reproche

 

définitions

reproche ​​​ | ​​​ nom masculin

Blâme formulé pour inspirer la honte ou le regret. ➙ remontrance, réprimande ; observation, remarque. Faire des reproches à qqn. Accabler qqn de reproches. —  Sans reproche(s) : à qui, à quoi on ne peut adresser de reproches. ➙ irréprochable. Une vie sans reproches.
littéraire Se dit de ce qui constitue un reproche. Être un reproche, un vivant reproche pour qqn.
 

synonymes

reproche nom masculin

accusation, admonestation, avertissement, blâme, remontrance, réprimande, semonce, admonestation (littéraire), objurgation (littéraire)

grief, plainte, récrimination

objection, critique, observation, remarque

sans reproche

parfait, irréprochable

se faire des reproches

faire son mea-culpa, s'en vouloir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je lui reproche toutefois le fait que le mur ne suive pas la frontière reconnue.Europarl
Que je me reproche, ma sensible amie, de vous avoir parlé trop et trop tôt de mes peines passagères !Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Ils se croyaient à l'abri de tout reproche par ces mots, qui semblaient autoriser en quelque sorte leurs déprédations.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Celui qui s'en abstient aujourd'hui passe pour romanesque, et ce n'est pas là, je crois, le défaut que je vous reproche.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
C’est au célèbre plombier polonais, dont le travail est fiable et bon marché, que l’on reproche l’échec de ces différentes approches.Europarl
L'homme ne répondit rien, accoutumé à ces admirations qui étaient une douleur et presque un reproche pour lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quant au reproche selon lequel la présidence défendrait ici ses intérêts nationaux, cela ne peut que me faire sourire car c'est exactement le contraire.Europarl
S'ajoute encore à cela, précisément dans le domaine de la santé, le spectre toujours présent du reproche d'enfreindre le principe de subsidiarité.Europarl
Sauront-ils si elles sont complètes et à jour, ou devront-ils vérifier à nouveau toutes les informations en effectuant leurs propres examens pour se prémunir de tout reproche de négligence ?Europarl
Non, les économistes ne pensent pas, comme on le leur reproche, que nous soyons dans le meilleur des mondes.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle m'a donné le jour, pourriez-vous ajouter encore, mais c'est justement ce que je lui reproche.Fernand Kolney (1868-1930)
Je lui reproche – et il le sait déjà – de ne pas avoir parlé dans son rapport du rôle et de la participation des femmes dans l'agriculture.Europarl
Mon intervention n'était pas dictée par un quelconque sentiment personnel de reproche mais par mon devoir de parlementaire.Europarl
Elle est dans la conversation d'une extrême mobilité, et on lui reproche, non sans raison, de passer à chaque instant d'un sujet à un autre sans rien approfondir.Gaston Maugras (1850-1927)
On n'avait aucun reproche à faire au corps du génie, qui se conduisait avec un dévouement admirable.Adolphe Thiers (1797-1877)
Oui, mon ami, je vous remercie de votre égoïsme, et je ne lui reproche que de ne s'être pas donné encore plus de carrière.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il était heureux de s'être attiré un reproche qui détournait sur lui la colère de sa fille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce reproche concerne tant le financement que l'élaboration de cadres concrets pour la mise en œuvre du programme.Europarl
À cet égard, je ne veux faire aucune reproche au gouvernement car ce sont des sociétés privées qui poursuivent cet objectif et utilisent alors ce monopole à leur propre avantage.Europarl
Ce ne sont que deux exemples démontrant que le fonctionnement du système des droits d'émission n'est pas exempt de tout reproche.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPROCHE » s. m.

Espece d'injure qu'on fait à quelqu'un, en luy representant en face ses defauts. On luy a fait reproche à l'Audience de sa naissance roturiere & illegitime. La lascheté est un sanglant reproche qu'on fait à un Gentilhomme. Bayard étoit nommé le Chevalier sans peur & sans reproche. Le commencement de rupture entre amis, c'est quand on en vient aux reproches. Le remords est un reproche continuel que nous fait nôtre conscience. Un Marchand pour vendre sa marchandise dit, Si elle n'est bonne, faites m'en reproche.
 
REPROCHE, se dit aussi des objections qu'on fait aux témoins pour destruire leur deposition, & monstrer qu'elle ne doit pas être receuë. Dans la confrontation on advertit l'accusé de fournir de reproches contre le témoin avant la lecture de sa deposition, aprés quoy il ne sera plus receu. Selon l'Ordonnance en matiere civile on fait des escritures qu'on appelle reproches de témoins.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020