rabrouer

 

définitions

rabrouer ​​​ verbe transitif

Traiter (qqn) avec rudesse, en le réprimandant ou en le repoussant. Se faire rabrouer. ➙ rembarrer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rabroue

tu rabroues

il rabroue / elle rabroue

nous rabrouons

vous rabrouez

ils rabrouent / elles rabrouent

imparfait

je rabrouais

tu rabrouais

il rabrouait / elle rabrouait

nous rabrouions

vous rabrouiez

ils rabrouaient / elles rabrouaient

passé simple

je rabrouai

tu rabrouas

il rabroua / elle rabroua

nous rabrouâmes

vous rabrouâtes

ils rabrouèrent / elles rabrouèrent

futur simple

je rabrouerai

tu rabroueras

il rabrouera / elle rabrouera

nous rabrouerons

vous rabrouerez

ils rabroueront / elles rabroueront

 

synonymes

rabrouer verbe transitif

gronder, remettre à sa place, repousser, clouer le bec à (familier), envoyer au diable (familier), envoyer balader (familier), envoyer bouler (familier), envoyer promener (familier), envoyer sur les roses (familier), moucher (familier), remballer (familier), remonter les bretelles à (familier), rembarrer (familier), rebuter (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne lui parlait que rarement ou s'il s'adressait à elle c'était pour la rabrouer.Georges Eekhoud (1854-1927)
Elles pouvaient lui donner de l'encouragement ou le rabrouer, si elles aimaient mieux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il les récuse sans trop les rabrouer toutefois.Georges Eekhoud (1854-1927)
Son ton pleurnichard la faisait souvent rabrouer par les autres.Marguerite Audoux (1863-1937)
Il me donna ensuite quelques conseils, qu'il interrompit plusieurs fois pour rabrouer mes gens qui s'impatientaient.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Elle ressemble à ces vieux pédagogues grognons, dont l'office principal consiste à rabrouer les joyeuses espiègleries ou les enthousiasmes juvéniles de leurs jeunes élèves.Charles Wagner (1852-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABROÜER » v. act.

Traiter les personnes incivilement & rudement, quand elles demandent ou proposent quelque chose. Un bon Juge ne doit jamais rabroüer les parties qui le sollicitent. On peut éconduire un pauvre, mais il ne faut pas le rabroüer. Les Pedants, les gens rustiques sont sujets à rabroüer le monde. Quelques-uns derivent ce mot du Latin reprobare.
 
RABROUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019