astrologie on le dit aussi des astres qui dominent en certains jours, en certaines heures, & en certaines Maisons de la figure celeste. Jupiter domine dans la X. Maison. Le Soleil domine dans le Lion. Les heures planetaires sont les heures où chaque Planete domine à son tour.
Vidéos Le boulon Le boulon

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020