Email catcher

perte

définitions

perte ​​​ nom féminin

Fait de perdre (qqn ➙ perdre (I, 2)), d'en être séparé par la mort. La perte cruelle d'un enfant. —  au pluriel Personnes tuées. Infliger des pertes sévères à l'ennemi.
Fait d'être privé d'une chose dont on avait la propriété ou la jouissance, de subir un dommage. Pertes financières. ➙ déficit.
locution Passer une chose par profits et pertes, la considérer comme perdue. —  Perte sèche, qui n'est compensée par aucun bénéfice.
(abstrait) Perte de connaissance. ➙ évanouissement. Perte de mémoire. ➙ amnésie.
Fait d'égarer, de perdre qqch.
locution À perte de vue : si loin que la vue ne peut plus distinguer les objets.
Fait de gaspiller. ➙ gaspillage. Une perte de temps et d'argent. —  En pure perte : inutilement, sans aucun profit.
Quantité (d'énergie, de chaleur) qui se dissipe inutilement. ➙ déperdition. —  locution En perte de vitesse*.
Médecine Pertes (de sang) : écoulement menstruel excessif. —  Pertes blanches : leucorrhée.
Fait de perdre, d'être vaincu. La perte d'une bataille ; d'un procès.
Fait de périr, de se perdre. ➙ ruine. Courir* à sa perte.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les gelées du mois de mai ont laissé des traces, mais difficile d'estimer les pertes.Ouest-France, Édith GESLIN, 25/09/2019
Les dunes, constellées de parapentes, s'étirent à perte de vue.Ouest-France, Sounkoura-Jeanne DEMBELE, 07/08/2019
Vous verrez dans les nouvelles les effets de cette grande perte.Madame de Sévigné (1626-1696)
Jusqu'à la remise en main propre au client, le vendeur supporte le risque de perte du colis.Ouest-France, 13/02/2021
Il n'y a pas de vieillissement, ni de perte de rendement des forages.Ouest-France, 01/04/2016
Il évite ainsi les pertes, même dans le cas où les deux unités automotrices s'éloignent l'une de l'autre.Ouest-France, 29/04/2014
Ça se voit aussi chez le jeune adulte : boire beaucoup, uriner fréquemment et perte de poids.Ouest-France, Laurence GUILMO, 04/05/2020
Mon père accepta le party, ce qu'il n'auroit pas fait sans les pertes cy-devant.Jean Doublet (1655-1728)
Des gains boursiers virtuels se sont transformés en pertes réelles.Europarl
On déplore avant tout des pertes pour ce qui est des aliments pour bétail, au vu, notamment, des destructions de cultures de céréales.Europarl
Il s'était dépensé en pure perte ; elle ne l'épouserait jamais.Fernand Kolney (1868-1930)
La vie ne les a pas épargnés, avec la perte d'un enfant.Ouest-France, 18/07/2019
C'est la perte de son odorat qui la terrifie le plus.Ouest-France, Marie PETIT, 25/10/2018
La sexagénaire souffrait de perte d'équilibre et de problèmes d'élocution.Ouest-France, 11/09/2018
Au loin, de l'autre côté de la rive, des champs à perte de vue.Ouest-France, 11/02/2021
A notre droite s'étend la mer à perte de vue.Paul Otlet (1868-1944)
Certes, s'il ne s'agissait d'autre perte que de celle de la vie, je serais avec eux.Camille Jullian (1859-1933)
Surtout, ne dis ton secret à personne ; ma confiance a causé notre perte.Gustave Aimard (1818-1883)
Les pertes sont estimées à 2 % du produit national brut.Europarl
Je suis persuadée que nous pouvons comprendre qu’un tel fait incite automatiquement de nombreux travailleurs à craindre la perte de leur emploi.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERTE » s. f.

Dommage qu'on souffre, diminution de bien, de profit. Le feu, l'inondation, la guerre, font souffrir de grandes pertes dans un païs. Cet homme a fait une grande perte, d'un pere, d'un amy, d'un vaisseau, il ne se peut consoler de cette perte. Il a bien reparé sa perte, il s'est bien recompensé de ses pertes. Un joüeur a du mal à quitter le jeu sur sa perte. Cette femme n'a eu qu'une fausse couche, une perte de sang. La perte d'une bataille.
 
À PERTE. Adverbial, se dit en ces phrases. A perte d'haleine, à perte de veuë, à perte de finance. On dit aussi des discours à perte de veuë, qui ne finissent point, qui sont trop subtils, qui frisent le galimathias. Un Marchand ne veut pas donner sa marchandise à perte. Il est en perte de dix mille escus. Ils sont associez à perte & à gain.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021