imiter

 

définitions

imiter ​​​ verbe transitif

Chercher à reproduire. Imiter le cri d'un animal, les gestes de qqn.
Faire comme (qqn). Il leva son verre et tout le monde l'imita. ➙ copier, reproduire ; péjoratif singer.
Prendre pour modèle, pour exemple. Imiter un maître. Elle l'imite en tout.
Prendre pour modèle (l'œuvre, le style d'un autre). ➙ s'inspirer de.
S'efforcer de reproduire dans l'intention de faire passer la reproduction pour authentique. ➙ contrefaire. Faussaire qui imite une signature. —  au participe passé C'est bien imité !
(choses) Produire le même effet que. ➙ ressembler à. Ces peintures imitent la mosaïque.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'imite

tu imites

il imite / elle imite

nous imitons

vous imitez

ils imitent / elles imitent

imparfait

j'imitais

tu imitais

il imitait / elle imitait

nous imitions

vous imitiez

ils imitaient / elles imitaient

passé simple

j'imitai

tu imitas

il imita / elle imita

nous imitâmes

vous imitâtes

ils imitèrent / elles imitèrent

futur simple

j'imiterai

tu imiteras

il imitera / elle imitera

nous imiterons

vous imiterez

ils imiteront / elles imiteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais je ne veux pas imiter le méchant oiseau qui salit son propre nid, à moins qu'une nécessité indispensable ne m'y force.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ils étaient forcés d'imiter toujours et en tout leurs pères, pour ne pas se jeter dans des ténèbres impénétrables, s'ils s'écartaient un instant du chemin que ces derniers avaient tracé.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Ceux qui ne prennent pas le parti d'imiter en bloc et exactement, font pour ainsi dire au hasard.Eugène Delacroix (1798-1863)
C'est un petit mouvement de vanité puérile qui m'avait porté à commencer ainsi ; je cherchais, sans m'en apercevoir, à vous imiter, vous l'inimitable ironiste.Hector Berlioz (1803-1869)
Le président en exercice a fait du très bon travail et il faut en prendre exemple et l'imiter.Europarl
Mais, à les imiter, on perd ses qualités naturelles, et l'on ne parvient qu'à se donner leurs défauts.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Il lui reste, il est vrai, la ressource d'imiter cet exemple et de suivre l'infanterie, en abandonnant sa cavalerie.Ernest Daudet (1837-1921)
Les gouvernements qui n'ont encore pu se rallier à cette démarche devraient imiter ceux qui l'ont déjà fait.Europarl
Nous voici aujourd'hui en présence d'un cas particulier qui n'est pas un modèle à imiter.Europarl
Partout on s'en prenait à eux de l'interruption des beaux travaux du gouvernement ; partout on les blâmait d'imiter mesquinement et hors de propos les agitateurs d'autrefois.Adolphe Thiers (1797-1877)
On pouvait imiter, ce me semble, notre révolution par un autre côté que par son stupide vandalisme.Théophile Gautier (1811-1872)
L'étude du modèle peut ôter au peintre le sentiment de l'accord des membres ; il y a des choses qu'il faut savoir ne pas imiter.Stendhal (1783-1842)
Sa compagne, qui avoit bien autant de peur, & qui n'avoit pas été moins surprise qu'elle, ne jugea pas à propos de l'imiter.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Ceux que son art ne peut rendre lui eussent aidé, en présence de la nature, à reconnaître les circonstances qu'il peut imiter.Stendhal (1783-1842)
Cette prétendue générosité lui valut la confiance générale de la nation, et rendit plus odieux que jamais les seigneurs qui n'eurent pas la prudence de l'imiter.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Vous avez autant de génie que d'instinct, et savez rester toujours vous, sans chercher à imiter personne.Dorothée de Dino (1793-1862)
Ce repas de garçons fut fort égayé par un officier qui se mit à imiter en charge les manières et la tournure des directeurs et de quelques-uns de leurs affidés.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il pouvait n'être pas un bon modèle à suivre, mais peut-être aussi cela venait-il de la difficulté de l'imiter.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
C'est là un exemple qu'il nous donne, un modèle qu'il nous propose d'imiter, si nous voulons prendre ici, comme point de départ, des circonstances extérieures.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle loua en quelques phrases cette fidélité singulière et blâma les hommes de ne pas imiter ces bêtes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMITER » v. act.

Copier quelque chose sur une autre qu'on a choisie pour modelle. Un tel Peintre imite bien, mais il designe mal. il y a des appeaux, des sifflets, qui imitent le chant des cailles, des perdrix. le perroquet imite la voix de l'homme, le singe ses actions.
 
IMITER, se dit aussi en Morale. ce jeune homme marche sur les pas de ses ancestres, il imite bien leurs vertus. il faut imiter les grands Saints, les hommes illustres de l'antiquité.
 
On dit proverbialement, que l'art imite la nature. Et on dit d'une chose, qu'elle est bien imitée, quand elle est bien tirée d'aprés nature.
 
IMITÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020