Email catcher

nom

définitions

nom ​​​ nom masculin

Mot ou groupe de mots servant à désigner un objet individuel. Nom propre (pour distinguer du sens II) : nom particulier (d'une personne, d'une chose, d'un lieu). Étude des noms (propres). ➙ onomastique.
Mot servant à nommer une personne (anthroponyme). Avoir, porter tel nom. ➙ s'appeler, se nommer. Connaître qqn de nom, ne le connaître que de réputation. Nom de famille (➙ patronyme). Nom de baptême ou petit nom. ➙ prénom. Se cacher sous un faux nom. Nom d'emprunt. ➙ alias, pseudonyme, surnom. Nom de code*. Agir au nom de qqn, comme son représentant, son interprète.
spécialement Patronyme. Nom, prénom et domicile. Nom de jeune fille (d'une femme mariée).
(dans des locutions) Notoriété, renommée. Se faire un nom.
(jurons) Nom de Dieu ! familier Nom de nom ! Nom d'une pipe ! Nom d'un chien !
Désignation individuelle d'un animal, d'un lieu, d'un objet. Noms de lieux (➙ toponymie). Noms de chevaux de course. Noms de produits, de marques. Nom déposé*.
Informatique Nom d'utilisateur (➙ identifiant, anglicisme log-in), nom de domaine sur le web (➙ nommage).
Forme du langage, mot ou expression correspondant à une notion, et servant à désigner les êtres, les choses d'une même catégorie. ➙ appellation, dénomination, désignation. Quel est le nom de cet arbre ? Noms scientifiques, techniques. ➙ nomenclature ; terme, terminologie. locution Appeler* les choses par leur nom. Sans nom : qu'on ne peut qualifier. Une terreur sans nom, trop intense pour être nommée. Une attitude sans nom. ➙ inqualifiable ; innommable. locution Traiter qqn de tous les noms, l'accabler d'injures.
(par opposition à la chose nommée) Le nom ne fait rien à la chose. Il n'est patron que de nom.
Au nom de… : en considération de…, en invoquant… Au nom de la loi. Au nom de notre amitié.
(dans le langage) Mot (partie du discours) qui peut être le sujet d'un verbe, être précédé d'un déterminatif. Noms propres. Noms communs (➙ substantif). La déclinaison des noms en latin, en allemand (➙ cas). Nom complément, nom attribut. Mot remplaçant un nom. ➙ pronom. Complément de nom.
(sens large) didactique Mot pouvant avoir les mêmes fonctions, incluant des formes verbales (noms verbaux) et les adjectifs.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'existe pas de traitement adapté à cette pathologie tellement rare qu'elle n'a pas encore de nom.Ouest-France, Renaud TOUSSAINT, 07/05/2016
Faites-le au nom de la démocratie et de la liberté.Europarl
Cette pression pour que les noms des disparus soient préservés et honorés est caractéristique du monde anglo-saxon.Le Mouvement Social, 2011, Antoine Prost (Cairn.info)
Mettre en avant le nom de la substance active et le dosage sur la boîte, et reléguer la marque et l'arôme au second plan.Ça m'intéresse, 05/03/2021, « C'est quoi un médicament ? »
Cette difficulté peut recevoir le nom de problème des composés.Philosophie, 2021, Fabrice Colonna (Cairn.info)
Toutes les salles, sauf l'auditorium, portent le nom de personnages ou de films.Ouest-France, Adeline PIRON, 05/09/2021
Mais aussi des noms moins connus qui, loin de déparer, témoignent au contraire de la justesse de l'oeil et de la cohérence des choix opérés.Ouest-France, Didier AUBIN, 26/06/2012
Faut-il suspendre les projets d'installation de nouvelles lignes haute tension au nom du principe de précaution ?Géo, 02/02/2009, « Lignes haute tension : faut-il appliquer le principe de précaution… »
C'est de là que vient l'énumération des noms encore affichés aujourd'hui.Ça m'intéresse, 26/12/2021, « Crieurs des morts : un funèbre métier du passé »
Ce n'est pas une maladie bizarre, ou le nom d'un dinosaure disparu.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 09/07/2020
Cette dimension de miséricorde n'est-elle pas réservée au sacrement de réconciliation qui en porte le nom ?Communio, 2019, Marie-Aimée Manchon (Cairn.info)
Le nom pourra rester, mais non la chose.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cette présence sans nom et sans image reste donc hors symbolique et hors imaginaire.Chimères, 2015, Richard Abibon (Cairn.info)
Le nom de la banque, ainsi que le compte, les coordonnées du tireur (émetteur du chèque) sont à spécifier.Capital, 02/10/2020, « Chèque sur papier libre : est-ce légal ? »
Son nom rappelle le passé de ce lieu, car toute trace de l'activité industrielle a disparu.Ouest-France, 11/08/2017
Le nom ou le prestige d'une école semblent moins compter par rapport à d'autres données tangibles comme l'expérience et les postes occupés.Capital, 08/12/2021, « Recrutement : ces évolutions technologiques à prendre en compte pour… »
Cette manière de poser le problème compromet toute évaluation digne de ce nom de l'impact des efforts engagés pour atteindre les objectifs.Revue d'économie du développement, 2012, Michael A. Clemens (Cairn.info)
Cette reconnaissance fut revendiquée par les minorités au nom d'une identité spécifique, se voulant non assimilée aux sociétés d'installation.Hermès, 2008, Chantal Bordes-Benayoun (Cairn.info)
Un phénomène, dont le nom est un peu excessif puisqu'il se produit tous les 18 ans environ.Géo, 20/03/2015, « Cours de défense contre les ours polaires dans l'université la… »
Retour sur les circonstances qui ont conduit la commune à porter ce nom.Ouest-France, Marie LENGLET, 06/01/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOM » subst. masc.

