Email catcher

refus

Définition

Définition de refus ​​​ | ​​​ nom masculin

Action, fait de refuser. Refus d'obéissance ; refus de se soumettre. Opposer un refus à qqn. Se heurter à un refus. Le refus d'une proposition. familier Ce n'est pas de refus : j'accepte volontiers.

Synonymes

Synonymes de refus nom masculin

rejet, fin de non-recevoir, non, opposition, protestation, résistance, veto, inacceptation (Administration), [humiliant] rebuffade, niet (familier)

Synonymes de refus de comparaître

[Droit] contumace, défaut de comparution

Synonymes de ce n'est pas de refus

volontiers, avec plaisir, je ne dis pas non

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot refus

En revanche, rien n'est stipulé en cas de refus du port de masque par un élève.Capital, 31/08/2020, « Un élève qui refusera de porter le masque sera-t-il sanctionné… »
Notre refus de la procédure actuelle n'implique cependant pas notre rejet automatique des résultats du dialogue social.Europarl
Avec son refus de la singularité, de l'unique, elle joue avec la mimesis.Ouest-France, 29/04/2014
En cas de refus, les médecins procéderont à une hystérectomie, afin de réduire les risques liées aux traitements médicaux.Ouest-France, 01/10/2015
En cas de refus, ils risquaient le licenciement ou la mise à la retraite forcée.Capital, 28/08/2012, « Pourquoi le gouvernement tarde à mettre les fonctionnaires au régime »
Parmi les problèmes rencontrés par l'association : le refus, depuis trois ans, de certaines communes d'accepter leur participation au forum des associations.Ouest-France, Anne-Lyse RENAUT, 15/06/2021
Et se demandent même s'il n'y a pas quelque chose de freudien, dans cette désinvolture suicidaire, quelque chose de l'ordre du refus d'y aller.Ouest-France, Michel URVOY, 14/10/2016
En cas de refus, il est possible de postuler, par la suite, dans une autre loge.Ça m'intéresse, 13/04/2012, « Comment devient-on franc-maçon? »
Après une première semaine de rodage et de pédagogie auprès des salariés, des sanctions sont prévues en cas de refus de présentation des justificatifs requis.Ça m'intéresse, 30/08/2021, « Pass sanitaire en entreprise : qui est concerné ? »
Il n'en comprit pas moins mon refus et me congédia.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
En cas de refus, faites-la réaliser vous-même et adressez-lui la note.Capital, 18/06/2013, « Le prix de votre terrain peut être alourdi par des… »
Cette évolution s'explique clairement dans son cas par un refus radical de l'individualisme.Archives de Philosophie, 2010, Jean-François Braunstein (Cairn.info)
Ce peut être un refus de penser, de se remémorer, un refus de parler.Laennec, 2018, Vanessa Labeye (Cairn.info)
Cette expression aujourd'hui est souvent employée comme un repoussoir, pour justifier une certaine absence de morale ou un refus de réfléchir à ces questions.Le débat, 2001, Jean Baubérot (Cairn.info)
Mais pensez-y avant de partir pour éviter un refus aux frontières.Géo, 09/03/2020, « Voyage en van : les questions à se poser avant… »
Cette demande se verra opposer un refus et n'aboutira pas.Revue sciences sociales et sport, 2012, Nicolas Lefèvre (Cairn.info)
Cette formalisation de la procédure a conduit les organismes à travailler sur une nomenclature des refus.Droit et ville, 2010, Damien Fallon, Xavier Bioy, Daniel Tomasin (Cairn.info)
Il a essuyé un refus, et a été pénalisé de 20 points.Ouest-France, Dominique FAURIE, 19/10/2019
Le tribunal a par conséquent condamné le prévenu pour la seule détention de stupéfiants, ainsi que pour le refus de se soumettre au relevé d'empreintes.Ouest-France, 17/02/2021
Cette première rencontre avec les professionnels est très violente : refus de certains de venir, départ d'une infirmière en cours de séance, incompréhension de ma venue.Connexions, 2010, Grégoire Thibouville (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REFUS s. m.

Denegation de quelque chose qu'on demande, rebut d'une offre qu'on fait. La plus-part des excuses sont d'honnestes refus. Les Sergents disent dans leurs exploits, Laquelle response j'ay prise pour refus. Il ne demande rien, pour n'avoir pas la honte du refus. Malherbe a dit d'Orphée à l'esgard d'Euridice,
 
Un absolu refus l'auroit moins affligé.
 
On dit pour accepter quelque chose honnestement, Cela n'est pas de refus.
 
REFUS, signifie quelquefois, Rebut. Je ne veux pas avoir cette fille, c'est le rebut, le refus d'un autre.
 
On dit en termes d'Architecture, qu'on enfonce des pieux jusqu'à refus de mouton, pour dire, jusqu'à ce que le mouton ne puisse plus les enfoncer davantage.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.