ranger

 

définitions

ranger ​​​ verbe transitif

Disposer à sa place, avec ordre. ➙ classer, ordonner. Ranger ses affaires.
au participe passé Tout est bien rangé. —  Mots rangés par ordre alphabétique.
Mettre de l'ordre dans (un lieu). Ranger sa chambre.
Mettre au nombre de, au rang de. Cet auteur est à ranger parmi les classiques.
Mettre de côté pour laisser le passage. Ranger sa voiture sur le bas-côté. ➙ garer.

ranger ​​​ | ​​​ nom masculin

Garde dans une réserve, un parc national (États-Unis).
Soldat d'un corps d'élite de l'armée de terre américaine.
Brodequin à tige montante.

se ranger verbe pronominal

Se mettre en rang, en ordre. Rangez-vous par trois !
S'écarter pour laisser le passage. Se ranger contre le trottoir. ➙ se garer.
Se ranger du côté de qqn, prendre son parti. Se ranger à l'avis de qqn (➙ adopter).
sans complément Adopter un genre de vie plus régulier, une conduite plus raisonnable. ➙ s'assagir. —  locution, familier Se ranger des voitures (même sens) ; aussi passif : être rangé(e) des voitures.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je range

tu ranges

il range / elle range

nous rangeons

vous rangez

ils rangent / elles rangent

imparfait

je rangeais

tu rangeais

il rangeait / elle rangeait

nous rangions

vous rangiez

ils rangeaient / elles rangeaient

passé simple

je rangeai

tu rangeas

il rangea / elle rangea

nous rangeâmes

vous rangeâtes

ils rangèrent / elles rangèrent

futur simple

je rangerai

tu rangeras

il rangera / elle rangera

nous rangerons

vous rangerez

ils rangeront / elles rangeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'avenir juste va le ranger au nombre de ces hommes que des passions, le trop d'activité ont condamnés au malheur en leur donnant le génie.Eugène Delacroix (1798-1863)
Désormais elle était prête à se ranger du côté de son fils, sûre qu'il ne pouvait avoir tort.Émile Gaboriau (1832-1873)
Certes, nous n'irons pas l'élever au nombre de ses chefs-d'œuvre : on sait l'ordre et la suite où ceux-ci viennent se ranger.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Elle m'aidait à ranger chaque jour les précieuses pierres de mon oncle ; elle les étiquetait avec moi.Jules Verne (1828-1905)
Je souhaiterais me ranger aux côtés de ceux qui vous rappellent rapidement quelques mirages auxquels vous devriez faire particulièrement attention.Europarl
Dans le cas des grandes décisions politiques, il sera contraint de se ranger aux décisions des différents pays, ou même de se taire.Europarl
Il fut impossible de n'être pas frappé d'un si grand succès, et de ne point se ranger, encore cette fois, du parti de la gloire et de la fortune.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Nous devons aussi être conscients du fait que toutes les personnes âgées ne sont pas à ranger dans la même catégorie.Europarl
En cette période de bonne volonté, je suis disposé à me ranger à ces propositions.Europarl
L'historien, très-peu attentif à ces agonies du gouvernement libre auquel il a dû cependant la principale part de sa renommée, semble se ranger du côté du silence.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Tout le monde dans la ville était obligé de se ranger de l'un ou de l'autre côté.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il était naturel que, dans de telles conditions, le jeune homme n'eût éprouvé aucun scrupule à ranger sa vie presque aussitôt.Paul Bourget (1852-1935)
En effet, il s'agissait de serrer un peu plus le vent, afin de ranger, à la distance d'un mille, la côte messénienne.Jules Verne (1828-1905)
J'avoue que je ne m'étonnais pas du tout d'avoir à le ranger dans la catégorie des gens qui ont comme cela des alertes.Paul Féval (1816-1887)
Il semble qu'on doive ranger parmi les actes qui décèlent le plus la personnalité de l'homme, celui de défendre sa vie ou d'attaquer celle de son semblable.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Cependant, à tous ses mais on oppose des raisons si raisonnables, qu'elle paraît vouloir se ranger tout à coup aux avis de l'amitié prudente.Joseph Vilbort (1829-1911)
Mais, sortons de ces distinctions qui deviendraient trop subtiles et insolubles, si nous voulions ranger les grands noms du passé, et même ceux du présent, en deux classes tranchées.George Sand (1804-1876)
Il me fait l'honneur de me ranger dans la classe de ces sauvages contemplateurs de la nature humaine.Eugène Delacroix (1798-1863)
Je désire me débarrasser ici de mes dernières épreuves, et j'ai un tas de papiers à ranger.Émile Zola (1840-1902)
Après tout, cela peut être heureux, et sans nous ranger, loin de là, parmi ceux qui déclarent l'entreprise impossible, nous croyons, cependant à des difficultés extrêmes d'entretien.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RANGER » v. act.

Mettre les choses dans un ordre & une disposition convenable. L'art de bastir consiste à ranger des pierres & autres materiaux dans un bel ordre & symmetrie. Quand on desménage, on est long-temps à ranger ses meubles, ses livres, à les mettre en un bon ordre. La memoire locale ne consiste qu'à ranger les choses en son esprit dans un certain ordre suivi.
 
RANGER, en termes de Guerre signifie, Mettre ses gens en ordre de combattre, ou de marcher. Cette armée étoit rangée en bataille pour attendre l'ennemi. Il avoit rangé son armée pour la faire marcher sur trois colomnes.
 
RANGER, signifie aussi, Se mettre du parti de quelqu'un. Plusieurs soldats étrangers se sont venus ranger sous les enseignes de ce General. Un Heretique qui se convertit, se range du bon parti. Je l'ay si bien persuadé, qu'il s'est rangé à mon opinion.
 
RANGER, en termes de Marine signifie, Naviger prés des costes : on dit autrement terre à terre. On range la coste pour la reconnoistre, pour trouver un lieu propre à debarquer.
 
RANGER, se dit aussi en parlant du changement du vent. Le vent se rangea de l'Oüest, du Sud ; il se rangea de l'avant, il nous prit en prouë.
 
RANGER, signifie aussi, Se serrer pour faire place à quelqu'un. Il faut se ranger, quand on voit venir un carrosse, de peur d'être blessé. Les Suisses avoient de la peine à faire ranger le monde, tant la presse étoit grande. Un bateau qui descend est tenu de se ranger, & de faire place au montant par les reglements de police.
 
RANGER, signifie simplement, Se mettre en une place, soit pour sa commodité, soit pour sa seureté. En hiver on se range autour du feu. On se range autour d'une table pour disner, pour joüer, pour parler d'affaires. Les vaisseaux qui sont menacés de la tempeste, se viennent ranger dans les ports pour être à l'abri.
 
RANGER, signifie aussi, Subjuguer, imposer des loix, obliger à obeïr. Alexandre rangea sous sa domination presque toute l'Asie. Les peuples vouloient se revolter, on leur a envoyé des soldats en garnison, qui les ont bien rangés, rendus souples & obeïssants. Cette femme par ses manieres douces a bien rangé son mary, elle l'a mis à la raison.
 
RANGÉ, ÉE. part. pass. & adj. En termes de Blason on le dit de plusieurs pieces ou figures longues qui sont dans un Escu mises en assiette de fasce, de pal ou de bande. Il porte d'azur à trois haches d'argent rangées en fasce.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020