Mot d'une langue qu'on applique à quelque personne, ou à quelque chose pour la faire reconnoistre. Il y avoit douze noms de Dieu chez les Hebreux, dont celuy de Jehova estoit ineffable, on ne l'osoit prononcer. Le second precepte de la loy deffend de prendre le nom de Dieu en vain. On perce la langue aux jureurs & blasphemateurs du St. nom de Dieu. Dieu a donné le nom au jour & aux tenebres, au Ciel, à la terre, & à la mer Genese cap. I. Dieu donna pouvoir à Adam de donner le nom aux animaux, aux oiseaux & à toutes les bestes de la terre que pour cet effet il fit paroistre devant luy, Genese Chap. II. L'imposition du nom est de l'institution des hommes. On dit qu'elle appartient aux Sages, c'est à dire, aux Philosophes. Ce mot vient du Latin nomen, que Festus dit avoir esté fait de nopimen, à noscendo, parce qu'il donne la connoissance d'une chose ; ou de notamen, parce qu'il designe la chose ; ou du Grec onoma qui signifie la même chose, en ostant l'o.
 
Nom, de Baptesme ou Nom propre, est celuy que les parrain & les marraines donnent à un Chrestien, quand on le baptise. Chez les Catholiques il est pris dans le Catalogue des Saints de la nouvelle Loy. Les Heretiques affectent de le prendre chez les Patriarches du Vieux Testament.
 
NOM, se dit aussi d'un second nom qu'on trouve dans sa famille, & qui se continuë de pere en fils. On l'appelle aussi surnom. Dans les Titres au dessus de l'an mil, on ne trouve point les personnes designées que d'un seul nom propre, & quelquefois de celuy de leur pere, c'est de là que les Prelats ont retenu l'usage de ne signer que de leur nom propre avec celuy de leur Evesché, parce que durant les six cens ans precedents on ne voyoit point d'autres souscriptions dans les Conciles.
 
Nom de Seigneurie, est celuy qu'on adjouste aux precedents, & qui sert quelquefois de surnom ou de titre. Les Espagnols affectent par vanité plusieurs noms & titres de Seigneurie.
 
Nom de guerre, est un nom que prennent les soldats quand ils s'enrollent.
 
Nom de Religion, est un nouveau nom que les Religieux & Religieuses prennent en entrant dans le Monastere, pour montrer qu'ils vont mener une nouvelle vie, & qu'ils ont renoncé au monde. La Soeur Marie de l'Incarnation du St. Sacrement : Les Papes changent aussi de nom aprés leur exaltation : ce qui a esté introduit par le Pape Sergius I. à cause qu'auparavant il se nommoit Grovin de Pore, comme dit Platine. Mais Baronius le rapporte à Sergius III. & Onuphre à Jean XII. ou XIII. qui adjoûte que cela s'est fait à l'imitation de St. Paul, qui auparavant s'appelloit Simon & Saul.
 
