récit

définitions

récit ​​​ nom masculin

Relation orale ou écrite (de faits vrais ou imaginaires). ➙ exposé, narration ; raconter. Il nous a fait le récit de ses aventures.
Un des claviers de l'orgue.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ont lu énormément : la moindre jeune fille m'étonne par le récit de ses lectures.Jules Legras (1866-1939)
Ce récit eut du succès, à en croire les monuments qui nous en sont restés sous diverses formes, manuscrits et tapisseries.Champfleury (1821-1889)
Voici le récit, plein de contradictions et d'invraisemblances, qu'il faisait de la disparition de son enfant.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais je diffère depuis longtemps un récit nécessaire, un des deux ou trois peut-être qui me feront jeter ces mémoires au feu.Stendhal (1783-1842)
Nous avons entendu un récit des événements depuis la chute du mur jusqu'à nos jours.Europarl
Tout concourt à tenir l'action du récit sur la ligne stricte qui doit nous conduire où l'auteur veut nous mener.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Il m'arrivera souvent de confondre ainsi, dans un même récit, le résultat de deux ou trois expériences de même genre.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Le récit est connu : la base est l'article 37, nous n'avons pas de pouvoir de codécision et nous exerçons donc notre influence via cette procédure.Europarl
L'histoire, le récit ne suffisent plus à satisfaire le besoin de la réalité, l'exigence des sens.Jules Michelet (1798-1874)
Milady l'écouta avec la plus grande attention ; cependant on voyait facilement, quelque effort qu'elle fît pour cacher ses impressions, que ce récit ne lui était point agréable.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
A la première expression de doute, elle répéta tous les détails de son récit avec une précision qui témoignait de la vivacité du souvenir.Émile Souvestre (1806-1854)
Le récit de ce qui se passait au conseil des ministres et dans certaines réunions de députés, ne contribuait pas peu à augmenter l'épouvante.Émile Gaboriau (1832-1873)
Or, quel romancier de la nouvelle école oserait, au milieu d'un récit, supprimer par un de ces accidents imprévus un de ses personnages principaux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le récit que l'on va lire semblera beaucoup plus extraordinaire, en ce que la justice, lorsqu'il n'y avait pas de corps de délit, voulut absolument trouver des coupables.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je lui sus gré de l'effort douloureux que, visiblement, il dut faire, afin de reprendre et achever son récit...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il allait, arrêté par tous, arrêtant ses connaissances, recommençant sans fin son récit et ses protestations, montrant ses poches retournées, pour prouver qu'il n'avait rien.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je vous disais, en vous commençant ce récit, que je voulais uniquement vous amuser une heure.Paul Bourget (1852-1935)
Et permettez-moi encore de répondre à votre distinction entre le dialogue et le récit, pour l'emploi du langage de la rue.Émile Zola (1840-1902)
Mais ceci nous mènerait trop loin et n'entre pas dans notre cadre : reprenons le récit de mes infortunes.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Au récit de son désastre, les arbres de fer pleurèrent, mais la vieille ne pleura pas.Saintine (1798-1865)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECIT » s. m.

Narration d'une adventure, d'une action qui s'est passée. Il m'a fait un recit de point en point de ce qui s'est passé en cette ceremonie, en cette negociation. Tout le monde fut émeu de compassion au recit de cette triste adventure. Les Voyageurs sont souvent importuns par les longs recits qu'ils font de leurs voyages.
 
RECIT, en termes de Musique, se dit de ce qui est chanté par une voix seule, & sur tout par un dessus. Une belle musique doit être entremêlée de recits & de choeurs.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020