renfermer

 

définitions

renfermer ​​​ verbe transitif

Tenir caché (un sentiment). ➙ dissimuler. —  pronominal Se renfermer en soi-même, ne rien livrer de ses sentiments.
(choses) Tenir contenu. Les roches renferment des minéraux. —  abstrait Comprendre, contenir. Texte qui renferme de grandes idées.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je renferme

tu renfermes

il renferme / elle renferme

nous renfermons

vous renfermez

ils renferment / elles renferment

imparfait

je renfermais

tu renfermais

il renfermait / elle renfermait

nous renfermions

vous renfermiez

ils renfermaient / elles renfermaient

passé simple

je renfermai

tu renfermas

il renferma / elle renferma

nous renfermâmes

vous renfermâtes

ils renfermèrent / elles renfermèrent

futur simple

je renfermerai

tu renfermeras

il renfermera / elle renfermera

nous renfermerons

vous renfermerez

ils renfermeront / elles renfermeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sans doute, les limites dans lesquelles doit se renfermer son intervention peuvent être assez malaisées à déterminer une fois pour toutes, mais le principe de l'intervention ne saurait être contesté.Émile Durkheim (1858-1917)
Anaïs alla se renfermer dans sa chambre, où elle se livra aux plus tristes idées.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Mon père a mis le comble aux bienfaits dont il accable sa famille, en faisant renfermer ma sœur.Joseph Fiévée (1767-1839)
La combinaison proposée, qui tendait à renfermer le commerce anglais dans de certaines limites, présentait malheureusement de telles difficultés d'exécution, qu'il n'était guère possible de l'adopter.Adolphe Thiers (1797-1877)
La combinaison que le cours des choses me fit accepter me parut renfermer dès son origine quelques germes de destruction pour l'avenir.François Guizot (1787-1874)
C'est cependant une circonstance très extraordinaire et qui mériterait de plus longs détails que ceux qu'on peut renfermer dans les bornes d'une lettre.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
De sorte qu'il est probable que ce milieu devait renfermer comme tout autre, peut-être plus que tout autre, beaucoup d'agréments, de qualités et de vertus.Marcel Proust (1871-1922)
Il ne voulut donc pas se renfermer dans le fort, sans avoir essayé une dernière tentative.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais voici, chose étrange, que ce que vous me reprochez sans cesse avec amertume, presque avec colère, c'est de l'approfondir et de m'y renfermer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
C'est à quoi devraient réfléchir d'autres puissances, qui veulent renfermer dans le tonneau le vin qui fermente.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quoique l'île paraisse inhabitée, elle pourrait renfermer, cependant, quelques individus qui seraient moins difficiles que nous sur la nature du gibier !Jules Verne (1828-1905)
En cherchant bien, on devrait tout faire, car le propre d'un groupe est de ne renfermer que des lignes continues.Paul Féval (1816-1887)
Ce n'est pas qu'elle fût alors très-savante, mais elle craignoit les nouveautés, et savoit se renfermer dans les justes limites posées par la tradition et par l'autorité.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Les habitans reçurent celui de se renfermer dans leurs maisons, et la tranquillité fut aussitôt rétablie.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il est vrai que l'eau emporte une partie de l'or et que les pierres rejetées ne donnent pas l'or qu'elles peuvent renfermer.Ernest Michel (1837-1896)
Ne parlons pas de le renfermer dans une enceinte de murailles, lui que les mondes entiers ne peuvent contenir.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Pour le moment, le silence seul convenait à cette situation, et c'était dans un silence absolu qu'il devait se renfermer en attendant.Hector Malot (1830-1907)
Elle passe pour être aussi bien composée que nombreuse ; cependant, n'ayant point été admis à l'examiner, je dois me renfermer, à son sujet, dans une réserve absolue.Hector Berlioz (1803-1869)
Je ne puis me renfermer dans le cercle étroit qu'on voudrait tracer autour de l'écrivain.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le gouvernement central, intimidé par ces clameurs, finit par reconnaître lui-même son erreur, et par se renfermer exactement dans la sphère qu'on lui traçait.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RENFERMER » v. act.

& redupl. Fermer une seconde fois, resserrer. On a repris ces prisonniers qui avoient brisé leurs prisons, & on les a renfermez plus estroitement.
 
RENFERMER, signifie aussi, Comprendre, ou simplement enfermer. La terre renferme bien des tresors dans son sein. Le genre renferme sous soy plusieurs especes. Ce Chapitre de l'Escriture renferme plusieurs mysteres, plusieurs sens, plusieurs instructions morales.
 
RENFERMER, se dit figurément en Morale, & signifie, Se restraindre. Il a renfermé son Sermon à prouver seulement cette proposition. Il faut souvent se renfermer en soy-même pour faire reflexion sur ses actions passées.
 
RENFERMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020