Nom de Roman, est un nom factice & formé à la maniere Grecque, ou Romaine, pour desguiser les noms de ceux dont on conte l'adventure ; ou un nom qu'on prend par simple galanterie. Les noms de Roman sont heureux, quand ils contiennent l'anagramme d'un nom de baptesme, comme Artenire, pour Catherine, Hypolite pour Philipote.
 
NOM, se prend quelquefois pour une Signature. La Police deffend les changements, les suppositions de nom, d'emprunter le nom d'autruy, de le contrefaire. Son nom est au bas de cette promesse, il l'a souscripte de son nom. Il est deffendu aussi de signer de differents noms. En ce sens on dit qu'un homme donne son nom, quand il veut bien s'obliger pour autruy, le Cautionner.
 
NOM, se dit aussi du pouvoir, du mandement, de l'autorité en vertu de laquelle on agit. JESUS-CHRIST parle toûjours au nom de son Pere. Les Pharisiens l'accusoient de chasser les Demons au nom de Beelzebut. Il a dit aux Apostres, qu'ils obtiendroient tout ce qu'ils demanderoient en son nom. Le baptesme pour estre valable doit estre fait au nom du Pere & du Fils & du Saint Esprit. On dit aussi, Au Nom de Dieu, pour conjurer fortement une personne de faire ou d'accorder quelque chose. On appelle aussi un nom de JESUS, une petite peinture ou chrissre où ce Saint Nom est en abregé, composé d'un J. d'une H. & d'une S. avec une croix au milieu.
 
En ce sens on le dit en matiere profane, Il n'a agi qu'au nom & comme Procureur d'un tel. Cette veuve a intenté ce procez tant en son nom à cause de la communauté qu'elle avoit avec son mary, que comme Tutrice de ses enfans mineurs. Des cautions solidaires s'obligent en leur propre & privé nom, sont condamnés en leur nom. Les Juges qui prevariquent sont bien intimez en leur propre & privé nom. On dit aussi, Je luy ay fait des baisemains en vostre nom, ou de vostre part.
 
NOM, se dit encore à l'egard d'une maison illustre, d'un estat, quand on le considere comme un titre dont il faut soustenir la reputation. Ce Seigneur est Chef du Nom & Armes d'une telle maison. Il a substitué ses terres à ses neveux à la charge de porter son nom. C'est un nom illustre dont il faut soustenir la gloire. Les Romains ont fort signalé leur nom. Cette bataille a conservé l'honneur du nom Chrestien. Les Princes ne font la guerre, & les Auteurs des Livres, que pour immortaliser leur nom. On dit au contraire, qu'un homme est sans nom, quand on ne le connoist point dans le monde, quand il est sans reputation ; sans autorité.
 
NOM, en termes de Palais signifie, Dette obligation, & est en usage en cette formule : il est subrogé en tous les droits. Noms, raisons & actions de son cedant, ou du Creancier qu'il a payé de ses deniers. Ce mot est tiré du Latin nomina, qui signifie la même chose.
 
NOM, signifie aussi Promesse. Il luy a donné cette bague au nom de mariage, pour dire, en luy promettant de l'espouser.
 
NOM, en termes de Grammaire, est la premiere partie d'oraison qui se decline : & qui est differente du verbe, en ce qu'il se conjugue. Leur liaison fait le principal fondement du discours. Les noms substantifs, propres & appellatifs, sont ceux qui marquent la substance, le corps, la nature de chaque chose. Les adjectifs en marquent seulement, les qualitez, les accidents. On les divise selon leurs genres en masculins & feminins. Il y en a aussi de genre commun & douteux. Et en Latin il y en a de neutres. On les divise encore en synonymes, quand plusieurs noms ou mots, designent une même chose ; & en équivoques, quand un même nom s'applique à des choses differentes.
 
NOM, se dit proverbialement en ces phrases. C'est chose qui n'a point de nom, qui se dit à ceux qui ne se souviennent pas du nom d'une personne. On dit, nommer les choses par leur nom, quand on dit sincerement la verité, quand on ne fait point de scrupule de reprocher à quelqu'un ses defauts ; ou quand on dit des paroles obscures avec une liberté philosophique. On dit aussi qu'un homme est obligé de decliner son nom, quand il va voir une personne inconnuë, & quand il est obligé de luy apprendre quel il est. On dit aussi, qu'on ne luy sçauroit dire pis que son nom, quand il est connu pour un scelerat.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022