perte

 

définitions

perte ​​​ nom féminin

Fait de perdre (qqn ➙ perdre (I, 2)), d'en être séparé par la mort. La perte cruelle d'un enfant. —  au pluriel Personnes tuées. Infliger des pertes sévères à l'ennemi.
Fait d'être privé d'une chose dont on avait la propriété ou la jouissance, de subir un dommage. Pertes financières. ➙ déficit.
locution Passer une chose par profits et pertes, la considérer comme perdue. —  Perte sèche, qui n'est compensée par aucun bénéfice.
(abstrait) Perte de connaissance. ➙ évanouissement. Perte de mémoire. ➙ amnésie.
Fait d'égarer, de perdre qqch.
locution À perte de vue : si loin que la vue ne peut plus distinguer les objets.
Fait de gaspiller. ➙ gaspillage. Une perte de temps et d'argent. —  En pure perte : inutilement, sans aucun profit.
Quantité (d'énergie, de chaleur) qui se dissipe inutilement. ➙ déperdition. —  locution En perte de vitesse*.
Médecine Pertes (de sang) : écoulement menstruel excessif. —  Pertes blanches : leucorrhée.
Fait de perdre, d'être vaincu. La perte d'une bataille ; d'un procès.
Fait de périr, de se perdre. ➙ ruine. Courir* à sa perte.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En même temps, j'ai le sentiment que nous devons nous préoccuper de la situation où une filiale fait un bénéfice et où une société mère fait une perte.Europarl
Ils mettent en péril les acticités et la solvabilité de ces entreprises, entraînant souvent la perte de nombreux emplois.Europarl
La perte de biodiversité n'est pas, on l'a déjà mentionné, un nouveau défi posé à l'éradication de la pauvreté.Europarl
La surpêche chronique a entraîné des captures de plus en plus faibles et la perte d'emplois.Europarl
Tout ce que nous obtiendrons ce sera une vaste délocalisation des entreprises européennes et une perte d'emplois.Europarl
Dans bien trop de pays, cette transition ne se passe pas en douceur et fait courir le risque d’une perte de vitesse cruciale.Europarl
Il est simpliste de prétendre que la perte de compétitivité du fret ferroviaire face au transport par route est due principalement à l'absence de libéralisation.Europarl
Permettez-moi de vous dire à tous que nous savons que nous ne pouvons pas compenser votre perte, mais j’espère que vous comprenez maintenant que nous l’avons ressentie.Europarl
Il est évident que la réforme proposée encouragera le maintien des usines les plus efficaces et le déclassement de celles qui tournent à perte.Europarl
Pendant de nombreuses années, la flotte européenne a été victime d'un cercle vicieux : surcapacité, surpêche et perte de rentabilité.Europarl
D'après d'autres estimations tout aussi récentes, plus d'un quart de la biodiversité terrestre avait disparu en 2000, et cette perte devrait s'accroître de plus de 10 % d'ici 2050.Europarl
Le rapport entre la perte d'une part de marché et des coûts du travail trop élevés est effectivement impossible à prouver, mais n'en est pas moins plausible.Europarl
Le dalaï lama a annoncé hier son retrait de la vie politique – ce qui représente une perte historique.Europarl
Cette perte de confiance pourrait toutefois les inciter à ne plus consommer des produits comme les œufs ou le poulet, ce qui constituerait bien évidemment une très mauvaise nouvelle.Europarl
De plus, prélever les empreintes digitales de personnes totalement non suspectes n'a aucun sens et est une perte de temps.Europarl
Pour ne pas être en perte de vitesse dans le secteur économique, n'appliquons pas l'euthanasie de l'homme !Europarl
À la différence des grandes chaînes de supermarchés, ils vendent souvent un seul produit et ne peuvent pas rattraper le déficit provoqué par la vente à perte sur d'autre produits.Europarl
Ces prix ne leur permettent même pas de couvrir leurs coûts, et nous obligeons les exploitants à s'endetter parce qu'ils vendent à perte.Europarl
Un blocage aurait entraîné une perte de crédibilité de la communauté internationale dans la lutte contre les violations des droits de l’homme.Europarl
Les vingt-huit mille emplois dont vous avez déjà annoncé la perte ne représentent que la partie visible de l'iceberg.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERTE » s. f.

Dommage qu'on souffre, diminution de bien, de profit. Le feu, l'inondation, la guerre, font souffrir de grandes pertes dans un païs. Cet homme a fait une grande perte, d'un pere, d'un amy, d'un vaisseau, il ne se peut consoler de cette perte. Il a bien reparé sa perte, il s'est bien recompensé de ses pertes. Un joüeur a du mal à quitter le jeu sur sa perte. Cette femme n'a eu qu'une fausse couche, une perte de sang. La perte d'une bataille.
 
À PERTE. Adverbial, se dit en ces phrases. A perte d'haleine, à perte de veuë, à perte de finance. On dit aussi des discours à perte de veuë, qui ne finissent point, qui sont trop subtils, qui frisent le galimathias. Un Marchand ne veut pas donner sa marchandise à perte. Il est en perte de dix mille escus. Ils sont associez à perte & à gain.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 2 : la parole ouvrière Parler comme jamais, épisode 2 : la parole ouvrière

Découvrez vite cet épisode consacré à la parole ouvrière avec pour invité Philippe Poutou, et son cas pratique !

02/01/2021